AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 what ya doin' ► ft. pablo


avatar
Messages : 1815


MessageSujet: what ya doin' ► ft. pablo   Mar 22 Nov - 22:47

whut ya doin'

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


Bibliothèque. Peut-être que je m'étais légèrement emportée, quand j'y repensais. Je n'aurais sûrement pas dû proposer ce "truc" à Clyde, et encore moins grimper les escaliers deux par deux jusqu'au quatrième étage. D'accord, je m'étais essoufflée au bout de six marches, et j'avais à moitié rampé pendant le reste du chemin. N'empêche j'avais pris ça bien trop à coeur sans aucune raison, comme d'habitude. Le pire c'est que ce mec m'irritait vraiment. Un peu comme une démangeaisons que j'étais incapable de gratter chaque fois que je le voyais. Pourtant, voilà que je me retrouvais dans cette pièce pleine de livres et de poussière parce que sa soeur avait des ennuis avec ces abrutis de serpentards. Heureusement que j'aimais passer du temps à la bibliothèque, à flâner dans les rayons à la recherche de vieux ouvrages. Vieux ouvrages devant lesquels je m'endormais généralement après deux pages de lecture.

J'avais donc regroupé une demi-douzaine de bouquin susceptibles de concerner le prochain sujet de mon article. Ils portaient des noms tels que "La génétique magique", "Sang & Magie", ou encore "Nés-moldus célèbres". Que du fun. Je m'étais donc assise à une table, les livres étalés devant moi, ma feuille de parchemin et ma plume à ma droite. Avec une determination, presque forcée, j'en attrapais un au hasard pour commencer à le lire. Au fur et à mesure des pages, je m'affalais de plus en plus sur le meuble jusqu'à ce que, inévitablement, je m'endorme le nez dessus.

Faire un cauchemar dans la bibliothèque était peut-être pas le meilleur des plans, mais tout se mélangait. Les voix derrière moi qui pénétraient mon demi-sommeil, parlant de strangulot et de pitiponk, et mon subconscient semblaient fusionner. Et voilà comment un Pitiponk, munis de sa lanterne, me menait  jusqu'au maître des Strangulots qui se révélait être mon père, forcé de me châtier car j'avais donner naissance à un impur.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 73


MessageSujet: Re: what ya doin' ► ft. pablo   Ven 25 Nov - 17:49

What (in the bloody hell of Salazar) ya doin'? Is it time that you got to waste? If that's so I'd like better to entertain


Je sens bien les regards surpris de quelques coincés de Serdaigle, posés sur moi. J'aimerais leur dire que c'était certainement le balais qu'ils avaient coincé profond dans leur dernier train (vous savez très bien de quoi je parle) qui leur chatouillait... mais je pense que vu la nature de nos balais, la vie de ces bleus et bronzes serait certainement bien plus intéressante avec.
Enfin, allez savoir ce qu'ils faisaient de leur temps libre.
Je roule des yeux : à croire que la bibliothèque leur appartenait. Je passe près du groupe de niaises qui me regardent, un sourire fin tordant le coin de mes lèvres. Mes yeux reviennent souvent plus ou moins longuement sur elles et l'une des sorcières s'agite pour chuchoter dans l'oreille d'une autre. Il n'y a pas cinq minutes, ma présence faisait offense et maintenant, c'était l'excitation complète. Quand je dis que notre espèce adore les ennuis.

Mon sourire reste figé sur mon visage alors que je passe dans le dos de la plus proche qui semble se figer sur place, sa plume traversant presque son parchemin. Mes mains attrapent fermement le dossier de sa chaise et très lentement, je me courbe vers elle me figeant juste assez près d'elle pour qu'elle puisse m'entendre lui murmurer : « Que toi et tes copines vous relaxiez, je suis seulement là pour étudier la section sur la magie noire... »
Propos plein d'ironie qu'elles allaient certainement croire ou colporter avec plaisir. Quand je les vois, je n'ai aucun mal à imaginer que Rita Skeeter a pu faire partie de cette maison. On les dit intelligents... passer sa vie caché/e dans une bibliothèque à faire semblant d'être au-dessus du monde ne fait pas d'un sorcier ou une sorcière quelqu'un de brillant. Et si vous me parlez du cas de Granger, je vous dirai qu'elle est d'un ennui assommant, prévisible et dépourvue d'imagination – je me trompais peut-être mais elle gagnerait, comme tous les premiers de la classe, à se calmer.

