AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn


avatar
Messages : 270


MessageSujet: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    Jeu 22 Sep - 19:55


Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit.
ft. Shawn & Paige

Tout va toujours très bien dans mon petit monde, comme d'habitude. Le ciel est bleu sans nuages gris, les oiseaux chantent etc … Enfin, relativisons tout ça tout de même un peu … Mes derniers résultats en potions par exemple ne sont plus aussi beaux qu'auparavant. Il y a quelques jours, le professeur Rogue était loin d'être satisfait lui aussi. Je vous laisse bien imaginer ces paroles avec son ton si célèbre "Très décevant de votre part Miss Everett. Que cela ne se reproduise plus … ". Il est gentil ! Je n'y peux rien si cette année je bloque complètement sur sa matière. En plus, j'aime bien les potions c'est marrant à faire mais bon c'est ainsi … J'ai donc décidé de redoubler d'efforts et ce, dès que j'ai quitté la salle de classe ce jour-là, après un bref entretien avec mon professeur pour lui prouver que je ne lâcherai pas.

Quelques jours plus tard, alors que j'avais terminé les cours, je décidais de me focaliser sur les potions. Je sais très bien que mes matières fortes ne faibliront pas du tout, et même si j'adore les réviser, il y a d'autres priorités. Pour travailler sérieusement, les plus sérieux vous diront que la bibliothèque est le meilleur endroit, je ne les contredirai pas. C'était d'ailleurs précisément là que je me rendais.

Une fois sur place, j'adressais quelques sourires et bonjour aux personnes que je connaissais. Je me rendais assez rapidement au rayon me concernant. Je soufflais brièvement pour me motiver et me mis à chercher les livres et manuels qui allaient me permettre de m'améliorer. Je ne savais pas vraiment ceux qui étaient adaptés alors je prenais et posais successivement un livre sur les potions magiques, un sur la pratique de la potion, un sur des aspects théoriques de la potion avec des lois et des trucs dans le genre et pour finir un regroupant plusieurs sorciers. Je prenais ces quatre livres dans mes bras et me dirigeais vers une table vide non loin. J'avais un peu de mal à avancer et à y voir clair avec ces gros trucs, ça devait être marrant à voir.

- Pfffiou allez Paige ! Au boulot !

Je me motivais davantage face à la masse de travail qui m'attendais. Je posais finalement les livres qui tombèrent pas très discrètement sur la table. J'avais, par réflexe, plissé les yeux, comme si j'allais être punie, pour ensuite reprendre rapidement un visage normal. J'étalais les gros bouquins sur la table, quand j'entendis quelqu'un près de moi se racler la gorge et prononcer mon prénom. Je me retournais lentement, ayant un peu peur d'éventuelles représailles par rapport au bruit que je venais de faire. J'étais étonnamment surprise de voir qu'il s'agissait d'un élève. Il pouvait s'agir d'un préfet très à cheval sur les règles.

- Euh salut. Euh oui c'est moi Paige, sauf si tu en cherches une autre …

C'est un prénom assez répandu alors dans le doute. Je ne savais pas trop quoi dire ni faire. Apparemment il me cherchait, mais je ne me voyais pas lui demander un rapport complet de sa venue. J'esquissais un petit sourire, juste au cas où ça pourrait alléger mon cas.

... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers

_________________
PAIGE M. EVERETT ✽

Spoiler:
 

✽ Inside Out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    Mar 4 Oct - 21:12




PAIGE & SHAWN

Il faut l'écraser, pas la couper.


Ca faisait presque 1 heure que j’étais posté ici, entre deux étagères remplies de livres. Je faisais des allées et venues dans ce couloir improvisé, cherchant une solution pour éviter de me ridiculiser. En se moment, je préfèrerai être enchainé dans un fauteuil dans la salle commune des Serpentard que d’être ici. Je pourrais donner ma vie pour que ces verts et argent me chatouillent les pieds avec leurs plumes infâmes pour éviter le calvaire qui m’attend : parler à une fille. Enfin, et si ce n’était que ça ! Sérieusement, donnez-moi un flingue que je m’éclate la cervelle et que je décore les pages des livres de jolies gouttes rouges provenant de mon illustre personne. Car je dois faire pire que lui parler : je dois lui donner des cours de rattrapage.

Par Merlin ! Pourquoi suis-je si intelligent ?

Ce foutu prof de potion. Toujours lui qui arrive à me mettre dans un état de transpiration atroce. Il le fait exprès. Il sent que je suis faible avec les filles, il le sait. C’t’un fourbe. Je le déteste.  Il m’avait brièvement décrite mon élève : blonde, sixième année, Poufsouffle avec un sourire tout à fait détestable scotché à son visage. Aucune fille n’a un sourire détestable mon pote. Aucune. J’éprouve un profond respect pour ces créatures maléfiques que sont les femmes. Elles pourraient me faire faire n’importe quoi. J’entamerai bien une étude pour démontrer qu’elles ont toutes du sang de Vélane qui coule dans leurs veines. Quand tu fais ce qu’elle te demande, elles sont trop mignonnes mais une fois que tu les contraries, c’est pire que d’imaginer Hagrid en Slip à paillettes.

