AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Alek - I am the master of my fate


Invité
avatar


MessageSujet: Alek - I am the master of my fate   Sam 24 Jan - 16:10






Alek James Rosswood


- I am the master of my fate : I am the captain of my soul. -


Identité


Prénom(s) : Alek et James: le premier vient d'une des idées farfelues de ma mère, l'autre de feu Grand-père Rosswood
Nom : Rosswood Le Grand
Date de naissance : 3 janvier 1980
Âge : 18 ans
Année scolaire : 7ème
Statut du sang : Né-Moldu
Statut social : Famille d'aristo, avec tout le tralala habituel : argent, hypocrisie, manières..
Orientation sexuelle : Bisexuel assumé !
Groupe :
Avatar : Max Irons


Caractère


Alek, c'est le mec discret, celui qu'on croise au détour d'un couloir, mais qu'on ne calcule pas. T'sais, le genre que tu regardes sans trop savoir où le ranger. D'un côté y a ce type toujours à l'heure en classe, qui rend ses devoirs, ne chahute pas. Qu'on voit la tête plongée dans des bouquins de la bibliothèque tous les mercredis aprem, alors que le soleil brille dehors et que tout le monde est sorti profiter. Ouais, Alek est du genre studieux ça c'est sûr. Et même si on n'entend pas trop le son de sa voix, il est toujours là. Un peu comme une ombre, ou un fantôme, ou un pervers psychopathe.
Non, il n'a pas trop d'amis, mais quand on connaît un peu le gamin, on sait qu'il est pas méchant. Au contraire, Alek est sympathique et dévoué à ses potes. C'est toujours un des premiers qui propose d'aller se boire une bière à Pré-au-Lard, ou de se faire une partie de poker pour vous racketter vos clopes et vos gaillons. Parce qu'il est pas bête non plus. Il est assez futé, même en dehors des cours qu'il affectionne tant, il sait toujours pleins de trucs sur la culture en général, la poésie ou chez pas quoi. Et quand on lui demande d'où il tient ça, il se contente de secouer la tête. Sérieux, c'est un des gros problèmes d'Alek : le secret. Il ne dit jamais rien, dès qu'on essaie d'en savoir plus sur lui, qu'on parle de sa famille, de gratter un peu, il se ferme ou bien dévie la conversation.
C'est sûrement pour ça qu'il a du mal avec les autres êtres humains en général. Alek vous regarde toujours comme s'il ne vous faisait pas entièrement confiance.
Que dire de plus ? Ah oui, clairement, le cynisme, c'est son truc. Faut toujours prendre le mec au trente sixième degré, sinon, aucune chance de capter son humour. M'enfin, si c'est de l'humour. Parce que parfois, on dirait réellement qu'il pense ses idées noires. Et puis ses fringues... Mais par Merlin, que quelqu'un fasse quelque chose. Sa garde-robe ? Du noir. Partout. Suffit de le voir avec sa clope à la bouche pour tomber dans le cliché du Bad-boy. Je ne sais pas qui il veut séduire avec ça, mais ça ne marche certainement pas.
Et puis aussi, il est déterminé... Mais pas en bien. Une Tête de mule à l'état pur. Un jour j'ai eu le malheur d'insulter un de ses groupes Moldus fétiche.. Oasis, j'crois. Le mec s'est mis dans la tête de me harceler avec toute son espèce de bouillie de rock Moldu. Le cauchemar, le pot de colle. Ça et ses crises légendaires : il dort mal Alek, il est insomniaque. Alors certains jours, ses humeurs sont incontrôlables, comme un ouragan prêt à se déchaîner. Et dans ces moments-là, vaut mieux pas trop traîner avec.  

Liste non exhaustive : Discret, intelligent, gentil, passionné, musicos, cynique, rebelle, taciturne, studieux, tête de mule, fêtard, secret.


Histoire



Rosswood ? Ça vous dit un truc ? Sûrement pas si vous n'avez jamais pointé le bout de votre chapeau dans une réunion de vielles bourgeoises Moldues. Pour les autres, le nom inspirera sûrement un léger froncement de sourcils. Bref, petit rappel : Père Rosswood n'était autre qu'un jeune médecin en quête de reconnaissance et d'ambition, qui à force d'acharnement et de travail contribua à la création d'un nouveau remède contre la grippe, sous les regards plus que sceptiques de ses collègues. Collègues qui durent s'incliner quand le remède fut commercialisé, et que Père Rosswood devint plein aux as.

