AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Un déjeuner décisif [ft Harry]


Invité
avatar


MessageSujet: Un déjeuner décisif [ft Harry]   Lun 21 Nov - 13:02



Un déjeuner décisif
Ft. Harry Potter
Le grand jour est là. C'est amusant de voir les choses ainsi alors que ce rendez vous n'est fixé que depuis hier soir, la plus belle, la plus superbe soirée de ma vie. Je n'en ai quasiment pas dormi de la nuit, tournant encore et toujours au fond de mon lit, pensant à ce que cette journée serait ou ne serait pas, laissant mon esprit vagabonder entre les divers scénario possible et imaginable pour ma petite tête de poufsouffle.
Il faut dire que la soirée d'hier était pleine de rebondissement. Moi qui était invité pour une soirée entre ami ou du moins, je pensais que ce serai une soirée entre ami avec le garçon dont j'étais follement et bien sur secrètement amoureux. Mais tout à tourné comme je ne l'aurai jamais pensé. Je me suis retrouvé sans le comprendre, sans le savoir dans une intrigue amoureuse, dans des révélations, ouvrir mon cœur à celui que j'aime, celui dont je n'aurai jamais pensé pouvoir obtenir l'attention, l'affection et pourtant. J'ai encore le goût de ses lèvres sur les miennes, la chaleur de son corps collé au mien alors que nous échangions un tendre baiser. Oui, c'était ainsi, j'avais obtenu ce que j'avais désiré plus que tout au monde. Celui que j'aime. Un baiser, une attention. Non sans difficulté bien sur, car combien de fois ai je dû endurer  la souffrance des sentiments qu'il m'inspirais, la douleur de le voir avec d'autres, avec des femmes, car après tout. Il est hétéro non ? Ou est ce moi qui me trompe totalement ? Est ce une image que moi comme tant d'autre avons de lui ? Je ne le sais. Bien que je me pose de plus en plus la question depuis la soirée d'hier.

Dans mon lit aux parures jaunes et noir,j e continu de tourner, caressant de temps à autre mon Tigrou qui se blottit contre moi en ronronnant son bonheur. Mon Tigrou, si il savait combien je suis perturbé en cet instant et combien ce ronronnement me rassure et me calme, me donnant le calme tout relatif de l'esprit pour réfléchir à ce qu'il adviendra. J'avais donné rendez vous à celui que j'aime au déjeuner de ce midi. Je voulais lui laisser le temps de réfléchir, de penser à ce qui s'était passé la veille, à la façon dont nous pourrions nous sortir de cette situation. Bien sur je lui offert une possibilité de partir. D'oublier tout ce qui 'était passé, nos baisers, et de rester simplement, tranquillement des amis. Rien de plus que cela, même si cela me briserai et me détruirai émotionnellement. Mais c'était ainsi que fonctionnais l'amour. Vouloir le bonheur de l'autre avant de penser à soit même.
Mais les scénario ne peuvent cesser de tourner en mon esprit. Le pire étant qu'il vienne à ma rencontre accompagné de ses amis, se moquant de moi, me désignant comme ce que je suis, un pauvre garçon gay, pensant que je pouvais avoir le grand Potter. Puis il y avait son absence tout simplement. Ou le voir arriver avec une fille au bras, l'embrasser et me sourire d'un air qui ne voulait dire qu'une chose. Il se moque de moi.
Mais j'avais l'espoir, l'espoir de le voir s'asseoir face à moi, qu'il me souri et vienne à me dire que oui, il était prêt, prêt à tenter quelque chose avec moi, même si nous devions nous cacher, nous taire, faire comme si de rien n'était. Même si je ne pouvais le trouver qu'une fois par mois pour un simple baiser, pour une simple étreinte. Finalement, je me suis endormi alors que le soleil se levé doucement, ouvrant mes yeux en fin de matinée, fatigué, mais excité comme jamais. Je me suis ainsi jeté sous la douche, lavé comme jamais, parfumé aussi, je voulais être au mieux possible. J'enfilais une tenue de ville des plus ordinaire. Un pull couleur bordeaux et un pantalon sur lequel je mettais ma cape de sorcier comme toujours. Puis je dévalais l'escalier, trottinant dans la salle commune,  passant la porte de celle ci pour rejoindre les couloirs du sous sol, l'odeur des cuisines me parvenant déjà et mon ventre grommelais déjà de faim...ou d'appréhension ?
Je montais ainsi rapidement les escaliers, arrivant à la grand salle Observant les tables alentours. Aucune trace de lui. J'étais le premier arrivé. Alors je m'avançais vers une table souvent prise par les poufsouffle et m'installais de façon à voir la porte d'entrée. Les plats étaient bien sur servi et je me remplis quelque peu mon assiette, me promettant de l'attendre pour manger mais...mon ventre criant encore et toujours famine j'attrapais un pilon de poulet rôti et l'enfourné dans ma bouche m'en étalant autour de la bouche  remplissant mes joues comme celles d'un hamster jusqu'à levé les yeux et le voir...voila que j'avais une bien triste présentation à lui offrir ainsi tout barbouillé. Je tentais pourtant de sourire mais cela dévoilais plutôt ce qu'il y avait dedans et je rougis cachant ma bouche, avalant rapidement. Pour le laisser approcher, curieux de savoir si il s’installerait avec moi ou me dirai de tout oublier...

