AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines


avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 999


MessageSujet: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Mer 29 Juin - 17:04

Soirée VIP

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


J'avais envoyé un hiboux à tout les concernés : "Soirée VIP, capitaines des équipes et préfets conviés dans la salle de bain des préfets du 5ème étages pour une Pool party. Le but? Resserrer les liens inter-maison. Maillot de bain obligatoire, bièrraubeure et cookies à volonté." Grâce à l'appuie de Victoria, ses bons arguments et sa réputation d'élève sérieuse, mon idée avait été acceptée par la direction. Ce qui faisait donc de cette soirée un événement officiel de l'école. Il y avait certain points positifs à ce soit le cas : nous n'avions pas à nous cacher, et nous ne courions aucun risque de nous faire prendre à festoyer en plein milieu d'une salle de bain. Point négatif? La soirée débutait à 17h pour que chacun puisse être couché à 21h, interdiction formel d'amener de l'alcool, et cet idiot de Rusard avait été autorisé à nous fouiller à l'entrée de la salle. Fort heureusement, la responsabilité évidente des préfets conviés à cette soirée nous avait épargné la présence d'un chaperon. Cela m'avait permis de glisser en douce quelques bouteilles d'alcool moldu dans les recoins cachés de la pièces pendant nos préparatifs. Rusard nous empêcherait uniquement d'en faire entrer pendant la soirée, cet idiot n'avait pas pensé qu'il puisse déjà en avoir à l'intérieur.

— Vicky de mon coeur, tout est prêt?

16h50, nos 14 invités n'allaient pas tarder à arriver. La mousse du bain commençait à se faire plus épaisse et plus dense, les cookies et autres gâteaux cuisinés par Victoria était disposés sur les tables ajoutées à l'occasion, les bouteilles de biérraubeure (sans alcool, précisons le) étaient prêtent à être débouchées, et il me semblait que nous en avions terminé avec la décoration. Un peu de guirlande lumineuses par ci par là afin de donner une ambiance festives, ainsi qu'un éclairage multicolore dans le bain. A l'occasion, j'avais enfilé mon joli bikini au couleur de ma maison.


made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Mar 5 Juil - 12:39

And friends just can't be found
Like a bridge over troubled water
Tu vérifies pour la centième fois que chaque détail est en place – tu as toujours aimé organiser des fêtes alors quand Alexis t'a demandé de l'aide pour celle-ci, tu n'as même pas essayé de résister. Ça n'aurait servi à rien, tu es bien incapable de refuser quoi que ce soit à ton amie, surtout quand cela peut provoquer le sourire de ses proches. Tout est à sa place – les boissons, les cookies encore tièdes que tu as fait avant de venir et une Alex radieuse dans son bikini aux couleurs de sa maison. Il ne manquait plus que les invités qui ne devraient pas tarder – la fête était officielle et donc avec des horaires stricts, chose vraiment rare, mais tu as conscience que ce n'est pas simple de prendre possession de cette salle de bain de façon illégale. Mais tu ne t'inquiètes pas Victoria, tu sais que cette soirée va être une véritable réussite. Il n'y a pas de raisons que vous échouez dans votre tentative de faire la meilleure pool party de tout Poudlard.

— Bien sûr que tout est prêt, quelle question. Tu lui adresses un grand sourire ravi. Cette fête n'égalisera sûrement pas le niveau de celle des Poufsouffles mais tu ne doutes pas que ce sera un bon moment. Le souci c'est que la plupart des personnes qui doivent venir sont loin d'être amusantes – tu imagines très mal Audric ou Drago s'amuser en maillot de bain et tu te demandes s'ils feront l'effort de venir. Tu connais assez Alexis pour savoir qu'elle espère que ce sera le cas, et toi tu aimerais que chacune des personnes invités se présentent pour profiter de ce moment. Je crois qu'ils arrivent, dis-tu en sautillant un peu sur place. Tu attrapes la main d'Alexis afin d'aller saluer chaque nouvelle personne. Quelques minutes plus tard, tu attrapes deux biéraubeurres pour aller en tendre une au Serpentard blond qui se trouve à côté de toi. Salut Drago. Je savais pas que tu allais venir. Autrement dit, tu ne savais qu'il savait s'amuser, mais ça tu te passes bien de le dire. Le but n'est pas d'énerver le garçon, qui a quand même fait un effort pour venir à une soirée.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Préfet Serpentard
Messages : 660
Pseudo : Sideris aka Estelle


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Dim 4 Sep - 22:56


  Soirée VIP
  Préfets et capitaines d'équipe de Quidditch
« Je laisse aller ma tête à l'envers, un peu de couleur salée aller dans la mer.
Les bulles de savon restent dans l'air, les boules de citron m'exaspèrent. Je
laisse aller mon dos dans l'eau douce, un peu de parfum moussant aller dans
ma bouche. »



Q
uoi de mieux qu'une Pool party pour détendre les étudiants de Poudlard alors que les examens approchaient à grands pas ? N'importe quel adolescent aurait été ravi d'y participer. Ce n'était pourtant pas le cas de Drago Malefoy. Il n'avait pas pour habitude de participer à beaucoup de soirées et cela ne l'intéressait pas. Le jeune sorcier préférait de loin les traditions et les bonnes manières. En tout cas, c'était ce que lui avaient inculqué Lucius et Narcissa Malefoy. Ce genre d'événement n'avait rien de très sérieux et ne lui donnerait en rien l'occasion de préserver son image.

Il avait reçu quelques jours auparavant un bout de parchemin où il reconnaissait très nettement l'écriture féminine de son amie Alexis Rosier.

"Soirée VIP, capitaines des équipes et préfets conviés dans la salle de bains des préfets du 5ème étage pour une Pool party. Le but ? Resserrer les liens inter-Maison. Maillot de bain obligatoire, bièraubeurre et cookies à volonté."

Resserrer les liens inter-Maison ? Il s'agissait là d'une bonne combine et surtout d'un bon bobard destiné à convaincre le Directeur de Poudlard de leur laisser carte libre le temps d'une soirée. Mais Drago savait très bien que s'il s'agissait d'une idée d'Alexis, les choses ne se passeraient pas comme prévues, ou en tout cas comme mentionnées. Ils étaient amis de longue date et il connaissait les penchants festifs de la jeune Serpentard, une des nombreuses choses qu'ils ne partageaient et qu'ils n'avaient jamais eu en commun. Dans tous les cas, Drago n'avait aucune envie de resserrer ses liens avec qui que ce soit, n'avait aucune envie de converser avec des personnes qu'il ne supportait pas ou de sympathiser avec des élèves d'autres Maisons que la sienne. Il se demandait encore pourquoi il avait accepté l'invitation. Principalement parce que Pansy et Alexis l'y avaient poussé.