Je me tapote les joues avec vigueur et je sautille en relâchant mes bras qui se dandinent mollement. Je suis prêt à entrer dans le ring, de vivre mon match à fond et … la voilà. Je déglutis. Je la reconnais malgré la faible description de mon professeur. Ca y est je le sent, mon cœur s’emballe et je transpire. Inspire. Expire. Je pense à mes potes : Clyde, Benja et Clark. Eux, ils parlent aux filles comme des personnes normales. Comment font-ils alors que pour moi elles m’angoissent comme si c’était des monstres ? Elle s’assied et pose ses livres dans un bruit à réveiller les morts. Je ramasse mon sac en bandoulière, le place sur mon épaule et je m’avance.

Je vais mourir. Putain, je vais mourir.

Je me place derrière elle et  inspire profondément. Je ferme les yeux et j’essaie d’éloigner mes angoisses. Je racle ma gorge. Elle lève la tête de ses bouquins : elle m’a entendu et je lance à peine audiblement :

- Paige ?

Elle se retourne lentement. Ces secondes me semblent durer des heures. Ça me donne le temps de m’éponger le front avec ma manche.

- Euh salut. Euh oui c'est moi Paige, sauf si tu en cherches une autre …

Quoi ? Y’en a d’autre en plus ? Ma voix tremble un peu quand je lui annonce que c’est elle que je cherche :

- Oui, c’est toi que je cherche.

Je m’assied un peu trop rapidement à côté d’elle et je manque de tomber de ma chaise. Je ne suis pas assez près pour qu’elle me touche. Distance de sécurité, s’il vous plait.

- Le professeur de potion m’envoie. Je dois te donner des cours particulier, il m’a dit que t’étais super naze en potion.

En plus de parler hyper méga vite, je l’ai traitée de super naze. Je sors ma bouteille et bois une rapide lampée d’eau. Je tousse. A l’aide, j’étouffe.

- Enfin, j’veux dire…

J’ai avalé de travers, je n’arrive plus à parler correctement :

- C’est lui qui m’a dit ça…

Je suis un abruti fini, je mérite de fondre sur ma chaise, qu’on envoie mes cendres au fond de la mer et que j’aille nager avec les sirènes. NON PAS LES SIRENES !
Je débloque.

- J’pense pas que tu dois être si nulle que ce qu’il dit.

Je lui ai fait un compliment. Quand je raconterai ça aux potes, ils ne vont pas me croire. C’était vraiment un compliment, hein ?





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 270


MessageSujet: Re: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    Lun 10 Oct - 14:49


Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit.
ft. Shawn & Paige

J'avais entamé cette journée remplie de motivation et d'envie d'améliorer mes résultats en potion. Je sais que je suis capable de mieux et je n'aime pas non plus le fait de voir que je n'y arrive pas. J'avais fait un peu de bruit en posant mes gros bouquins, mais je ne suis pas vraiment discrète et adroite en général, donc ça ne me surprenait que très peu venant de ma part. Par contre j'avais eu une petite frayeur lorsque j'entendis mon prénom, "
- Paige ? ". Je ne voulais pas avoir affaire à un préfet et faire perdre des points à ma maison. Je n'avais pas été très pressée de voir qui étais là, alors j'avais fait un peu durer mon suspense. J'avais par la suite assuré que je m'appelais bien Paige. Après il peut y en avoir d'autres alors j'avais un peu nuancé ma réponse à l'élève inconnu.

- Oui, c’est toi que je cherche.

Ah mince c'est bien moi ! Je commence à paniquer mais sa voix légèrement tremblante me rassure un peu. Il ne me fera sûrement pas de mal, enfin pas lui après peut-être que c'est un piège. Je remarque qu'il s'assoit non loin de moi plus vite que je ne me suis retournée pour le voir.


- Le professeur de potion m’envoie. Je dois te donner des cours particulier, il m’a dit que t’étais super naze en potion.

Bon là je ne savais pas vraiment quoi dire, comment je dois le prendre. C'est une blague ou pas ? Le professeur de potion en personne l'aurait envoyé me donner des cours. Je n'ai même pas eu le temps d'essayer de faire mes preuves moi-même … Je comptais lui répondre mais il toussa et reprit tout aussi rapidement.

- Enfin, j’veux dire….

Il se met à avaler de travers après. Franchement intérieurement j'ai envie de rire, mais je me retiens

- C’est lui qui m’a dit ça…

Je souris un peu. Cela ne m'étonne pas de ce foutu prof ! Peut-être que cela va détendre un peu l'atmosphère. Je profite qu'il ne débite pas de nouveau une phrase pour en placer une.

- Il est toujours très délicat …

Je le regarde un peu et il a l'air un peu plus détendu.

- J’pense pas que tu dois être si nulle que ce qu’il dit.

Je ne peux pas m'empêcher de sourire. Je trouve ça un peu drôle en même temps, enfin je veux dire la situation. Rogue envoie un élève me donner des cours, un rapide en plus mais qui n'a pas l'air méchant. Il doit tout de même être beaucoup plus calme en cours.

- Merci ! Enfin normalement je suis plutôt douée en potion, mais cette année je bloque …

J'hausse légèrement les épaules. Je ne comprends pas moi-même cette soudaine baisse de résultats dans cette matière uniquement. En y repensant, si Rogue est à l'origine de cette situation, c'est que quelque part, cela doit l'affecter. Waow il m'aime bien !

