AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 C.E N°1 ► Printemps 1998


avatar
Messages : 1815


MessageSujet: C.E N°1 ► Printemps 1998   Ven 25 Déc - 22:06



_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1815


MessageSujet: Re: C.E N°1 ► Printemps 1998   Ven 25 Déc - 22:06

L'ACTUALITE



Une soirée VIP sera bientôt organisée afin d'encourager la communication entre les 4 maisons, mais seuls les préfets et capitaines d'équipe de quidditch y seront conviés. La date de cette soirée pour sera communiquée en temps voulu, et pour ce qui est du lieu, elle se passera où vous seuls avez accès !


Le Printemps est enfin arrivé, et les mignons rayons de soleil avec. N'oubliez pas : en cas d’allergie au Pollen, l'infirmière de l'école se fera une joie de vous fournir une potion spéciale.



La saison de Quidditch va débuter, n'oubliez pas de vous inscrire dans l'équipe de votre maison. Le premier match opposera Serpentard à Gryffondor.


Les inscriptions au Club de duel sont toujours ouvertes. N'hésitez pas à y faire un tour, ne serait-ce pour regarder les élèves s'en foutre plein la tronche ! Vous ne voudriez manquer de beaux règlement de comptes pour rien au monde !




Un couple se brise; le vent se lève, un préfet en chef se perd entre deux bulles, un trio sur le fil fait la fête, un Russe se laisse tenter, un chat s'invite à la danse et une mystérieuse intrigante aux cheveux argents sème l'ouragan dans le coeur d'une jeune fille.
La pote des potins

Je propose une aide aux devoirs pour les 1ère, 2ème et 3ème années, maisons confondues ! Ainsi que des rafraîchissement et des biscuits fait maison pour une motivation optimale !
Victoria Powell, Poufsouffle.


Pour ceux qui auraient des difficultés en potions et aimeraient réussir leur année, attendez devant la salle commune des Serdaigles après les cours, une aide vous sera apportée. Venez avec vos ingrédients et ustensiles.
Aliénor Carboist

Le Canard ensorcelé recherche des membres actifs pour contribuer à la création du journal de l'école. Rédacteur, photographe ou journaliste, n'hésitez pas !
Alexis P. Rosier, Serpentard



_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1815


MessageSujet: Re: C.E N°1 ► Printemps 1998   Ven 25 Déc - 22:08


RUSSANDRE, L'INTERVIEW


 L'enseignement a-t-il été toujours évident pour vous ou bien est-ce par défaut ?
Lisandre G. Tremblay : Je crois ... J'ai voulu transmettre cet amour aux ... Aux jeunes. Je pense.
Russel B. Harrison : Pareil. Je suis passionné d'astronomie depuis ma plus tendre enfance alors je suppose que ce poste était une évidence pour moi. J'ai toujours trouvé agréable l'idée d'enseigner au autres. J'aime les pousser à apprendre plus. Jeunes ou pas, d'ailleurs.

 Étiez vous doués dans cette matière, lors de votre scolarité ?
Russel B. Harrison : J'avais déjà appris pas mal de chose sur l'astronomie bien avant Poudlard. Donc, je suppose que oui, si vous entendez par là "connaître chacun des chapitres bien avant qu'ils soient enseignés à l'école", répond t-il en se tortillant quelque peu sur sa chaise.
Paige M. Everett : C'est réellement une grande passion pour vous Professeur Harrison, je me trompe ?
Russel B. Harrison : Vous ne vous trompez pas. L'Astronomie à quelque chose de vraiment passionnant.
Le professeur arbore alors un grand sourire, tandis que son collègue lui lance un regard et sourit en coin. Le professeur Harrison remarque la réaction de son collègue et en profite pour demander : Et toi, Lisandre?
Lisandre G. Tremblay  : J'ai été un amoureux des Sortilèges depuis ma première année à Poudlard. Mon professeur aimait la ... La fraîcheur que j'amenais à mes enchantements. C'était tout nouveau pour moi. Mais je trouvais cela tellement ... Tellement magique.
Russel B. Harrison : Probablement parce que ça l'est.
Lisandre G. Tremblay  : C'était difficile pour moi d'y croire. J'ai été élevé parmi les Moldus. La Magie, c'était dans les histoires.
Paige M. Everett: Est-ce que votre statut de sang a été difficile à gérer dans votre jeunesse et/ou encore maintenant ?
Lisandre G. Tremblay  : Bien sûr. Un Né-Moldu doué en Sortilèges, c'était sacrilège pour certaines familles. Aujourd'hui encore.
Paige M. Everett : Malheureusement oui … Et vous Professeur Harrison quel est votre statut de sang ?
Russel B. Harrison : Sang-mélé. Je n'ai pas eu l'éducation moldus, étant donné que mes parents sont tout deux sorciers, mais certains de mes ancêtres étaient moldus.