De toute façon, il était déjà trop tard. Les cours venaient de prendre fin et, descendant des dortoirs, il venait de rejoindre Pansy dans la Salle commune de Serpentard, simplement vêtu d'un peignoir blanc en coton. Sa petite-amie portait la même tenue. Ainsi, ils partirent ensemble, quittant leurs appartements et rejoignant le cinquième étage. Quelle honte de promener dans le château dans cette tenue... Ils venaient tout juste de passer près de la statut de Boris le Hagard et ils se tournèrent face à l'une des portes de cet étage. Il regarda autour d'eux, vérifiant qu'ils étaient à l'abri d'oreilles trop curieuses — après tout, ce lieu n'était réservé qu'aux préfets et capitaines d'équipe de Quidditch et personne d'autre n'était censé connaitre le mot de passe — et prononça dans un murmure : « Fraîcheur des pins. » A sa plus grand surprise, la porte s'ouvrit sur le visage hideux de Rusard qui n'hésita pas à les fouiller. Ne voyait-il pas qu'il ne portait qu'un maillot de bain, un peignoir et sa baguette rangée dans l'une des poches de ce dernier ?

La pièce d'un blanc de marbre était éclairée par la douce lueur d'un lustre de chandelles. Cette agréable atmosphère était également dû aux longs rideaux de lin blanc suspendus aux grandes fenêtres. Une mousse blanche comme de la glace et de grandes bulles de différentes couleurs se propageaient déjà un peu partout alors que d'autres décorations avaient été ajouté à la grande salle pour l'occasion. Drago et Pansy purent se débarrasser de leur peignoir respectif, le grand blond laissant alors découvrir un short de bain couleur noire. Bien vite, il vit Victoria Powell, élève de Poufsouffle dont la famille était assez haut placée, s'approcher d'eux, un sourire radieux accroché aux lèvres. Cela l'étonna d'ailleurs de la voir à un tel événement, elle qui renvoyait une image si sérieuse au quotidien.

« Salut Drago. Je savais pas que tu allais venir, dit-elle en lui tendant une bièraubeurre dont il s'empara.
- A vrai dire, je ne savais pas réellement non plus puisqu'en tant que préfet, je suis censé donner l'exemple, » répondit-il poliment mais tout en conservant son ton froid habituel par la même occasion.

Regardant par-dessus l'épaule de la jeune Poufsouffle, il se rendit compte que la plupart des invités étaient déjà arrivés. Dont l'insupportable Potter, à son grand désespoir.
WILDBIRD


_________________

THERE'S DAGGERS IN MEN'S SMILES
There the grown serpent lies. The worm that’s fled hath nature that in time will venom breed ; no teeth for th' present.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Jeu 22 Sep - 22:23



Soirée VIP


Par Merlin. Une Pöol Party dans la salle de bains des Préfets. Avec d'autres Préfets. En maillot. Ce qui inclut Malefoy en maillot, Harry en maillot, Lex en maillot, et Hermione en maillot. Si tant est que tout le monde se pointe, mais connaissant un peu les trois premiers, ça m'étonnerait qu'ils manquent ça. Pour ma part, j'ai pas répondu à Alexis, parce que je suis pas sûr d'y aller. Peut-être que j'ai genre, des trucs à régler avec moi-même ou je sais pas.

La journée se passe tranquillement, même si j'ai cette espère de boule au ventre qui m'oblige à détourner la conversation dès qu'Harry vient à parler de cette fêtee, dans le plus grand secret bien sûr puisqu'elle est plus ou moins, comment dire, secrète. La journée se passe donc, et je disparais après le repas, avant que mes meilleurs amis ne me voient le faire. Je déambule dans les couloirs, bien loin de tout ce qui pourrait s'apparenter à une fête quelconque.

Et finalement je me décide. Je retourne à la Salle Commune, monte les escaliers vers mon dortoir. Après tout je m'en fous, je vais y aller pour m'amuser et puis si j'en ai vraiment marre je me casse et voilà. J'enfile un maillot, je suis à la bourre, un jean et un t-shirt. Au diable les conventions sorcières, ce soir on s'éclate entre gens hauts placés.

En évitant les couloirs où passent les Professeurs, je rejoins la Salle de Bains des Préfets. Evidemment, je suis parmi les derniers arrivés. Je vois mon meilleur ami au loin, mon ex copine également. Reprends-toi Ronald. Je juge bon d'ôter les vêtements qui sont, de toute évidence, de trop ici. Négligemment jetés au sol, je ne suis pas sûr de les revoir. Peu importe. Je m'approche de mes amis, plus ou moins mal à l'aise. Même s'il s'agit d'une fête, je me sens, comme pas trop à ma place. C'est pas comme ces fêtes à la Jessie. Là c'est du sérieux, et mes yeux ne se posent presque que sur des gens habitués à ce genre de choses.

Je feins un air désabusé, conscient que pour ce qui est de ceux que je vais rejoindre, je ne risque pas de les convaincre. Ils me connaissent trop.

"Désolé pour le retard. Pas vu l'heure."

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Préfet Gryffondor
Messages : 168


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Mer 12 Oct - 2:31

Soirée VIP
Lorsque les chats s'en vont, les souris dansent
Une soirée, encore et toujours une soirée. Les soirées et moi on fait deux. Mais comme c’est Lex qui l’organise, je  vais y aller. D’autant plus que j’en avais mal d’entendre Alexis me demander encore et encore d’y aller… Et puis… C’est une fête officielle, avec tous les préfets et les capitaines d’équipe de Quidditch, ce serait mal vu de ne pas me pointer, surtout que c’est pour « Resserrer les liens inter-maisons ». J’ai toujours trouvé ça passablement ironique d’avoir été nommé préfet alors que moi je passais mon temps à enfreindre chacune des règles établit par l’école.  La seule différence qu’il y a entre ma personne et ses gens auxquels j’enlève des points pendant mes rondes, c’est que moi, je ne me suis jamais fait prendre.  L’avantage, c’est que maintenant je n’ai plus besoin de couvrir autant mes arrières. Quoiqu’au final, ça ne change rien, je suis toujours aussi méticuleuse et peut-être même un peu paranoïaque. Mais bon, à mon humble avis il vaut mieux être trop prudent que se retrouver dans la merde jusqu’au cou.

Je soupire pour la centième fois en quinze minutes, observant encore et encore le maillot de bain qui trône au milieu de mon lit. J’essaie de me convaincre de l’enfiler.  Je n’affectionne pas particulièrement les vêtements. J’aime être nue et sentir le vent sur mon corps. Mais pas devant des gens.  Je déteste me dévoiler, que ce soit, physiquement, émotionnellement ou psychologiquement.  Être faible et vulnérable ça ne fait pas partie de ma nature.  En tout cas, j’essaie que cela n’en fasse pas partie. Surtout depuis… Enfin, ça n’a plus d’importance aujourd’hui. Un secret mort et enterré que je n’ai pas l’intention d’exhumer.