- Sinon tu sais que je suis Paige, mais toi tu es qui ?

Au moins savoir son prénom serait plus pratique pour moi. Si je dois lui demander un truc je me vois pas dire "Hey toi là, aide moi ! " …

... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers

_________________
PAIGE M. EVERETT ✽

Spoiler:
 

✽ Inside Out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    Ven 14 Oct - 2:11




PAIGE & SHAWN

Il faut l'écraser, pas la couper.


Je savais pas vraiment comment aborder cette petite blonde. Il fallait que je me mette à la place de Clark, que je pense Clark et que je parle Clark. Impossible. Elle sourit. Son sourire est si doux mais…elle a une tête d’enfant. Elle n’a pas l’air bien méchant bien au contraire. Je me détends un peu, du moins j’essaie. Je sens toujours cette crispation et ce besoin constant de ne pas la regarder dans les yeux.

- Il est toujours très délicat …

C’est sûr, qu’à côté du prof de potion, un loup garou passerait pour un chaton. Shawn se surpris à rire. Au final, peut-être que ce cours particulier allait bien se passer. Enfin, peut-être. Elle avait déjà pas mal de livres autour d’elle. Tous, ou presque, traitaient de nos cours de potions. Si elle les lisait tous en même temps, c’est normal qu’elle perde la boule. Au vu de ses cours, j’en déduisais qu’elle était en sixième année. La matière n’était pas des plus amusantes …

- Merci ! Enfin normalement je suis plutôt douée en potion, mais cette année je bloque …

Soulagement. Elle n’était pas si nulle que ça finalement. Je ne devrais pas tout revoir en revue avec elle mais juste la matière de sixième. Je ne savais pas par où commencer même si la matière venait de se réduire de manière conséquente. « Ne te tracasse pas. On va essayer de débloquer ce blocage qui te bloque ». Avais-je vraiment dit ça ? Putain, je suis trop con. Elle allait me prendre pour un tordu, c’est sûr. Je me racle la gorge pour tenter de reprendre un peu d’assurance. Un peu. Rien qu’un tout petit peu. Mon objectif était d’être le plus clair possible. Mais putain, je ne suis pas prof, je n’ai pas étudié la pédagogie et en plus, je sais pas parler aux filles ! Comment j’allais faire ? Rappelez-moi de buter Rogue un jour.

- Sinon tu sais que je suis Paige, mais toi tu es qui ?

Dans mon stress, j’avais oublié de me présenter. Qui je suis ? Ça c’est une très bonne question. J’suis juste un étudiant de Poudlard, qui tente d’avoir les meilleures notes possibles pour réaliser son rêve. Et un pauvre type qui a du mal avec les relations féminines. « Je m’appelle Shawn, j’suis en septième. » Simple. Efficace. Je n’allais pas lui raconter ma vie non plus. De toute façon, j’avais pas vraiment grand-chose à lui dire… J’inspire un grand coup et je me lance dans ma toute nouvelle carrière de professeur. J’étais un des meilleurs étudiants de dernière année, je pouvais y arriver, non ?

« Bon… heu… C’est quoi que… Enfin… C’est sur quoi que tu bloques ? »
En lui demandant, je me penche vers ses notes de cours. Elle sent bon. Elle n’empeste pas le parfum non, mais l’odeur naturelle de son corps m’est agréable. J’analyse rapidement ses notes. Je fronce les sourcils, ce n’est vraiment pas clair … « Heu, si tu veux, je peux te passer mes cours de l’année dernière. Mes notes sont plus… heu… claires. » Je suis un peu hésitant, j’avance petit à petit sans trop savoir vers quoi je me dirige. J’espérais qu’elle n’allait pas se vexer, ça rendrait le travail encore plus difficile.

« Tu veux qu’on commences par quoi ? » Si j’avais pu répondre à sa place, j’aurais surement répondu par le début. Mais ma conscience me murmurait de fermer simplement ma grande gueule.





Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 270


MessageSujet: Re: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    Sam 15 Oct - 15:44


Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit.
ft. Shawn & Paige

Bon pour le moment mon "cours" particulier de potions commençait plutôt bien. Enfin, on est juste en train de bavarder là, mais déjà il n'est pas méchant et n'a pas l'air hautain. J'ai horreur de ce genre de personne ! En tous les cas, j'ai réussi à le faire rire avec ma remarque sur le professeur. Si on est détendu, cela se passera mieux. Il faut avouer que c'est assez bizarre comme situation. J'ai quand même précisé qu'avant j'étais plutôt douée. Ce qui est sûrement la cause de la soudaine et étrange inquiétude de Rogue. Il est pas réputé pour être le plus sympathique hein.

« Ne te tracasse pas. On va essayer de débloquer ce blocage qui te bloque »

Sa remarque et son raclement de gorge me font de nouveau sourire. Je sens que ça ne va pas être triste cette affaire. Plus clair, on ne fait pas mieux ! Le voir ainsi, ça me rassurait un peu et j'étais moins timide qu'à l'habitude. Dans tout ça, je ne connaissais pas encore son nom, alors je lui ai quand même demandé.

« Je m’appelle Shawn, j’suis en septième. »

Son prénom ne me disent rien tout de suite, je verrai avec Clark s'il le connait, il est aussi en septième année.