Je me relève, pas peu fier de mon petit effet mais me fige un peu en capturant un visage familier quelques tables et rangées de livres plus loin. « A peine arrivé que je dois déjà vous quitter. Oh et il y a un serpent sous votre table, j'aurais juré lui avoir dit de ne pas- » Je ne finis pas ma phrase puisqu'elles se lèvent en sursaut, hurlant.
Après avoir récupéré mon invention d'illusions, je ne reste pas dans les parages, surtout que la bibliothécaire ne m'a pas vraiment à la bonne. Je pense qu'elle n'a pas apprécié que je commente le manque d'intérêt de sa nouvelle sélection d'ouvrage sur les nouveaux sorts et objets magiques. Je n'avais fait qu'apprendre que ce genre de livres n'étaient pas tous destinés à notre savoir. Je comprenais alors mon devoir : la réserve. Ce n'est qu'en voulant partir que j'avais croisé les sottes avant de voir Alexis Rosier.

Je pose doucement mes mains sur la table, en face d'elle alors et du bout de l'index, je tire un de ses livres vers moi. Mon nez se retrousse. « Rassure-moi : tu ne comptes tout de même pas ouvrir une association ou faire un échange scolaire du côté moldu... » mon ton en dit long sur ce que je pense de cette espèce. Ma bouche est encore un peu déformée alors que mes yeux se posent sur son visage, croisant les siens.

Je tombe nonchalamment dans la chaise en face d'elle et attends sa réponse. Je dépose moi-même ma maigre découverte sur la table, n'ayant d'attention que pour la jeune femme.
© 2981 12289 0

_________________

The Knight Summary :: Thanks Alexis, I know you love me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1815


MessageSujet: Re: what ya doin' ► ft. pablo   Mer 11 Jan - 23:32

whut ya doin'

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


Comme l'impression de tomber au fond d'un puits, puis un sursaut. Des cris aigus me sortaient brusquement de mon sommeil. Quelle surprise de me trouver assise dans la bibliothèque, entourée de livres et de petites connes bruyantes. Au moins, je n'avais pas bavé partout et ce malgré mon inévitable tête dans l'cul. Je me redressais alors, histoire de récupérer le peu d'amour propre qu'il me restait. Quoi que ce dernier devait déjà être mort et enterré dans le cas où je me serais mise à ronfler.  ET DEVINEZ QUI VA LA. L'agitateur, le seul, l'unique. Pablo delavega Knight. Avant même d'avoir eu le temps de prononcer  "un scroutt à pétard scrutant le sucre déstructuré est un bon scoutt" 6 fois d'affilé, le voilà déjà à hauteur de ma table. Damn. Cela me surprendrait toujours, le nombre de canons avec lesquels je pouvais trainer. Encore à moitié dans les vapes, je le contemplais littéralement tandis qu'il se penchait sur mes bouquins.

— Rassure-moi : tu ne comptes tout de même pas ouvrir une association ou faire un échange scolaire du côté moldu...  
— Quoi? Je percutais quelques instants plus tard, lente au réveil. Nan, je fais des recherches pour l'autre abrutis de Grimm-Je-ne-sais-quoi.

Retour à la réalité difficile. C'était donc pour cette raison que je venais de me taper une sieste dans ce lieu lugubre et poussièreux.  Inconfortable, qui plus est. Ce livre avait beau contenir des centaines de pages plus ou moins intéressantes, il ne pourrait jamais égaler un oreiller. Bien qu'un oreiller ne puisse rien m'apprendre au sujet des nés-moldus. D'ailleurs. Une des informations que j'avais survolée avant de plonger dans un profond  sommeil m'était revenue en tête. C'était presque alarmée que je la faisais partager à mon vis-à-viis.

— Tu savais que les nés-moldus descendaient de cracmols, toi? C'est de la que vienne leur magie. Je trouve ça... presque sale. Grimace, mélange de dégoût et de déception.