Je grogne une dernière fois, résigner, puis me change rapidement avant d’enfiler une robe plus descente par-dessus.  Me promener à moitié nue ou en peignoir dans le château, franchement non merci. C’est un petit bikini noir et rouge qu’Alexis a choisi pour moi durant le dernier été. Elle disait que j’avais besoin de changement et que je devais montrer un peu plus que je suis une femme, une vraie. Rien que ça. Il est superbe, je n’ai rien à dire à ce sujet, mais quand même, il ne cache pas grand-chose et va savoir pourquoi, le porter devant des gens que je fréquente depuis presque sept ans (et encore plus pour certain), ça ne me m’est pas à l’aise. J’ai l’impression que s’il s’agirait de purs inconnus j’aurais moins l’impression d’être vulnérable.

Je regarde l’heure une dernière fois. Je suis clairement en retard, mais au fond, si tout le monde est déjà présent et occupé à fêter, mon arriver passera inaperçue.  D’autant plus que l’alcool coulera clairement à flot. Alexis m’a fait part du fait que le vieux concierge nous fouillerait à l’entrée parce que c’est une soirée officielle, mais qu’elle avait déjà placé une quantité d’alcool considérable dans la pièce.  Et puis, ma belle blonde qui prépare une fête qui ne dérape pas, c’est pratiquement impossible.
Je prends un élastique sur ma table de chevet et attache en un chignon relâcher mon imposante chevelure.  Ainsi, malgré l’humidité je n’aurais la tignasse collé en corps. Puis je pars rapidement du dortoir des gryffondors pour me rendre au cinquième étage à la salle de bain de préfet.  Par chance aucun escalier ne s’est mis en tête de me mettre d’avantage en retard. L’être un peu c’est une chose, l’être beaucoup, c’est un plan pour que ma meilleure amie m’en glisse un mot.

J’arrive à la porte et comme prévue Rusard est là, le regard menassent et une moue désagréable sur le visage.  Cet homme ne m’a jamais paru sympathique.  Il n’a pas l’air vraiment méchant, juste totalement désagréable. Une fois sa fouille terminé (encore une chance que ce ne soit pas une fouille approfondie… Sérieusement, me faire tâter comme ça par le concierge m’aurait passablement dégouté.)

J’entre et me dirige vers Lex qui est absolument sublime dans son bikini vert. C’est une couleur qui la met en valeur.  Je m’approche d’elle et lui sourit d’un sourire remplie d’ironie. « Tu vois, je suis là, en retard peut-être mais là quand même. » J’observe tout autour de moi. Presque tout le monde est là. Je me tourne vers mon amie de nouveau. « Sérieusement, j’espère que tu as un verre d’un truc fort à m’offrir, parce que sans ça je ne suis pas certaine d’arriver à enlever cette robe. »
© 2981 12289 0

_________________


Parce qu'elles sont meilleures amies : Lex' et Rem' :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 999


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Mer 12 Oct - 14:20

Soirée VIP

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


Cette soirée allait être une réussite. Absolument tout le monde était venu, même les plus rabat-joies d'entre eux. Par là, j'entendais principalement Drago, qui se plaignait déjà de devoir montrer l'exemple, en tant que préfet. Il me semblait pourtant qu'il n'y avait rien d'autre que des préfets justement, ce soir. Sauf exception de Harry et moi. Oh non, tout le monde n'était pas là. Il en manquait un. Audric. Peut-être était il encore traumatisé de sa dernière rencontre avec moi dans cette même pièce, et qu'il n'osait donc pas y pointer à nouveau le bout de son joli nez. J'étais déçue, mais j’espérais tout de même qu'il arrive plus tard afin de compléter la liste. Pour l'instant, je pouvais me contenter de tout ce monde déjà présent. (Puis maintenant que j'y pensais, Granger n'était pas là non plus, et ce n'était pas pour me déplaire.)

— Comment trouves-tu mon accoutument ? me demandait Harry très "sérieusement" en prenant la pose. Je riais légèrement, avant d'arborer mon air le plus convaincu pour participer à son délire.
— Fan-ta-stique.(-ment ridicule.) lui répondais-je en en rajoutant des tonnes, Et que penses-tu de ceci? A mon tour, je prenais une pose exagérée de mannequin pour lui montrer ma superbe allure dans ce bikini vert.

J'aimais bien Harry. Harry le mec drôle, tout du moins. Pas celui qui me faisait chier sous pretexte que je l'avais écrasé au Quidditch, ou parce que les couleurs de ma maison était le vert-argent. J'aurais probablement pu continuer à délirer comme ça, avec lui, toute la soirée. Mais non. De toute façon, Bae la comptesse venait de nous interrompre avec une entrée des plus remarquée. Honnêtement, je ne comprenais pas en quoi son homosexualité pouvait être un secret, tellement c'était obvious. Et dire que j'avais dû lui servir de couverture, alors que lui-même ne faisait aucun efforts pour s'en cacher. Meh. ET PUIS VOILA. Le défilé des exs. Mon coeur ratait un battement lorsque Ronald franchissait le seuil de la porte. Malaaaaaise. Je n'étais pas certaine à 100% que tout se soit arranger entre nous, mais j'étais tout de même heureuse qu'il soit là. Ainsi, je lui souriais de loin, histoire de dire "Oh, t'es là. Cool !", sans pour autant aller lui parler. De toute façon, j'avais mieux à faire. Rémi venait de débarquer elle aussi, et je me devais de la décoincer ! Alors qu'elle me demandait de l'alcool, je lui chuchotais à l'oreille qu'il y en avait de cacher dans les vestiaires, casier n°7.

Comme tout le monde -plus ou moins- était là, nous pouvions commencer la soirée pour de vrai. Aussitôt, je pointais ma baguette vers la mousse du bain afin de lui jeter un sortilège d'amplification. Le résultat était immédiat : elle débordait maintenant du bain, pour se retrouver jusqu'au dessus de nos chevilles. Prudente comme j'étais, j'avais aussi pensé à jeter un sort d'anti-glisse sur le sol, histoire que personne ne se pète la gueule. -surtout pas moi.- Hop, mousse partout. Next : musique. D'un mouvement de baguette, la musique se mettait en route, pas trop fort pour que l'on puisse être libre de parler sans crier, mais assez pour mettre l'ambiance. Une fois les préparatifs terminés, je tirais Rémi par la main pour l'emmener jusque dans les vestiaires.