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un déjeuner décisif [ft Harry]   Dim 8 Jan - 18:36


Un déjeuner décisif
Harry & Aedan
 


Quelle drôle de sensation: je n’ai aucune envie de me lever. D’un autre côté, je tourne en ronds depuis quelques heures déjà en cherchant le sommeil. Comble du malheur, j’avais réussi à fermer les yeux qu’une simple demi-heure dans la nuit entière. Au milieu de la nuit, je m’étais levé afin de faire le ménage de ma valise (que je ne fais jamais, d’ailleurs). Par la suite, je m’étais dirigé vers le divan de la salle commune pour finalement m’endormir en face du feu de foyer. À peine une demi-heure plus tard, le chat d’Hermione me réveillait en sautant sur mon ventre. Il était alors 5h00 du matin. Je décidai de rejoindre mon lit, avec peine. Je crois avoir dormi, enfin ce n’est plus vraiment important à l’heure qu’il est. J’observe l’horloge murale en plissant les yeux. Je n’ai pas envie de me lever. Bien entendu, la fatigue entre un peu en compte, mais ce n’est pas cela. Non, je n’ai aucune envie de me lever car je ne sais pas quoi faire. D’une manière ou d’une autre, je dois me diriger vers la Grande Salle. Mon ventre réclame de la nourriture, mon âme réclame la paix. J’ai le vague sentiment que je n’aurai jamais la paix pour les prochaines semaines, voire mois si je choisi…cette option.

Je décide de finalement m’habiller, sentant le plancher mou sous mes pieds lorsque je me lève. Ma gorge est sèche, mes mains sont moites. Qu’est-ce que je devrais faire? Une fois habillé, je descends les marches menant à la salle commune en repensant à ma soirée d’hier soir en compagnie de Ron. Il l’avait bien pris, du moins de ma perspective. Nous avions terminé la discussion tous les deux à moitié endormi, et Ron avait sombré au sommeil avant que je puisse réellement dire tout ce que j’avais à exprimer. Bon, après je ne pouvais m’attendre à mieux de la part de mon meilleur ami. Bien que je l’adore, ce n’est jamais une très bonne idée de lui demander un avis au niveau des relations interpersonnelles. Il a le don de foirer toutes ses relations en dehors de la mienne, alors je ne pouvais pas vraiment lui demander une opinion sans m’attendre à ce qu’il s’enfarge dans ses mots Malgré tout, cette discussion m’a renforcé dans l’idée que j’ai raison de suivre cet instinct que je réprime depuis trop longtemps. Si Ron peut l’accepter, alors ai-je besoin de plus? Dans mon fort intérieur, je sais que si. Mais passons outre ce détail pour le moment.

Le cœur au bord des lèvres et la peau fiévreuse, je me dirige vers la Grande Salle en observant le bout de mes souliers. Une fois proche des grandes portes, je relève la tête dans un effort désespéré pour garder mon sang froid. Ainsi, je parcoure des yeux les quatre tables, arrêtant mon regard sur la petite tête blonde. Un pincement de cœur et je me dirige vers l’extrême opposé d’Aedan, où se trouve quelques-unes de mes connaissances. Mais qu’est-ce que je fais?

Tandis que je les rejoins, je repense à son contact contre le mien. Pincement de cœur, joues chaudes, je ne peux pas y repenser sans que mon corps s’enflamme. Je fais un mince sourire à un gars qui me fait signe de m’asseoir à ses côtés. Mais qu’est-ce que je suis en train de faire? Si je m’assois ici, je vais probablement le regretter pour le restant de mes jours. Je ne peux pas faire ça. J’ai regretté bien des choses dans ma courte vie, mais je ne ferai pas la même erreur. Je m’excuse auprès du groupe, tourne les talons et fonce droit vers le petit rayon de soleil. Je m’assois à ses côtés, ne disant pas un traite mot, me sert une assiette beaucoup trop grosse pour mon appétit et me retourne enfin vers lui avec un mince sourire.

- Hey! Désolé pour le retard…



By Phantasmagoria
Revenir en haut Aller en bas
 

Un déjeuner décisif [ft Harry]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Harry Vederchi [Pouffy]
» Harry Potter Et La Coupe De Feu
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Le survivant, alias Harry Trouble
» Harry Potter ( l'Elu )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: RP :: RPs abandonnés-