A croire que j'étais comme tout les autres sang-purs finalement, à juger les autres selon leur statut magique. Meh. Je pensais que les nés-moldus nous étaient supérieur dû à leur pouvoir qui sortait de nul part, et finalement, j'étais juste mal renseignée. Il s'agissait simplement d'une sorte de gène récessif, surgissant des générations plus tard grâce à la présence d'un cracmole dans l'arbre généalogique. Un cracmole. J'avais beau jouer les nanas ouverte d’esprit, je ne pouvais pas mentir à moi même plus longtemps : je trouvais ça vraiment craignos. D'un coup sec, je fermais l'ouvrage face à moi, exacerbée par cette nouvelle.

— T'es là pour m'emprunter mes passionnantes lectures, ou bien? Sarcasme, inutile de préciser.

Quant au "ou bien?", il pouvait vouloir dire beaucoup de choses. "Ou bien est ce qu'on se casse d'ici?" par exemple. Ou même "Ou bien tu m'payes un verre et on se bourre la gueule jusqu'à ce que je jure allégeance au dieu païen".

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 73


MessageSujet: Re: what ya doin' ► ft. pablo   Jeu 26 Jan - 23:43

What (in the bloody hell of Salazar) ya doin'? Is it time that you got to waste? If that's so I'd like better to entertain

Ce que j'aime avec Alex, c'est son côté Sunshine de la journée. Fallait la voir sur sa table, étalée sur ses livres, complètement affalée. La classe incarnée. Je charrie, oui, mais ce serait mentir que de dire que toutes les situations dans lesquelles je la voyais ne m'amusaient pas. Au moins, elle n'essaye pas de se donner un rôle pathétique comme la plupart des étudiantes à notre âge.
Mais bordel, pourquoi suis-je revenu à Poudlard ?! Je n'ai mais rien à faire ici et je suis à peu près sûr que les professeurs pensent pareil en me voyant somnoler sans remords durant leurs cours – je crois que je leur tape potentiellement sur les nerfs, chose que je devais déjà faire avant.

Quoi? Nan, je fais des recherches pour l'autre abrutis de Grimm-Je-ne-sais-quoi. Je fais une moue, acquiesçant vaguement à cette nouvelle information dont je ne vais absolument rien faire. Pas que je me fiche royal de la vie de ce Grimm-Je-ne-sais-quoi... En fait si, je n'en ai rien à pétrir de sa vie. Tant que je ne vais pas devoir injecter un peu de bon sens dans la tête blonde d'Alexis, cette réponse me convenait plutôt bien.

Enfin quoique, passer du temps dans une bibliothèque pour un abrutis et en plus devoir se taper de la lecture sur les moldus... faut peut-être que je demande ce qu'il se passe ou que j'appelle l'infirmière.
Je me décide à ne faire aucun des deux.
Pas pour l'instant.

Tu savais que les nés-moldus descendaient de cracmols, toi? C'est de la que vienne leur magie. Je trouve ça... presque sale. Je regarde son visage se décomposer de mille façons, lâchant un petit rire sec. Je hausse finalement les épaules au bout d'un moment.

« Franchement, ça ne m'étonne pas d'un côté. T'imagines vraiment des moldus être capables de faire des sorciers toi ? On sait bien qu'il n'y a pas grand-chose qu'ils puissent faire... » un sourire satisfait vient se placer sur mes lèvres alors que je finis cette remarque – très fier de la véracité du propos, ne vous en déplaise chers lecteurs.

Je tente à peine d'atténuer mes propos : Alexis sait très bien où je me place sur ce plan, tout Poudlard d'ailleurs certainement. Même si je la joue plus subtile en revenant, puis avec ma mémoire brouillée... Mais certaines choses ne changent jamais. Mon sens pratique et mon sens logique en font partie.

T'es là pour m'emprunter mes passionnantes lectures, ou bien? Je ne sais retenir une grimace à l'idée que je puisse lire ces livres. Pourtant, j'en ai certainement lu quelques pages : faut toujours se renseigner sur ce qu'on aime pas. Des fois qu'il y ait une page sur « comment y nuire » vous savez. « Tu vois, j'avais envie d'ironiser aussi mais je n'y arrive même pas. Je ne sais pas comment tu fais... Quoique, tes siestes doivent aider. » Je lui fais un sourire d'ange avant de soupirer, me relâchant sur ma chaise et tapotant mes ouvrages devant moi.