— Je t'ai raconté la fois où j'ai vu Dumbledore dans le bain? Je veux dire, Audric. Ew, pas Albus. je grimaçais à la pensée de voir le directeur de Poudlard et son corps entièrement ridé dans un bain moussant. Tout en lui racontant mon aventure, j'ouvrais le casier où quelques bouteilles étaient cachés, pour lui en filer une au hasard, lui faisant signe de boire. Une fois fait, je lui retirais la bouteille des mains pour boire à mon tour, et la cacher à nouveau. Ce qui était bien avec Rémi, c'est que je ne pouvais que comprendre qu'elle soit mal à l'aise pour ce genre de chose. Si je n'avais pas un peu bu avant moi-même, j'aurais certainement été incapable de me foutre à moitié à oualpé devant tant de monde. On était toutes deux des gens socialement inadaptés. Elle, encore plus que moi, et ça me rassurait parfois. J'avais parfois du mal à comprendre comment je pouvais avoir autant de potes, alors que j'étais même incapable d'exprimer mes sentiments, ou d'être douce avec qui que ce soit.

— ALLEZ. ON ENLEVE CA.

C'est donc, en riant comme une bécasse, que je tentais de lui enlever sa robe tout en m’emmêlant à moitié dedans. Aucune idée de comment c'était possible, mais j'arrivais toujours a faire des trucs débiles qu'on pensait infaisables.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Préfet Serpentard
Messages : 660
Pseudo : Sideris aka Estelle


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Sam 5 Nov - 15:24


  Soirée VIP
  Préfets et capitaines d'équipe de Quidditch
« Je laisse aller ma tête à l'envers, un peu de couleur salée aller dans la mer.
Les bulles de savon restent dans l'air, les boules de citron m'exaspèrent. Je
laisse aller mon dos dans l'eau douce, un peu de parfum moussant aller dans
ma bouche. »



V
isiblement surprise et déçue de la remarque de Drago, Victoria Powell s’en était allée plus loin avec des élèves qui lui ressemblaient davantage que le Serpentard et qui partageraient le même enthousiasme qu’elle. Le grand blond, toujours aux côtés de Pansy, balayait encore et encore la grande pièce du regard. Il ne put que remarquer l’arrivée fracassante de Potter seulement vêtu d’un maillot de bain qui se voulait « séduisant » en-dessous de sa cape de Gryffondor. Il était tout bonnement ridicule et Drago leva les yeux au ciel d’exaspération. Devant subir ses idioties et sa simple personne, il n’attendait déjà qu’une seule chose : que cette soirée se termine alors qu’il n’était là que depuis quelques minutes pourtant. Il fronça les sourcils en voyant Potter aborder Alexis, et elle-même rire avec lui tout en entrant dans son jeu. Il blâmait et blâmerait toujours la jeune fille pour son laxisme quant à ses fréquentations. Arriverait-il un jour à lui apprendre comment reconnaître les personnes à fréquenter ou non ? Il savait que non, Alexis étant bien trop têtue et fixée sur ses avis et opinions. C’est alors que ce qu’il redoutait le plus, soit que Potter lui gâche la soirée, se produisit.

« Ah, tiens, l’albinos qui se pointe… Je ne savais pas que tu connaissais la définition "d’avoir du plaisir". »

Drago tourna lentement ses yeux en direction d’où émanait cette voix qui semblait s’adresser à lui, bien que s’il sût déjà à qui elle appartenait. Il ne comprit d’ailleurs pas la moitié de sa remarque. « Albinos » ? Qu’était-ce donc ? Sûrement pas une louange, il s’en doutait. Encore une invention moldue, sûrement… Il fusilla Potter du regard et exprima une expression de dégoût.

« La ferme, Potter. En revanche, en ce qui te concerne, je ne suis pas sûr que tu en viennes un jour à apprendre ce qu’est la décence. Qu’est-ce dont cet accoutrement ? Tu fais sincèrement honte. »

A ces mots, Drago entendit Pansy glousser tout près de lui, visiblement amusée et satisfaite de sa réflexion. Il aurait très bien pu ignorer Potter tout au long de la soirée, mais si ce dernier commençait ainsi, le Serpentard ne pourrait se contenir et faire fi de son insupportable présence. Qui pouvait donc être heureux de son arrivée ? Personne, à part peut-être son acolyte de toujours, Weasley, qui entra d’ailleurs à son tour dans la Salle de bains des préfets, terriblement en retard. C’est alors qu’il remarqua que Bae Bay, élève de Serdaigle à qui il n’avait jamais eu l’occasion de parler – et il s’en portait très bien – était déjà là, vêtu d’une tenue étrange que Drago ne comprit manifestement pas. Tous se plaignaient du manque de plaisir de Drago Malefoy mais maintenant qu’il se présentait vraiment à une soirée, tous semblaient fâchés de sa présence et de sa difficulté à s’intégrer aux autres. Mais comment voulaient-ils qu’il se comporte autrement au vu des nombreux guignols présents à cette soirée ? Il tourna son visage vers celui de Pansy.

« Franchement, Pansy, je ne sais vraiment pas ce qu’on fait là. On devrait peut-être s’en aller. »

Mais le regard et l’expression de la jeune fille le dissuada à mener à bien cette idée. Elle n’avait rien dit mais avait raison. Maintenant qu’ils étaient là, ils resteraient. Et à leur guise s’ils ne voulaient pas se mélanger. Ils ne donneraient à personne la satisfaction de déclarer défaite et de s’en aller pour les laisser s’amuser entre idiots. Peut-être trouveraient-ils d’ailleurs le moyen de se distraire davantage et peut-être même semer un peu le désordre chez certains, par la même occasion ? Et il savait très bien que cette dernière idée était partagée par sa petite-amie, bien qu’elle n’en eût pas dit un mot.

Ils restèrent pour le moment tous les deux dans leur coin, Drago sirotant sa Bièraubeurre. C’est alors que quelqu’un d’autre fit son entrée dans la Salle de bains de préfets : Rémi Selwyn. Drago la connaissait depuis longtemps, presque aussi longtemps qu’il connaissait Alexis. Cependant, cela faisait déjà quelques nombreuses années qu’ils ne s’adressaient plus la parole. C’est lui qui l’avait voulu. Peut-être cette fête serait l’occasion de la ré-aborder ? Mais il n’était pas vraiment sûr de faire le premier pas. Dans tous les cas, la jeune fille, vêtue d’une robe qui n’avait pas sa place ici, ne semblait pas complètement encline à s’ouvrir au « thème » de cette soirée. A cette pensée, Drago s’autorisa à observer rapidement, seulement durant quelques secondes, les tenues légères des jeunes demoiselles. Powell était une fille tout ce qu’il y avait de plus banal, en tout cas pour le Serpentard. Il ne s’attarda alors pas sur elle. En revanche, Alexis, qu’il avait toujours trouvé plutôt jolie malgré qu’il s’agisse seulement de son amie, se trouvait être plutôt séduisante, en particulier vêtue aux couleurs de leur Maison. Mais, même s’il n’avait pas eu le temps d’observer sa petite-amie – et il était hors de question pour lui d’oser tourner son visage en sa direction simplement pour étudier ses courbes du regard – Pansy restait la plus belle de la fête, tant moralement que physiquement, malgré le froid qui s’était installé entre eux. Peut-être cet événement serait source de rapprochement alors qu’aucun d’eux ne le savaient encore ?
WILDBIRD