C'est donc dans le luxe et avec un statut de nouveau riche scotché au front qu'Alek vu le jour dans le manoir familial Londonien. On ne peut pas vraiment considérer que le gamin vécu une enfance chaleureuse ou typique, Non. Alek vécu dans l'archétype et l'exubérance des nouveaux bourgeois de l'époque. Sa mère, héritière d'une chaîne de restaurants, passait le plus clair de son temps à dépenser leur fortune de la manière la plus futile qu'il soit, allant de chaussures de luxe à oreillers en plume d'oie. Elle n'était pas si proche que ça de son fils, qu'elle laissait le plus souvent à la garde d'une Nounou, Alba : femme frigide d'une trentaine d'années, diplômée et réputée dans leur cercle social. Mais qu'Alek ne pouvait s'empêcher d'appeler La mégère.
Quant à Père Rosswood, il était là sans l'être. Quand il fallait venir féliciter son unique enfant pour ses bons résultats, ou son admission dans l'équipe de foot de son école, le voilà. Mais dès qu'il s'agissait de lui souhaiter son anniversaire, ou de passer Noël en famille, l'effort lui semblait surhumain.

Dans tout ça, Alek se sentait plutôt bien. Il aimait et admirait ses parents comme tout gamin le ferait, s'entendait bien avec les autres enfants de l'école, faisait la fierté de ses parents. Mais les choses commencèrent à se dégrader sans trop qu'il ne sache pourquoi. C'est peut-être les couloirs qui au fil des ans, se vidèrent de leur chaleur d'antan, les bouteilles d'alcool qui se succédaient dans les mains de sa mère, les éclats de voix provenant de la chambre de Mr et Mme Rosswood, qui indiquèrent à Alek que quelque chose n'allait plus. Son monde idéal se fissurait, petit à petit, et personne ne l'avait vu venir. Le poids d'une profonde mélancolie s'abattait sur la maison, et plus d'une fois, étouffé par cette atmosphère irrespirable, Alek regardait au travers de la fenêtre, le ciel, avec un besoin prononcé de disparaître.

Avec le temps, Alek comprit que sa famille n'avait été qu'une vaste mascarade, les portraits souriants qui ornaient les murs, les parquets lustrés, les bonnes femmes qui se réunissaient tous les samedis pour jouer au bridge, les serviteurs qui s'afféraient sans relâche. Tout ça était un mensonge. Les heures qu'il avait passées à faire saigner ses doigts sur un piano, à apprendre les bonnes manières, à se comporter en société en pensant que ses parents seraient fiers : c'était juste une manière de sauver les apparences. Alek avait 10 ans quand il comprit qu'une des raisons pour laquelle le climat familial était devenu si mauvais, c'était lui: il était le propre poison de son foyer.

Et pour cause le garçon était le fruit de bien des ragots dans  la haute. C'était toujours la même rengaine, Alek était un garçon gentil et dévoué, mais il se passait toujours des choses étranges autour de lui. Des choses inexplicables. À l'école, les enfants commencèrent à le voir avec dédain, « le taré » qu'ils l'appelaient. Et le pire, c'est que le gamin ne pouvait pas le nier : il ne s'accordait pas avec le monde de qui l'entourait. Et Alek avait la terrible impression qu'il n'y arriverait jamais.
Ses parents le savaient bien, et le laissait désormais la plupart du temps dans son coin quand ils sortaient, ne voulant plus afficher leur fils étrange aux regards cannibales de leur cercle. Alors comme souvent, quand Alba était partie et que sa vie lui semblait ne plus lui appartenir, Alek grimpait dans la bibliothèque, et se blottissait dans un fauteuil, s'imaginant une vie plus simple où il n'aurait à répondre aux attentes de personne.

Son souhait fut exaucé, à sa grande surprise et celle son entourage. Poudlard? Sorcier ? Tout le monde crut à une vaste blague au début, sauf lui qui déjà s'imaginait voler à dos de Dragon. C'était sa chance de vivre une vraie vie. Hélas, ses parents ne furent pas si enthousiastes à l'idée. Et ce n'est qu'après de longues engueulades avec les envoyés du ministère de la Magie qu'il se décidèrent à laisser Alek partir, non sans une pointe de soulagement. Ce jour là, Alek Rosswood perdu son humanité aux yeux de ses parents: leur fils n'était pas normal, il était un monstre.