- Enchantée ! C'est super ça, tu dois bien connaître le programme de sixième du coup !

Finalement les choses sérieuses commencent … Oh non …

« Bon… heu… C’est quoi que… Enfin… C’est sur quoi que tu bloques ? »

Alors la bonne question, merci de l'avoir posée comme on dit … Franchement, je ne sais pas quoi dire, je ne comprends pas moi-même la situation. Pendant qu'il se rapproche pour regarder mes notes, je tente de répondre le plus clairement possible.

- Baaah … justement … enfin le problème, c'est que bah je sais pas. Comme je t'ai dit normalement je suis douée et là bim ! Plus rien … Je ne comprends plus rien en potions …

Je soupire parce qu'au fond, ça m'énerve. Moi qui aime tant avoir de bonnes notes, ce qui est le cas dans le reste, même dans les matières où j'étais moins forte qu'en potion. Finalement Shawn à une proposition à me faire.

« Heu, si tu veux, je peux te passer mes cours de l’année dernière. Mes notes sont plus… heu… claires. »

Mon visage s'illumine. C'est vraiment super gentil de sa part ! C'est vrai que mes notes sont à l'image de mon cerveau en potions : c'est la confusion totale ! J'arbore un large sourire.

- Tu ferais ça ? Oh c'est trop gentil ! Merci, merci, merci !!

Je doute qu'il se promenait avec ses cours de sixième année sur lui, mais c'est vite fait de se donner rendez-vous dans le Hall pour les avoir, dans le pire des cas. Pour le moment, il me plaisait plutôt bien comme professeur. Je ne parle pas physiquement, même si je dois l'avouer, il est vraiment pas laid du tout. Non je pensais en tant que professeur, il à l'air vraiment gentil et j'ai même l'impression qu'il a envie de bien faire pour que je réussisse. Enfin soit, entamons la leçon.

« Tu veux qu’on commences par quoi ? »

Je le regarde et je souris. Je me retiens de rire, on ne sait jamais s'il le prend mal.

- Je dirai que par le début du programme de cette année, ce serait déjà pas mal.

Finalement, je ris un peu. Si on commence par la fin alors que je n'y suis pas encore arrivée, mais aussi que je ne comprends pas tout, autant démarrer par le début du problème : les premiers cours. J'espère qu'il n'a pas mal pris mon rire alors je sors tout de même un petit " Désolée " pour arrondir les angles au cas où.

... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers

_________________
PAIGE M. EVERETT ✽

Spoiler:
 

✽ Inside Out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    Lun 17 Oct - 15:18




PAIGE & SHAWN

Il faut l'écraser, pas la couper.


Mon Dieu, dans quoi m’étais-je embarqué ? J’avais les mains qui tremblaient rien qu’à penser sortir mes notes de sixième de mon sac. En plus, ce n’est pas comme si elle me mettait la pression la petite. Elle semblait aussi mal à l’aise que moi sauf qu’elle le cachait bien mieux. J’avais toujours mes notes des années précédentes dans mon sac lorsque j’avais cours la journée. Comme j’avais eu Potion ce matin, j’avais mes notes de l’année dernière.  Comment ça j’abusais ? Tsss. Et comme je suis quelqu’un de super méga génial avec les gens, je vais lui passer mes notes bien gentiment. Par contre, elle n’avait pas intérêt à faire quoi que ce soit d’autre avec que de les lire. Une déchirure, une tâche, je la bute. Je fouille dans mon sac et je sors les notes parfaitement rangées. Je suis un peu maniaque en ce qui concerne mes cours, je l’avoue.

« Tiens voici mes notes… Mais j’y tiens donc s’il te plait, fais-y hyper méga attention. » Avec ces mots, je devais passer pour le premier de classe. C’est un peu le cas, mais rien à foutre. Si il n’y faisait pas gaffe, je lui devissais la tête. « Je suis un peu pointilleux là-dessus en fait. Manges pas quand tu les lis et ne mets pas ta tasse de café dessus, ça ferait une trace. Et j’aime pas les traces. J’suis pas du genre chiant, t’sais, sauf pour ça. » Je rougis. Elle allait me prendre pour un dingue. « Désolé, si je te fait peur. » Mais pourquoi je fermais pas ma gueule de temps en temps, moi ?

- Je dirai que par le début du programme de cette année, ce serait déjà pas mal.

Je prends mes notes et ouvre les feuilles plastiques à la première page. Il fallait que je me souvienne du cursus et des potions du début d’année. Si je me souviens bien, les potions vues étaient utiles mais particulièrement pénibles à réaliser. Je me plonge dans mes notes sans prêter attention au temps qui passe. « Ah voilà ! Le philtre de mort-vivante ! On va commencer par ça si tu veux. » Je marque une pause et tourne mes pages. J’en avais des dizaines qui parlaient de cette potion. « Je heu… » Je recommence à être mal à l’aise. « J’aime bien noter toutes sorte de choses en cours, l’histoire de la potion, des anecdotes et tout ça, je te propose de recopier ce qui te semble le plus utile, car toutes ces feuilles peuvent faire peur… » Je grimace, soudain gêné. Peut-être que je ne serais pas un si bon prof que ça finalement. Je secoue la tête : « Mais tu vas voir, cette potion à une histoire super intéressante ! Tu connais le conte « la belle au bois dormant » ? C’est un conte Moldu mais peut-être que tu connais ? Ben en fait, la princesse elle se pique le doigt sur un fuseau et comme de par hasard, y’avait une goutte de cette potion justement et ça la plonge dans un sommeil profond. Bon évidemment dans la version moldue, c’est pas trop ça mais c’est ça la vraie histoire ! Et puis, comme de par hasard, un prince passe par là , cataclop cataclop, il est sur son cheval blanc et comme de par hasard, il plonge ses lèvres dans l’antidote de la potion qui est la potion wiggenweld. Il l’embrasse et POUF elle se réveille ! » Je suis plus le même, je redeviens moi-même en racontant cette histoire. Je me suis mis debout et j’ai commencé à mimer mes paroles.