_________________

THERE'S DAGGERS IN MEN'S SMILES
There the grown serpent lies. The worm that’s fled hath nature that in time will venom breed ; no teeth for th' present.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Dim 6 Nov - 22:45



Soirée VIP


Harry se prend la tête avec Malefoy, comme d'habitude. J'ai une flemme innommable de prendre part à cette dispute. J'avais déjà la flemme de venir, c'est pas pour ne plus ne pas m'amuser en parlant avec cette fouine. Je me demande comment Lex fait pour être pote avec un mec comme ça, d'ailleurs. En parlant d'elle, comme mon meilleur ami, elle n'a pas pris la peine de me répondre et se détourne vers Rémi, la Préfète de Gryffondor.

J'aime bien Rémi de manière générale. On s'entend bien sur pas mal de principes comme faire nos trucs de notre côté et ne pas s'enlever de points même si ça enfreint le règlement de l'Ecole. On papote pas mal, c'est une fille sympa, même si parfois je sens un peu de rancœur de sa part. Je sais pas trop pourquoi. Bref, les deux filles disparaissent et je me retrouve tout seul au milieu de tout ce beau monde en maillot. Exaltant.

En vérité, ce qui m'exalte le plus c'est quand même la vue d'Alexis dans son joli maillot de bain vert. Palpitations. Je commence à me sentir pas très à l'aise, pas très à ma place et je me demande quelle mouche a bien pu la piquer pour mettre en place cette fête. Ce qui ne m'étonne pas, par contre, c'est l'approbation de la Direction. Foutus liens inter-maisons.

Je cherche de l'alcool des yeux et n'en trouve pas, alors je décide d'aller investiguer de mon côté. Comme tout le monde se fout un peu de ma présence, autant boire un petit verre avant de partir discrétos de et endroit. Je croise Bay, qui est un personnage en soi, il ne faut pas se mentir. Pas méchant pour un sou, il me fait parfois rire avec ses interventions en cours. Malefoy est occupé avec Harry, Parkinson à ses côtés pour glousser à chaque remarque. Ils me débectent tellement.

Dans mes déambulations, je finis par entrer dans les vestiaires. Endroit étrange pour entreposer de l'alcool, mais je connais assez bien mon amie pour être capable de faire ce genre de choses. En entrant, mon regard ne peut s'empêcher de se poser sur cette espèce de monstre à deux tête composé de mon ex et de ma camarade Préfète à moitié dénudée. J'essaie d'étouffer un rire, mais je n'ai jamais su être quelqu'un de très discret. Dans le même temps mes yeux glissent sur le corps de Lex, et un flash me vient en tête. Je le réprime rapidement.

"Je voulais pas vous déranger dans ... Peu importe ce que vous faites. Je cherchais un truc à boire avant de partir."

Est-ce que j'ai dit que je voulais partir pour qu'elles me retiennent ? J'en sais foutrement rien. Non, bien sûr que non.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Préfet Gryffondor
Messages : 168


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Jeu 10 Nov - 17:54

Soirée VIP
Lorsque les chats s'en vont, les souris dansent


Une fois ma question posée, Alexis me chuchote qu’il y en a dans les vestiaires, casier numéro sept.  Il faut dire que je ne suis pas du tout surprise qu’elle est pu acquiescer à ma demande. Que serait l’une des fêtes d’Alexis Pénélope Rosier sans alcool ? Même une fête officielle. De toute façon ce coup-ci c’est une chance, parce que sans ça je n’oserais même pas enlever cette fichue robe.

Ma blonde préféré fait un tour de salle pour voir qui est là ou non, elle semble satisfaite parce que d’un coup de baguette magique elle fait apparaître de grosses bulles blanches partout.  Il y a de la mousse jusqu’en haut de mes chevilles. Connaissant  mon amie, je savais d’avance qu’un sort anti-dérapent avait été lancé préalablement sur le sol. Je le sais pour une raison simple, elle et moi, on est de vrai merde sur deux pattes ensemble. Je veux dire par là que même sans mousse ou sans potentiel danger à l’horizon on réussissait quand même toujours à se mettre dans des situations fourreuses.  Ni une, ni l’autre n’avaient à la base un équilibre du tonnerre.  Je me rappel d’une fois lorsqu’on était gamine. L’une de nos voisines (une putain de sale peste, si vous voulez mon avis…) m’avait vraiment fait baver. J’étais une personne très timide à l’époque. Il n’y avait qu’avec ma meilleure amie que j’arrivais vraiment à m’épanouir. Probablement que cette histoire avec… M’enfin, cette histoire n’avait probablement pas aidé la situation. Toujours est-il que Lex l’avait vu me faire des misères et pour m’en faire elle m’en faisait cette insupportable petite chose, qui, malheureusement, se retrouvait toujours là dans mes pires moments, et que mon amie avait décidé que nous devions nous venger.  Alors pendant quelques jours, nous avions ruminé notre plan, le trouvant parfait (ce qu’on peut être naïve à cet âge sérieusement…). L’idée était simple, nous avions concocté une potion, enfin ce qu’on croyait en être une. Dans le pire des cas, cela aurait faire quelque chose, dans le meilleure, c’était un truc vraiment collant, un peu comme de la super colle, alors ça lui collerait l’entièreté de ses choses.

Nous avions amené notre petite mixture dans un petit chaudron, ayant été incapable de le faire sortir de la pour le mettre dans une fiole quelconque. À deux, on arrivait à peine à le transporter sans rien renverser. Nous aurions dû savoir à ce moment précis que c’était une mauvaise, très mauvaise idée…  mais voilà, des gamins, c’est cons souvent. Le petit monstre s’amusait seule dans un parc. Faut dire qu’elle faisait chier pas mal de monde dans notre petit quartier, alors même si à l’école elle était super populaire, dans le coin, on l’appréciait pas vraiment et elle se retrouvait souvent seule. Bon pour notre plan machiavélique c’était une bonne chose, alors on ne s’en serait pas plains. Le but était de monter en hauteur et de déverser le contenue sur sa tête. Simple. Et *supposément efficace. Mais comme l’équilibre ce n’était pas notre force et que c’était déjà un miracle qu’il ne soit rien arrivé en route, il fallait s’attendre à un truc, c’était écrit dans le ciel.