Poudlard l'éveilla comme jamais. Alek n'était plus l'ombre de lui-même : il était lui simplement. Les amis, les cours, les règles, les sorts, les farces... Rien ne lui échappait, et plus les années passaient, plus il prenait de l'assurance, passant le couloir de l'adolescence avec brio. Alek était avide d'une vie et d'une liberté qu'il n'avait jamais connue. À Poudlard, son nom, son statut, ça ne voulait rien dire, et ça, c'était la plus précieuse des choses.

Le seul bémol qu'il voyait dans sa vie, c'était ses vacances chez sa famille, qui maintenant, le considérait plus comme une erreur à réparer que leur fils chéri. Alek ne supportait pas de rester dans le manoir durant ces périodes : c'est ainsi que vers ses 15 ans, il se mit à hanter un Londres moldu et sorcier, profitant de son appartenance aux deux mondes pour se promener où il le voulait. Bars Moldus la nuit, Chemin de Traverse le jour. C'était plutôt un quotidien qui lui plaisait. Mais qui, il le savait, ne durerait pas longtemps. Sitôt sa 7e Année terminée, Alek ne donnait pas cher de sa peau. Ses parents n'aimaient pas l'échec, et pour sûr il était le plus gros de leurs vies. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'ils décident de revenir mettre de l'ordre dans la vie de leur fils, à son plus grand malheur.


Surnom :Nana
Âge : 17 ans !
Comment avez vous connu le forum ? : PRD
Comment trouves tu le forum ? : Il m'a l'air super
Un petit mot? :  :D  

MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1847


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Sam 24 Jan - 16:38

Bienvenue !

Bon courage pour ta fiche. I love you

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Sam 24 Jan - 17:13

Max Irooooons *o*

Bienvenue à toi, t'as intérêt d'être mon pote ! :D
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Sam 24 Jan - 18:36

Bienvenuuuuue. J'adore totalement l'avatar et le prénom ! ♥
Bonne chance pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Sam 24 Jan - 19:01

Merci tout le monde ! :D J'essaie de finir ma fiche rapidos :3
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Sam 24 Jan - 19:24

Max Irons a la classe 8D

Welcome!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Sam 24 Jan - 20:50

Bienvenue ! N'hésite pas si tu as la moindre question Wink Bon courage pour ta fiche et à bientôt IRP !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Sam 24 Jan - 23:37

Merci à vouuuus ! Je pense avoir fini ma fiche normalement ! Smile
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Dim 25 Jan - 1:06

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 361


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Dim 25 Jan - 1:35





Bienvenue à Poudlard !


Et voilà la suite !




Après mûre réflexion, j'ai décidé de t'envoyer à Serdaigle ! Je suis certain que tu t'y sentiras à ta place et que tu t'y feras plein d'amis ! Puis, si tu ne trouves pas ce qu'il te faut, tu peux toujours créer la personne idéale d'un coup de baguette. Alors, entre les devoirs, les amourettes, et les rencontres, ton agenda va être des plus chargés. Et ce, sans compter les activités extra-scolaires tels que le club de duel, le journal de l'école, et bien sûr, le quidditch ! Mais de temps en temps, n'oublie pas de faire une pause. Sur ce, si tu as d'autre question, n'hésite pas à envoyer un hibou à l'administration. Bonne année à Poudlard !

Amicalement,
Le Choixpeau




MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allwaswell.forumgratuit.lu

avatar
Messages : 28


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Dim 25 Jan - 1:52

Hourra. Youpi. Mon premier élève à Serdaigle !

_________________
let a sky comes falling down
We be all night, and everything all right. No complaints from my body, so fluorescent under these lights. Boy, I'm drinking, park it in my lot, 7-11.  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   Dim 25 Jan - 9:45

Ow Yeaah ! Merci pour la validation. Et oui, Serdaigle Powa !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alek - I am the master of my fate   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alek - I am the master of my fate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» + i'm the captain of my soul, the master of my fate. (presley)
» LEH - I am the master of my fate, I am the captain of my soul
» I'm the master of my fate, the captain of my soul ~ Eileen Grace Hamilton
» ADELAIDE △ I am the master of my fate : I am the captain of my soul.
» Haitian Deportees Fate Now In The Hands Of Team Obama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Fiches de présentation-