« SHAWN PREWETT ! » hurle la bibliothécaire.

Je me rassied, rouge de honte. Je me tourne vers la bibliothécaire et lui adresse un sourire désolé. Je pose mon regard sur Paige qui me regarde d’une drôle de façon.



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 270


MessageSujet: Re: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    Lun 17 Oct - 18:36


Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit.
ft. Shawn & Paige

On avance petit à petit dans cette aventure potionesque ! Et Shawn, ouais je connais son prénom maintenant, m'a proposé ses cours de sixième année car mes notes étaient loin d'être super claires quoi … En tout cas, je suis super optimiste concernant la suite des évènements. Bien que je doutais que quiconque se trimballe avec ses cours de l'année passée, Shawn le faisait, il a ses cours avec lui. Il les sort et m'annonce quelques règles de bases.

« Tiens voici mes notes… Mais j’y tiens donc s’il te plait, fais-y hyper méga attention. Je suis un peu pointilleux là-dessus en fait. Manges pas quand tu les lis et ne mets pas ta tasse de café dessus, ça ferait une trace. Et j’aime pas les traces. J’suis pas du genre chiant, t’sais, sauf pour ça. Désolé, si je te fait peur. »

Une fois que j'ai pu tout assimiler, je lui adresse un sourire en acquiesçant. C'est compris, j'en prendrai hyper soin chef Shawn !

- Pas de soucis, je comprends ! J'y ferai attention, comme à la prunelle de mes yeux !

Allez maintenant il faut se bouger. On est là pour être un peu sérieux quelque part. Commencer par le début, ce sera plus pratique pour moi, le plus logique aussi. Il replonge dans ses notes et je le regarde faire. Pour le coup, il était vraiment concentré et sérieux en se relisant, waow ! Shawn reprend la parole.

« Ah voilà ! Le philtre de mort-vivante ! On va commencer par ça si tu veux. »

Ah le philtre de mort-vivante … On ne s'aime pas tous les deux ! Pas du tout … Ca va être mignon. Pardonne-moi pour la suite Shawn … 

- Ouais … De toute façon il faudra bien y passer.

Je regarde un peu ses notes et je remarque qu'il y a tout un tas de choses d'écrites, il avait plein de pages. Un peu comme moi avant.

« Je heu… J’aime bien noter toutes sorte de choses en cours, l’histoire de la potion, des anecdotes et tout ça, je te propose de recopier ce qui te semble le plus utile, car toutes ces feuilles peuvent faire peur… »

Je balaye du regard les feuilles et le regarde. Par rapport à ce que j'avais pris pour réviser aujourd'hui, ça risque d'être réalisable. En théorie en tout cas.

- Je pense que ce sera toujours mieux que ces gros et vieux bouquins !

Je positive en haussant un peu les épaules. Il n'avait pas l'air trop sûr de lui, j'espère que ça va le rassurer un peu. C'est pas vraiment de sa faute s'il se retrouve ici, en ma compagnie, pour des cours particuliers de potions … Il n'a pas l'air de s'avouer vaincu si vite, il reprend la parole avec énergie. « Mais tu vas voir, cette potion à une histoire super intéressante ! Tu connais le conte « la belle au bois dormant » ? C’est un conte Moldu mais peut-être que tu connais ? » Bien entendu que je le connais, je fais de signe de la tête et il continue son petit récit. « Ben en fait, la princesse elle se pique le doigt sur un fuseau et comme de par hasard, y’avait une goutte de cette potion justement et ça la plonge dans un sommeil profond. Bon évidemment dans la version moldue, c’est pas trop ça mais c’est ça la vraie histoire ! Et puis, comme de par hasard, un prince passe par là , cataclop cataclop, il est sur son cheval blanc et comme de par hasard, il plonge ses lèvres dans l’antidote de la potion qui est la potion wiggenweld. Il l’embrasse et POUF elle se réveille ! » Pendant tout ce récit je le vis se mettre debout, mimer ses paroles et les gestes des personnages du conte. Il ne devait pas réaliser qu'il parlait de plus en plus fort tellement il était dedans. J'essayais de le lui faire comprendre mais la bibliothécaire fut plus directe. Elle hurla un gros :

« SHAWN PREWETT ! »

Il a l'air d'être connu dans le coin. Il s'assit à côté tout rouge et regarde la bibliothécaire. Cette démonstration bien que très drôle, était tout de même surprenante. Je ne savais pas trop comment réagir là, tout de suite, pour calmer le truc.