Nous avions monté le plus haut que nous pouvions, mais la peste nous avait surpris. De peur on avait crié et le chaudron pas si petit que ça nous avait échappé dans main. Il  s’était envolé au-dessus de nos têtes à toutes les trois. Et au ralentie, toute la mixture était tombé de part et d’autre.  Une pluie de grosses gouttes poisseuses et collantes. Elle avait été recouverte de la tête aux pieds et nous, seulement sur nos gilets. Ils nous avaient suffi d’un regard  entre Alexis et moi pour savoir que c’était maintenant le temps de dégager en quatrième vitesse. Nous avons sauté en bas de la tour en espérant ne pas trop ce faire mal, parce que de toute façon, par l’autre côté on serait resté coller sur le sol.  On était rentré dans notre cabane et on avait jeté nos vestes pour se débarrasser des preuves. Au final, on avait été puni, mais ça valait le coup juste pour voir notre voisine, des tâches rouges partout sur le corps et les cheveux rasés.

Je souris en me remémorant ce souvenir pendant que Lex allume la musique.  Un chanson commence à jouer et je dois avouer qu’elle se prête plutôt bien au thème. Mon amie à quand même du talent pour organiser les fêtes, c’est pendant habituellement que ça se complique.

Elle finit par me tirer par la main pour m’entraîner dans les vestiaires.  « Je t'ai raconté la fois où j'ai vu Dumbledore dans le bain? Je veux dire, Audric. Ew, pas Albus.  » Un grimace de dégoût passe rapidement sur mon visage. Voir Albus Dumbledore dans un bain, jamais. Cette vision est absolument dégoûte.  Une image du corps flaque de notre directeur passe dans ma tête.  Je vois même son… Dans ma vision. Je secoue la tête. Rémi retire toi ça de la tête avant de rendre ton repas sur le plancher.  Faut dire qu’il y a une bonne différence d’âge entre Audric  et le directeur de l’école. Genre une centaine d’année. Autant Audric est beau comme un cœur, autant Albus à l’air d’un gentil papi.

Elle me raconte son aventure tout en sortant du casier en question une bouteille  qu’elle me tend. Je prends une bonne gorgée.  Le truc bien avec ma meilleure amie, c’est qu’au fond on se comprend. Ni une ni l’autre sommes faites pour la vie en société.  Je sais qu’elle a dû boire elle aussi avant de venir pour avoir le courage de s’habiller comme ça sans trop de gêne. Même si au final Alexis est un peu  moins désadapté social que moi. Je n’ai pas une forte tendance à aller vers les gens. Elle, elle les attire les gens.. D’autant plus qu’elle est vachement jolie.  Je vois bien comment tout le monde la regarde. Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis jalouse, mais parfois j’aimerais ne pas être dans son ombre, Je ne suis pas fâchée, loin de là. Elle est jolie, moi moins et je m’en balance un peu. Mais même si la plupart des gens me tapent royalement sur les nerfs et que j’apprécie ma solitude j’aimerais qu’une fois un gars me regarde avec ce regard. D’avoir l’impression de plaire à quelqu’un…  

Je prends quelques autres gorgés avant qu’elle ne me l’arrache des mains pour elle-même se servir et la ranger, ni vu, ni connu dans le casier numéro sept.  Elle se retourne vers moi et me regarde avec un drôle de sourire.  « ALLEZ. ON ENLÈvE ÇA. » J’éclate de rire et lève les bras. Elle rit aussi et titre sur l’ourlet de ma robe, mais par je-ne-sais-qu’elle-moyen, elle réussit à s’emmêler dedans. Nous rions mais sommes clairement coincé dans ma robe. J’ai beau remuer et elle aussi rien à faire.

J’entends quelqu’un rire derrière nous et je reconnais immédiatement le rire de mon camarade préfet et par la même occasion ex de ma meilleure amie rire comme un idiot.  J’essaie de tourner un peu ma tête pour le regarder, je vois son regard glisser sur le corps de Lex et j’ai envie de lever les yeux au ciel. Sérieusement ?

« Je voulais pas vous déranger dans ... Peu importe ce que vous faites. Je cherchais un truc à boire avant de partir. » Je souris, ayant une nouvelle fois envie de lever les yeux au ciel. « Sérieux, Ron, tu pourrais nous aider au lieux de nous regarder et rire de nous comme un con. » J’aurais ajouté et de regarder le cul d’Alexis, mais je me suis retenu, on a besoin d’aide et si je dis ça, il ne nous aidera clairement pas.  

© 2981 12289 0

_________________


Parce qu'elles sont meilleures amies : Lex' et Rem' :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 999


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Jeu 10 Nov - 21:19

Soirée VIP

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


[omg, je viens de réaliser. MAIS OU EST CE QU'ELLE A MIS SA BAGUETTE? C'est pas comme si elle avait des poches. ... Bon, on va dire y a un porte baguette à l'entrée.]

Un rire reconnaissable. Je me fige. Évidemment, il fallait que ce soit Ronald qui nous surprenne dans cette position compromettante. Quoi qu'au moins, lui savait à quoi s'en tenir avec Rémi et moi. Les catastrophes ambulantes. Depuis le temps, il savait sûrement quelles boulets nous étions derrière nos allures de gosses de riches snobinardes.
Je souriais a sa remarque, malgré mes bras entortillés inconfortablement dans le tissus. Tournoyer sur moi même en tirant sur la robe de Rémi était une mauvaise idée. J'en étais convaincue maintenant.

— Sérieux, Ron, tu pourrais nous aider au lieux de nous regarder et rire de nous comme un con.

Elle avait raison, la situation était grave -oupa-, il fallait que le rouquin nous aide parce que j'avais clairement aucune idée de ce que j'avais foutu. On avait beau dire que Rémi et moi étions comme cul et chemise, je n'avais aucune envie de passer toute la soirée à illustrer l'expression.  

— Si tu nous aide je te dis ou est l'alcool. Mais c'est pas dit que je te laisse t'enfuir ensuite... ajoutais-je, joueuse.

J'étais étrangement cool vis à vis de Ronald, ce soir. Je souriais, plaisantais, et mon petit cœur ne semblait pas être si lourd que d'habitude. L'alcool très certainement, là qu'elle n'était pas ensorcelée pour me faire chialer comme une fontaine.

En tout les cas, ex ou pas ex, je n'avais aucune envie qu'il tape dans ma réserve pour se barrer ensuite comme un voleur. De toute façon, je doutais fortement qu'il ait le courage de fouiller tout les casiers un à un. L'alcool était bien "cachée" dans le casier portant mon chiffre préféré, et elle y resterait tant que je ne l'aurais pas décidé. Nah.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Dim 13 Nov - 21:39



Soirée VIP


J'avais dit que je savais pas être discret. Mon rire se fait cramer direct par Rémi, qui me réprimande gentiment en me demandant de les aider. J'avoue que je ne sais pas trop comment elles se sont retrouvées dans cette situation, et que je me délecterais bien de l'histoire. Mais pour l'heure, Lex me propose un marché, que je ne peux pas refuser. L'alcool en échange de mon aide. Soit, je pense qu'il s'agit là d'un marché équitable.