« Je cherchais des trucs sur les nouveaux sorts, les objets ensorcelés et la création de sorts dans l'histoire mais ce n'est pas très concluant. A croire qu'on est condamnés à devenir médiocre ici. Un peu moins encore et on aura le niveau d'un cracmol. » Je roulai des yeux avant de me redresser. « Du coup je m'ennuie et en voyant tes beaux yeux, je n'ai pas su résister. Bref, toujours amoureuse de tes moldus après avoir lu tout ça ? » j'exagère la chose mais je ne peux m'empêcher de comprendre la tolérance d'Alexis pour eux. Elle devait savoir mieux que n'importe qui, étant issue d'une grande famille de sorciers, l'efficience et la supériorité des sorciers sur les moldus.
© 2981 12289 0

_________________

The Knight Summary :: Thanks Alexis, I know you love me:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1815


MessageSujet: Re: what ya doin' ► ft. pablo   Lun 20 Mar - 11:34

whut ya doin'

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.



— Franchement, ça ne m'étonne pas d'un côté. T'imagines vraiment des moldus être capables de faire des sorciers toi ? On sait bien qu'il n'y a pas grand-chose qu'ils puissent faire...   
— Pour des gens qui n'ont pas de facilité tel que la magie, ils s'en sortent plutôt pas mal. Un peu froide sur les bords, j'hausse tout de même les épaules d'un air détaché.

Je savais pertinemment que personne ne ferait entendre raison a des mentalités aussi étroites que celle de Pablo. Et ce, même si je lui pondais une thèse de 342 pages afin de prouver par A + B que les moldus sont bien plus débrouillards que les sorciers. Avec le temps, j'avais appris à laisser couler sans broncher. Pourtant, je ne comprenais toujours pas comment l'on pouvait rabaisser à ce point des gens qui, sans magie, étaient parvenus à créer une technologie plus avancé que la notre dans certains domaines. De leurs propres mains. Sans baguette. Sans sortilèges. Juste avec leurs esprits et leurs petites mains de moldus. Il m'arrivait souvent de me demander pourquoi je traînais avec des énergumènes intolérants tel que mister Knight. Puis, j'en arrivais à l'unique conclusion que son physique avantageux devait en être la raison. Ça, ainsi que ces sarcasmes dans lesquels je me retrouvais en grande partie.

— Bref, toujours amoureuse de tes moldus après avoir lu tout ça ?
— Ô grand jamais je n'ai été amoureuse des moldus. répondais-je dans une expression presque théâtrale, Je les tolère, et ça s'arrête là.

Quelque peu offusquée par cette accusation, je fermais mon livre d'un coup sec avant de le remettre sur la pile. Non pas que les amoureux des moldus me dérangeaient, au contraire, j'avais beaucoup de respect pour Mr. Weasley. Simplement, ce n'était pas mon cas et je n'avais aucune envie que l'on se méprenne à ce sujet. Bien que la communauté non-magique puisse m’impressionner sur certains points, ils ne m’intéressaient pas pour autant. Aussi, malgré la tolérance que je pouvais avoir à leur égard, j'évitais autant que possible tout contact avec eux.

— Si tu veux des lectures un tant soit peu palpitante, va voir dans la réserve. Un homme tel que toi ne devrait pas craindre de se faire prendre. Pas une once d'ironie dans la voix. Seul quelqu'un comme Pablo comprendrait qu'il s'agit pourtant d'une vaine moquerie.

C'est avec un terrible grincement de chaise que je me levais. J'attrapais alors ma pile de bouquins pour les ranger dans les rayons qui leur était attitrés. Si Salazar Serpentard s'était chargé du rangement de la bibliothèque, il aurait probablement appelé cette section "Tout sur les sang-de-bourbes, et comment s'en débarrasser". Ou peut-être bien qu'il aurait tout fait cramer.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: what ya doin' ► ft. pablo   

Revenir en haut Aller en bas
 

what ya doin' ► ft. pablo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Alexandre Ruiz] "La chronique d'Alexandre Ruiz"
» La cocaine debarque à nouveau en haiti
» Pablo Perez (en construction)
» Shaktar Donetsk - SL Benfica
» Pablo de Toulouse et coach de l'American U.S.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Poudlard :: Le Quatrième Etage :: La Bibliothèque-