- T'as pensé à faire du théâtre ? C'était génial !

Non je ne sais pas pourquoi je lui ai sorti ça. Je savais encore moins où me mettre alors je passe à mon plan B en cas de crise comme celle-ci : je fais un joli sourire. Allez Shawn passe à la suite s'il te plait, parce que là tu dis rien et ça me fait peur.

- Bref et sinon du coup la potion de mort-vivante alors ?

Je n'aime pas les silences, surtout dans ce genre là. Je suis donc naturellement repartie sur la potion, c'est pour ça qu'il était là, à la base. Ca commence à être un peu gênant alors je pense un peu à autre chose. J'essaye … Oh pleeeeaaaase aidez-moi !

... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers

_________________
PAIGE M. EVERETT ✽

Spoiler:
 

✽ Inside Out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    Sam 22 Oct - 19:32




PAIGE & SHAWN

Il faut l'écraser, pas la couper.


La bibliothécaire m’avait arrêté net dans ma reprise de contrôle de mes émotions. J’étais figé. Je commençais enfin à être plus à l’aise et en un claquement de doigts, elle avait tout foutu en l’air. Un silence gêné s’était installé entre Paige et moi. J’étais rouge pivoine, incapable de prononcer le moindre mot, craignant de me faire de nouveau surprendre mais je me devais d’aider Paige.

- T’as pensé à faire du théâtre ? C’était génial !

Je retrouve un large sourire. Oui, j’étais génial. Dommage qu’il lui a fallu autant de temps avant de s’en rendre compte. Elle me plaisait cette petite, enfin quelqu’un qui remarquait mon talent bien que mes amis m’ont toujours dit que j’avais un don particulier pour raconter des histoires. Bizarrement je reprends confiance en moi sans me rendre vraiment compte que Paige semble embarrassée.

- Du théâtre non pas vraiment ! Mais je suis heureux que tu reconnaisses mon talent ! L’autre vieille là-bas, elle ne peut pas vraiment comprendre. Murmurais-je en désignant la bibliothécaire d’un doigt discret.

La petite Poufsouffle me sourit. Oh mon Dieu que son sourire était charmant. Elle avait un visage angélique, une bouille qu’on aurait envie de pincer du bout des doigts, des cheveux à ébouriffer gentiment pour l’embêter. Ses yeux sont pétillants et d’un bleu carrément hypnotique. C’était une jolie élève de sixième. Elle me tire de mes pensées « Bref et sinon du coup la potion de mort-vivante alors ? » Elle semblait moins sensible à mon charme que moi vis-à-vis du sien. Elle semblait pressée de poursuivre ce cours particulier. Plus à l’aise, je me rapproche d’elle, plus aucune chaise vide ne nous s’épare.

- Oui, la potion… Alors, Alors… Je suis désolé, j’ai jamais été professeur particulier, je ne sais pas vraiment par où commencer. J’espère que tu ne m’en veux pas et que je ne te fais pas perdre ton temps.

Je suis tout à fait sérieux quand je lui fais ces aveux. J’ai un petit sourire gêné, conscient qu’elle pouvait replier bagage après mes révélations. « Mais je suis sûr qu’ensemble on va faire du bon boulot ! » lui dis-je en souriant et en lui donnant un coup de coude amical. Je regarde mes notes et je cherche une idée. Une potion, on la commence en recensant tous les ingrédients. Autant commencer par là.

« On va commencer par les ingrédients. C’est simple, il y en a 4 : Racine de valériane, Fève sopophorique, de l’Asphodèle et une infusion d’ambroise. C’est des ingrédients communs, c’est assez facile d’en trouver. Donc en somme, il y a un ordre particulier pour que la potion réussisse et un temps d’infusion à respecter. La moindre erreur peut être fatale car, si les propriétés de cette potion est de faire dormir, si ça foire, elle peut donner la mort. Et ouais, c’est beaucoup moins sympa du coup. »

Je la regarde, elle semble concentrée sur ce que je dis. C’était une élève agréable, à l’écoute de son professeur. Je commençais à prendre goût à ce nouveau petit jeu. Malgré cette rencontre forcée, j’avais fort envie de la connaître, elle m’intriguait. Comment était-il possible que je n’ai pas eu encore l’occasion de la croiser ? Et si… Non. Jamais. Jamais je n’oserai. Et puis, peut-être que cette fille était la solution à toutes mes questions et mes interrogations. Le destin l’a surement placée sur mon chemin pour m’aider, je ne voyais pas d’autre explications. Tout ça, c’était la faute de Nora. Elle m’avait mis le doute avec ses questions à propos d’Anna. Elle avait insinué qu’Anna et moi étions peut-être éventuellement faits pour être ensemble, que je me mentais à moi-même. Bon, elle n’avait fait que me mettre sur la piste et toutes ces questions me rendaient dingue. J’en étais venu à la conclusion que je devais sortir avec Anna pour être sûr de mes sentiments. Mais je ne suis pas suicidaire ! Jamais, ô grand jamais je laisserai l’opportunité à Clark de me coupe la tête à la petite cuillère. Je n’avais jamais vu la solution au problème sous un autre angle. Et si je sortais avec une autre fille ? Si j’avais des sentiments pour Anna, je le saurais directement, mais entre nous, je n’ai pas les couilles pour faire ça. Que ferais Clark à ma place ? Ouh non, je ne préfère pas y penser.