"Marché conclu. Ne bougez pas pendant que j'officie."

Je ne peux pas m'empêcher de sourire lorsqu'elle ajoute n'être pas sûre de me laisser partir ensuite. Je crois que j'ai réussi à faire un truc que je savais même pas vouloir faire : que Lex me demande de rester. Bon. L'heure n'est pas à l'admiration du corps de mon amie, mais plutôt à aider les filles à se dépêtrer de cette robe maudite. Je m'approche de l'hydre et essaie de voir où est le problème. Et il me semble bien que le souci principal est que la fermeture éclair de la robe n'est pas descendue. Je mets donc mes doigts sur le haut de la fermeture, presque sur la nuque de Rémi, et attrape le petit truc que je fais glisser.

Ce serait presque sensuel si c'était pas elle. Bref donc, déjà la robe laisse plus d'espace de mouvement aux deux filles. Je tourne un, me retrouve cette fois derrière Alexis, et je vois qu'un de ses bras est coincé dans le bras de la robe. Comment, j'en sais rien, mais elle a réussi. J'attrape son bras d'une main, et je suis traversé d'un frisson, un courant électrique étrange. Mais j'y fais pas gaffe, si je mets trop longtemps, elles vont perdre patience. De l'autre main, je la dégage de l'emprise de la robe.

Waw, quand même, ce frisson. Un autre flash dans ma tête, que je remue doucement pour effacer ces vieilles images. Et pour ma dernière action, je lève la robe de Rémi au-dessus de sa tête et la lui tends. Je suis à moitié nu, au milieu de deux filles à moitié nues, dont une me fait ressentir des trucs que je comprends difficilement. Tout va bien. Je me recule alors, prenant un peu de distance, et souris.

"Je crois que j'ai gagné un verre ou deux."

Je fais un clin d’œil à Lex. Je crois que cette taquinerie entre nous est notre marque de fabrique.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 359


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Mar 21 Mar - 22:00


le temps passe

Malgré le monstre à trois têtes des vestiaires, la fête battait son plein. Tout le monde avait finalement rejoins la pièce principale, et Victoria s'était empressée de distribuer boissons et snacks à chacun.

hrp : reprenez comme vous voulez.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allwaswell.forumgratuit.lu

avatar
Préfète-en-chef (Gryffondor)
Messages : 64


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Mar 8 Aoû - 19:34

    Cela faisait une vingtaine de minute que je t'étais dans la salle. Je n'arrêtais pas de me demander ce que je faisais là et au vue des regards que je croisais, les autres participants se le demandaient aussi. Pourtant, j'étais là, plantée dans un coin, cherchant desesperement Harry ou Ron dans un coin de la salle. C'est eux qui m'avait conseillé de venir, histoire de ne pas finir ma dernière année à Poudlard sans avoir participer à aucune fête. Dans le fond, ça ne m'aurait pas trop dérangé, mais il faut croire qu'il s'agit là d'une sorte de passage obligatoire ou je ne sais pas. Dans tous les cas, mes deux meilleurs amis étaient introuvables, j'avais cru entrevoir une tête rousse passer la porte des vestiaires. Or, j'avais tellement envie de voir une tête connue que je me fourvoyais peut-être. Je mourrai d'envie de partir, mais j'avais peur d'attirer trop l'attention à quitter aussi rapidement la fête. Pour l'instant, j'avais l'impression d'être relativement invisble, seul quelques prefets semblaient avoir pris connaissance de ma présence ici.

    Je me sentai vraiment très, très ridicule. En plus de ça, je n'avais qu'un maillot de bain un pièce noir, difforme, cachant ma taille et ayant le don d'applatir considérablement ma poitrine déjà quasi-inexistente. Je ne m'imaginais pas une seconde que les autres élèves de l'école avait des maillots de bains d'un style adequat à ce genre de soirée dans leurs valises. Il ne me serait même pas venu à l'idée d'en compter un parmis mes affaires destinées à l'école. Etais-je à ce point à côté de la plaque ? Je tentais vainement de cacher mon accoutrement en portant ma serviette de bain sur les épaules. Il me fallait un verre, peut-être trouverai-je le courage qui me manquait dans ce dernier.

    Je pris donc une grande bouffée d'air et m'avançai au centre de la salle en quête de boisson. A peine eu-je fait quelques pas que Victoria Powell s'avança vers moi, me tendant une boisson et une petite collation. Je la gratifiai d'un sourire et la laissai continuer sa distribution. Bon, me voilà un verre et un beignet dans la main, seule, au milieu d'une fête. Je me retournai pour me cacher dans un coin de la salle, j'attendrai le bon moment pour partir, le moment ou cela passerait inaperçu.

    Alors que je me retournai les bras chargés, je percutai de plein fouet un des invités deversant au passage tout le contenu de mon verre sur la pauvre victime. Pour la discretion, on repassera.

    « Je suis vraiment désolée.. J'étais perdue dans mes pensées ! » disais-je en levant les yeux vers la personne tout juste percutée.

_________________

       
Hermione Granger
Miss know it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Lun 2 Oct - 18:29

Audric avait du travail par dessus la tête. Entre les ASPIC qui approchaient, la tonne de paperasse qu'il avait à remplir pour son admission à Morgana, les palabres incessants avec le comité décisionnaire pour l'autoriser à faire un triple-cursus, ses recherches en alchimie et depuis le 1er septembre ses fonctions de Préfet-en-Chef. Pour cette dernière responsabilité, il ne remerciait surtout pas son grand-oncle. Bref, il n'était pas d'une humeur des plus festive mais son poste l'obigeait à quand-même y faire une apparition et le Directeur avait demandé à ce que des élèves majeurs participent à la petite sauterie.

La première galère était qu'il n'avait pas de maillot de bain. Il n'aimait pas nager, surtout pas dans un lac habité de sirènes, de strangulots et d'un kraken. Il avait trouvé la solution par la métamorphose et le résultat était satisfaisant. Un short de bain de style moldu au couleur de sa maison. Il constata avec satisfaction que ses séances de jogging lui avaient permis de ne pas avoir l'air d'une crevette à côté des capitaines de Quidditch.

