AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Ft Willow B. || Là où le jour ne se lève jamais


avatar
Messages : 74
Pseudo : SayRay


MessageSujet: Ft Willow B. || Là où le jour ne se lève jamais   Dim 4 Sep - 15:21


Cette allée
ft. willow
blackwood
allée des embrumes
en fin de soirée
là où le jour ne se lève jamais
et aucune lumière ne passe

Ma mère avait toujours été intimement persuadée que j'avais un don de voyance. Elle se trompait, comme bien souvent, dans l'intention de trouver des trésors cachés au cœur des gens qu'elle aimait (et aime toujours) tant. Ce n'était pas de la voyance. Je ne « devinais » que les mauvaises choses à venir. Comme une pression sur mon torse engourdissant ma respiration et un mal de crâne grandissant.
C'était l'instinct. Une analyse inconsciente d'une situation qui me laissait penser que quelque-chose n'allait pas exactement comme ça le devrait. Ou simplement une forme de paranoïa. Ou peut-être même encore un désir secret pour une forme de chaos. Pas que je m'ennuyais et voulais absolument me lancer dans une quête du chiffre... quoique, ça aurait été motivant et plaisant à la fois de pouvoir ajouter une barre sur un tableau à chaque raclure dénichée. Mais non, je ne croyais juste pas en cette sorte de calme. Il y avait quelque-chose d'étrange. J'ignorais quoi.

Mon nez se retroussa légèrement à l'odeur de l'allée des embrumes. Pas que c'était forcément repoussant. Juste une odeur spécifique au lieu.
Vous vous demandez ce qu'un juge fermement opposé à la pratique de la magie noire venait faire là. Des heures supplémentaires certainement. Ou un plaisir cynique à me pavaner devant ceux qui me haïssaient – et qu'ils étaient nombreux dans les rues poisseuses et sans vie de ce qu'on dénommait une allée. Si j'étais promoteur, ce serait pour moi l'endroit idéal à faire exploser. La vermine ressortirait et je mettrais autre chose à la place, quelque-chose de plus plaisant à voir mais aussi de lucratif.
Devais-je refaire ma vie dans l'immobilier-mobilier ? (Rien était réellement immobile dans le monde magique, je ne le savais que trop bien)
Un rire silencieux interrompt mon sifflement. Non. J'étais modelé pour être juge, je ne me voyais pas dans autre chose.
Je me remettais à siffler, le pas léger et les mains enfoncées dans mon long manteau noir.

J'étais décidément d'humeur cynique et vilaine. Sûrement ce dossier compromettant d'utilisation de la magie sur des moldus à des fins plus qu'obscures. Déjà qu'il était difficile d'identifier l'utilisation malsaine de la magie quand seuls de sorciers étaient impliqués, là, la difficulté était encore élevée à un autre niveau. Le ministre de la magie allait certainement suivre cette affaire au moins d'un œil. J'imaginais bien le ministre moldu ne pas apprécier énormément l'idée que des sorciers fichent la pagaille sur ce qu'il estimait être son domaine d'expertise. Selon moi, il n'avait aucune idée de l'étendu des choses au sein du pays.

Les moldus...

Je faisais halte dans ma balade obscure, évitant la collision avec une passante. Mon sourcil se suréleva quand ma tête tomba sur une jeune femme. Jusque-là, je n'avais croisé que de vieux sorciers grognons, des elfes fuyant (ce qui ne me surprenait guère) et des ombres tout aussi fuyantes.
Pas de chance pour cette sorcière, elle n'avait su m'éviter. Un sourire qui n'avait rien de chaleureux remonta difficilement le coin de mes lèvres pâles. Mon regard n'exprime qu'un vague intérêt, décortiquant l'allure tout aussi douteuse de cette femme. En même temps, dans ces rues, qui n'avait pas l'air de chercher des ennuis ? Le bénéfice du doute était donc accordé à chaque pauvre âme perdue en ces lieux...
Si elle était perdue.

« En ces lieux, je ne saurais que vous conseiller de faire attention où vous allez... » finis-je par dire avant de passer mes deux mains dans mon dos. Ayant bien du mal à me montrer réellement plaisant, j'accentuais mon sourire. « D'ailleurs... une jeune femme telle que vous ne devrait pas traîner dans des rues pareilles... à moins d'avoir d'excellentes raisons. »
Mon regard en dit long. La prise était trop belle.
Dans son dos, je vis un elfe gris l'observer d'un air craintif mais déterminé. J'ignorais ce que faisait cette femme en ces lieux, mais cela n'intéressait visiblement pas que moi. Et rien que pour cette raison...


_________________

aydan ambroise misthunter
a soft whisper in the mist of the night
you hear it but you don't see it, it's coming for you


Trying to communicate with a legilimens be like:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ft Willow B. || Là où le jour ne se lève jamais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " Un nouveau jour qui se lève" [Sasuke Sarutobi]
» Un jour l'élève dépassera le maître mais avant l'élève respectera le maître
» Noël est le seul jour de l'année où les hommes se conduisent comme les oies du Périgord, mais sans se forcer. | Willow & Kassim & Zohra
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Londres & ailleurs :: Le Chemin de Traverse :: L'Allée des Embrumes - Magie Noire-