« Il faut d’abord mettre l’infusion à chauffer pendant 12 minutes, normalement après ce temps-là, elle devient plus épaisse. Si elle n’est pas épaisse, il ne faut rien ajouter et attendre qu’elle s’épaississe. Pendant ce temps-là avec l’Asphodèle, tu dois l’écraser. Je sais que dans les livres ils mentionnent qu’il faut la couper mais les chances de réussites sont plus grandes si tu l’écrase. En la coupant tu risques de détériorer ses fibres et donc ses propriétés magiques."

Putain, que c’était chiant. Expliquer ça comme ça sans aucune pratique, c’était vraiment endormant.

« Bon je ne sais pas toi, mais, perso je trouve ça hyper chiant de t’expliquer ça comme ça sans tester. Ça reste du blabla, le mieux c’est d’expérimenter tu ne crois pas ? » Je dégluti un peu, j’ai l’impression d’avoir jeté l’éponge trop vite. Mon avis semblait s’apparenter à un abandon, mais ce n’était pas du tout mon intention. « Je ne veux pas te laisser dans tes soucis, je suis plus que ravi de t’aider ! Mais je me dis que ça serait mieux si tu pouvais préparer la potion toi-même. La semaine prochaine, y’a une sortie à Pré-au-Lard de prévue. Si t’es d’accord, on va acheter les ingrédients et on teste ça une fois rentrés. » Non, ce n’était pas un rendez-vous. Mais mon cœur commença à s’emballer un peu plus une fois ma demande terminée. Je recommençais à avoir chaud. M’imaginer avec cette fille dans les rues de pré-au-lard me rendait dingue. C’est l’idée la plus stupide que j’avais jamais eue. Je ne la connaissais même pas, pour qui allait-elle me prendre ? Vingt mille et une pensées fusaient dans mon esprit, je ne le contrôlais plus.

« Et si tu veux, on pourrait aller boire un verre après nos achats… »Avais-je vraiment osé dire ça ? Oh mon Dieu, tuez-moi. J’avais envie de disparaître sous la table. Je me gratte le cou, gêné, je trouve soudain la bibliothécaire passionnante à regarder. Comment ces horribles mots avaient pu sortir de ma bouche ?Je viens de proposer à une fille un rencard. Bordel. Le premier de ma vie.
Et j’ai juste envie d’une chose :

Disparaître et crever.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 270


MessageSujet: Re: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    Dim 23 Oct - 16:30


Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit.
ft. Shawn & Paige

J'ai eu le droit à un fabuleux récit sur le conte de la belle au bois dormant. C'était vraiment super ! Shawn était à fond et c'était vraiment très sympathique comme moment. Enfin, jusqu'à ce que la bibliothécaire y mette un terme. Il était devenu tout rouge et j'avais balancé qu'il devait faire du théâtre parce que c'était génial … Je ne sais toujours pas pourquoi je lui ai dit ça. Le silence qui s'installe à présent semble durer une éternité et je me sens moins à l'aise qu'avant.

- Du théâtre non pas vraiment ! Mais je suis heureux que tu reconnaisses mon talent ! L’autre vieille là-bas, elle ne peut pas vraiment comprendre.

Ouf il a parlé ! Je lui souris quand même, parce que je ne sais pas trop où me mettre … Apparemment, il a bien pris mon espèce de compliment bizarre, ce qui me rassure un peu et je souffle intérieurement de soulagement. Mais vu qu'il a l'air un peu ailleurs et que le silence est toujours trop pesant pour la bavarde que je suis, j'enchaine en nous ramenant à nos moutons : la potion. Il se rapproche et continue de parler tout bas. Il n'a certainement pas envie de se faire reprendre par la vieille femme là-bas.

- Oui, la potion… Alors, Alors… Je suis désolé, j’ai jamais été professeur particulier, je ne sais pas vraiment par où commencer. J’espère que tu ne m’en veux pas et que je ne te fais pas perdre ton temps.

J'esquisse un petit sourire. Je ne vois pas du tout pourquoi il dit ça.

- Pourquoi je t'en voudrai ? Tu ne me fais pas perdre mon temps, ne t'en fais pas. Je trouve ça gentil que tu viennes m'aider, bon même si c'est pas ton idée de base, c'est cool quoi. C'est pas facile d'être prof de toute façon.

J'ai envie de le rassurer un peu tout de même parce que c'est loin d'être évident. On sait tous que Rogue est un peu sadique quand il le veut. « Mais je suis sûr qu’ensemble on va faire du bon boulot ! » Je me reçois un coup de coude amical qui me fait bien rire mais je me calme assez rapidement parce qu'on est tout de même surveillé au loin par la bibliothécaire.

- Mais oui il n'y a pas de raison que ce soit le contraire !

Il reprend la leçon comme il peut en faisant la liste des ingrédients.