Voilà, donc à l'instant il se trouvait dans une salle remplie d'adolescents et de jeunes adultes en train de s'alcooliser. Il y avait aussi une chose qu'Audric n'avait pas prévu. Un bon nombre de jolies filles en maillot de bain. Il eut un sourire moqueur et choppa au passage une coupe remplie d'un champagne moldu de très bonne qualité.Il la vida d'un trait et se retourna pour se faire percuter. Un alcool qu'il identifia comme le champagne qu'il venait justement de boire venait d'être projeté sur lui. Son premier réflexe fut de pester et de remettre à sa place le rustre. Sa remarque acerbe ne franchit pas la barrière de ses lèvres. Hermione Granger, son homologue de Gryffondor. Il pouvait la qualifier d'amie et il ne put s'empêcher de remarquer que même vêtue d'un banal maillot de bain, elle était craquante.

« Je suis vraiment désolée.. J'étais perdue dans mes pensées ! »

Il s'empêcha de rougir et se focalisa sur ses yeux.

« Tu es toue excusée. C'est un vrai bordel ici.» Audric soupira en laissant son regard courir sur la salle.

Il se baissa pour l'aider à ramasser les cookies maintenant parterre. Il profita de leur proximité pour lui glisser à l'oreille:

« On pourrait prétexter une réunion de Préfets-en-Chef pour sortir d'ici rapidement?» Il lui adressa un sourire malicieux. Il la connaissait assez pour savoir que ce genre de soirée n'était pas son truc. Ton comme lui. « Ou alors je simule un violent mal de ventre et tu me conduis à l'infirmerie?»

Son regard se fit suppliant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Préfète-en-chef (Gryffondor)
Messages : 64


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Mer 4 Oct - 15:57

Soirée VIP
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.


Se fut presque un soulagement lorsqu'en relevant les yeux, je me plongeai dans le regard d'Audric. Je ne l'avais pas vu entrer dans la salle, si cela avait été le cas, j'aurais certainement été plus détendue. Il devait être aussi perdu que moi dans toute cette agitation. Je lui adressai un sourire sincère lorsqu'il m'annonça que j'étais pardonnée pour ma maladresse. Un vrai bordel ? C'était peu dire, je parcourrai la salle des yeux, l'accompagnant dans son regard. Je m'attardai ensuite sur les cookies que j'avais fait tombé au passage. Mon homologue préfet m'aida à rattraper les dégâts et, pour mon plus grand plaisir, me proposait de s'échapper d'ici. Excellente idée. La perspective de passer la soirée à discuter avec Audric était bien plus alléchante que de rester à une soirée coincée entre un mur froid et une serviette humide. Il me fit un regard suppliant qui ne manqua de m'arracher un léger rire. A mon tour de lui glisser à l'oreille.

«Ton excuse sera la mienne, je te laisse le soin de choisir. »

Peut-être n'aurions nous même pas besoin de nous justifier auprès de quelqu'un, mais il fallait préparer quelque chose, dans l'éventualité où on nous poserait la question. Nous nous relevâmes en même temps, une fois tous les morceaux de cookies récupérés. En relevant la tête, je m'étais rendu compte qu'Audric était en short de bain. Mes joues rosir légèrement. Je l'imaginais plutôt frêle, sous sa robe de sorcier. Je me sentais d'autant plus nulle avec mon maillot difforme. Je remontai alors un plus ma serviette sur mes épaules pour cacher la misère.

«On part quand tu veux, personnellement, le plus vite sera le mieux ! »Annonçais-je avec un léger sourire. « Tu n'as rien laissé dans les vestiaires ? »

J’espérai qu'il me dise non pour que l'on puisse s’éclipser plus rapidement, mais étant donné l'absence de serviette et de sac autour de ses épaules, il allait sûrement falloir faire un crochet. Dans tous les cas, je me sentais bien mieux maintenant. Audric était un bon ami, en plus de nos obligations de préfets, une vraie amitié nous liait. Nous nous ressemblions beaucoup, de fait, nous pouvions parler de toutes sortes de sujets qui faisaient fuir les autres élèves. Il est arrivé que nous parlions d'astronomie ou d'alchimie des heures durant. J'étais finalement contente d'être venue à cette fête pour tomber sur lui.

acidbrain

_________________

       
Hermione Granger
Miss know it all
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 999


MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   Mer 4 Oct - 18:29

Soirée VIP

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


Victoria et moi étions au taquet. Nous vaguions d'un invité à l'autre afin de s'assurer que tout le monde s'amusait. C'était important. Nous avions tout de même organisé cette fête toutes les deux, sans l'aide de personne. Ce serait plutôt décevant si elle se révélait être un échec. Après un bavardage avec le capitaine de l'équipe de Poufsouffle, je balayais la salle du regard, à l’affût d'invités susceptibles d'être mal à l'aise. Et il y en avait bien, en effet. Si ce n'est qu'il s'agissait de Granger et Dumby. Petit haut-le coeur. Comment était-je sensé parler à Hermione après tout ce qu'il s'était passé? Quant à Audric, j'étais incapable d'aligner deux mots sans me ridiculiser devant lui. Sérieusement. Le combo de la mort. Jamais je n'aurais cru que ces deux là se pointeraient à cette soirée. Mais si Drago était là, tout était possible.

Seulement, les préfets en chef ne semblaient pas d'humeur à rester. Même à l'autre bout de la pièce, je remarquais à leur attitude qu'ils se faisaient sur le départ. Il fallait que j'agisse. C'était donc avec le peu de courage donné par les quelques gorgées d'alcool préalablement ingérées que je m'élançais vers le duo. Une fois à leur hauteur, mes lèvres s'étirèrent en un sourire se voulant amical. Je faisais au mieux pour avoir l'air sûre de moi, mais ces deux là savaient déjà que je n'étais rien d'autre qu'une merde. Entre mes bafouillements devant Audric, et mes crises de larmes face à Hermione, mon image de "serpy super cool" était vite tombée à l'eau.

— Vous complotez pour vous enfuir?

Je balançais ça d'un ton léger. Du moins, j'essayais. J'étais plutôt bonne actrice en temps normal. Mais là, je flippais ma race. En plus de ça, les voir en maillot de bain me rappelait que j'étais moi-même en tenue légère. Ils allaient me juger. C'était moi qui avait organisé tout ça. Ils allaient me prendre pour une grosse psychopathe qui aime s'exhiber. Et Audric allait me detester, peut-être même plus que Hermione, pour les avoir mis dans cette situation grotesque. C'était évident qu'ils n'aimaient pas être là. Bordel. Voilà que je devenais totalement narcissique-paranoïaque.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines   

Revenir en haut Aller en bas
 

SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SOIRÉE VIP ► préfets & capitaines
» Liste des Préfets et Capitaines
» ϟ PRÉFETS ET CAPITAINES 74 - 75
» ◮ RENTRÉE 75/76 — préfets et capitaines
» Début de soirée en milieu hostile ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Poudlard :: Le Cinquième Etage :: La Salle de Bains des Préfets-