« On va commencer par les ingrédients. C’est simple, il y en a 4 : Racine de valériane, Fève sopophorique, de l’Asphodèle et une infusion d’ambroise. C’est des ingrédients communs, c’est assez facile d’en trouver. Donc en somme, il y a un ordre particulier pour que la potion réussisse et un temps d’infusion à respecter. La moindre erreur peut être fatale car, si les propriétés de cette potion est de faire dormir, si ça foire, elle peut donner la mort. Et ouais, c’est beaucoup moins sympa du coup. ». Je l'écoute attentivement comme si j'avais notre professeur de potion en face de moi. Je prends bien note des ingrédients mais, savoir les noms c'est tout de même flou, je ne saurai pas les reconnaitre lors de l'examen. Je garde ma question en tête et la lui poserai un peu plus tard. Apparemment ils sont facile à trouver … Ils n'ont rien d'extraordinaire quoi … Ca ne m'aide pas des masses du coup. Il termine en me mettant grave la pression sur la potion … On peut tuer si on rate les dosages, l'ordre et le temps d'infusion. J'ai dû perdre mon sourire un moment en réalisant tout ça.

- Ce n'est pas du tout effrayant …

Mon ton est un peu plus faible. Je n'avais pas réalisée avant maintenant, qu'elle était si dangereuse comme potion. Je reprends mes esprit et on continue. Je décide d'attendre la fin pour poser mes questions, comme on fait en cours quoi.

« Il faut d’abord mettre l’infusion à chauffer pendant 12 minutes, normalement après ce temps-là, elle devient plus épaisse.  Si elle n’est pas épaisse, il ne faut rien ajouter et attendre qu’elle s’épaississe.  Pendant ce temps-là avec l’Asphodèle, tu dois l’écraser. Je sais que dans les livres ils mentionnent qu’il faut la couper mais les chances de réussites sont plus grandes si tu l’écrase. En la coupant tu risques de détériorer ses fibres et donc ses propriétés magiques.». Je suis de nouveau très attentive à ce qu'il dit. Il a une astuce qui me surprend. S'il ne faut pas la couper, pourquoi c'est écrit alors ? Mon esprit s'embrouille un peu là, mais je lui fais confiance et j'essayerai sa méthode ! Et là il s'arrête, je m'attends à la suite mais il me surprend en passant à une toute autre chose.

« Bon je ne sais pas toi, mais, perso je trouve ça hyper chiant de t’expliquer ça comme ça sans tester. Ça reste du blabla, le mieux c’est d’expérimenter tu ne crois pas ? Je ne veux pas te laisser dans tes soucis, je suis plus que ravi de t’aider ! Mais je me dis que ça serait mieux si tu pouvais préparer la potion toi-même. La semaine prochaine, y’a une sortie à Pré-au-Lard de prévue. Si t’es d’accord, on va acheter les ingrédients et on teste ça une fois rentrés. »

J'analyse un peu ce qu'il vient de me dire. Je retrouve rapidement un grand sourire. La pratique c'est mille fois mieux que la théorie alors je suis plus que partante. En plus, je pourrai enfin voir concrètement à quoi ça ressemble les ingrédients qu'on met dedans.

- Je suis d'accord avec toi, la théorie c'est pas le plus agréable. J'arriverai à mieux reconnaître les ingrédients aussi. C'est bon pour moi.

En fait, il est vraiment très sympa et j'ai l'impression qu'il prend son nouveau rôle très à coeur. Ca changera un peu de mon entourage habituel, il a l'air aussi timide et maladroit que moi, ça me rassure énormément ! Et puis pratiquer avec un élève doué ça ne pourra que m'être bénéfique. Il sait ce que c'est que d'être élève et il saura certainement mieux expliquer que Rogue. Je suis vraiment enthousiaste à l'idée d'avoir un cours pratique de potions sans stress. Parce que l'autre avec ses cheveux et son regard noir, il me fait vraiment flipper parfois. Je regarde alors Shawn, mais je ne fais pas vraiment attention à son état.

«  Et si tu veux, on pourrait aller boire un verre après nos achats… »

Là, il a réussi à me surprendre. Mais c'était marrant, oui parce qu'il se met à regarder ailleurs, sa grande amie la bibliothécaire apparemment tout en se grattant le cou. Je ne sais pas si je dois dire non pour le soulager ou dire oui parce que ça peut être un moment sympa … J'opte timidement pour une sorte d'entre-deux positif.

- Euh … bah … pourquoi pas oui …

J'espère que c'est ce qu'il attendait. Et puis au pire, on verra bien sur le moment venu. Je n'ai pas non plus envie qu'il pense qu'il soit barbant au point que je ne veuille pas passer plus de temps avec lui. Ce qui est totalement faux, je n'ai pas encore rencontré quelqu'un qui soit un peu foufou et drôle comme ça. Certes Aedan l'est aussi mais, ce n'est pas le même genre.

... mots & .. lignes complètes ♦ Gif by Tumblr, fiche by © Summers

_________________
PAIGE M. EVERETT ✽

Spoiler:
 

✽ Inside Out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn    

Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut l'écraser, pas la couper. Non , il faut la couper c'est ce qui est écrit. • ft Shawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La curiosité est un vilain défaut [Nicolas de Ruzé]
» AUSTIN ▼ il faut de tout pour faire un monde, il me faut toi pour faire le mien.
» Ruby M. Wheeler ~ Faut pas attendre d'être heureuse pour sourire, faut sourire pour être heureuse.
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: RP :: RPs abandonnés-