Que pensez vous de la vie à Poudlard ?  
Lisandre G. Tremblay  : Hm. C'est très intéressant de vivre ici. Les responsabilités ne s'arrêtent pas au sortir de la salle de cours.
Russel B. Harrison : C'est vrai. Il faut toujours veiller sur les élèves même à l'extérieur. Et parfois leur préparer quelques surprises.
Lisandre G. Tremblay  : Nous ne sommes pas de simples professeurs. Nous sommes un substitut familial à part entière.
Russel B. Harrison: C'est si joliment dis. Mais je préviens de suite, ce n''est pas moi la mère.
Paige M. Everett: Oui il est vrai que vous êtes très importants pour nous, élèves. De quel genre de surprises parlez vous, Professeur ?
Russel B. Harrison: Cela peu aller de l'heure de colle surprise, à la chasse au trésor surprise. Nous sommes des personnes très surprenantes.
Le professeur Tremblay se cache alors dans sa tasse pour pouffer de rire.

Paige M. Everett: On finira bien par trouver ce que vous manigancez …
Lisandre G. Tremblay  : Vous le saurez bien assez tôt Miss Everett.
Russel B. Harrison murmure d'un air presque machiavélique : Bien assez tot...
Prof. Tremblay lui met un petit coup de coude alors que Prof. Harrison lui en donne un en retour, faisant comme si de rien n'était.

Est-ce que quelque chose à changer au sein de l'école depuis votre scolarité ?
Lisandre G. Tremblay : Dans mes souvenirs, les lits des dortoirs étaient plus confortables que celui de mes appartements. Mais ce doit être un embellissement des souvenirs. Ou je me fais vieux.
Russel B. Harrison : Je ne pense pas que quoi ce soit ai vraiment changé, moi-même je n'ai pas grandis d'un pouce. Et Lisandre est toujours imberbe.
Lisandre G. Tremblay  : Merci de la précision, Russell.

 Et pensez-vous donc qu'il serait nécessaire de faire quelques changements ?
Russel B. Harrison : Oh oui. Les escaliers. Il y en a trop. On devrait installer... Tu sais Lis', ce truc moldu. Quoi que je pense que l'obésité serait en hausse, après quoi.
Lisandre G. Tremblay  : Un ascenseur.
Russel B. Harrison: J'allais dire Escalevateur. J'y étais presque, fit-il en riant très légèrement.  

 Si vous pouviez changer quelque chose dans votre vie qu'est-ce que cela serait ?
Russel B. Harrison: Être plus grand. Cela m’éviterait de monter sur un escabeau chaque fois que je tente d'attraper un livre.
Lisandre G. Tremblay  : Ou d'appeler Lisandre à la rescousse.
Le professeur Harrison aquiesce alors aussitôt dans le plus grand sérieux.

Lisandre G. Tremblay : Comme je vous l'ai dit plus tôt, mon lit n'est pas assez confortable. Alors j'en changerais.

Décrivez vous l'un l'autre en trois mots.  
Russel B. Harrison : "Juvénile", "attachant" et... "deux sucres et un nuage de lait".
Le professeur Tremblay tourne le regard vers son ami avec un petit sourire.
Lisandre G. Tremblay : Extrêmement cultivé. Solitaire. Amusant.
Russel B. Harrison: Je suis pas si solitaire que ça. Il y a toujours Monsieur 2sucres1nuagedelait avec moi. Sauf dans la douche. Je tiens à préciser, avec les rumeurs qui courent.
Lisandre G. Tremblay hoche la tête, comme pour appuyer la précision.



►  Avez-vous d'autres relations fortes avec le reste des professeurs, des élèves ? Amitié, amour fraternel ?
Russel B. Harrison : Concernant les autres professeurs, je m'entend plutôt bien avec Emrys, le profresseur Dobrievski. J'ai aussi certaine affinités avec certains de mes élèves, je suppose. Mademoiselle Rosier, qui s'occupe du journal de l'école, est par exemple l'une de mes plus brillante élèves.
Lisandre G. Tremblay  : Pour ma part, j'ai quelques affinités avec les professeurs Dobrievski et Evensen. James Nyström, votre bibliothécaire, était mon élève, dans ma Maison j'ai donc un lien particulier avec lui, bien sûr. Pour ce qui est des élèves, j'imagine que comme dans toutes les familles étendues, j'ai des affinités particulières avec certains d'eux, et un, disons, problème d'entente ? Avec d'autres.
Paige M. Everett :  Un truc me chiffonne … Vous ne vous êtes pas mentionnés, pourtant vous êtes là tous les deux à vous lancer des regards complices … Pourquoi ?
Russel B. Harrison : Cela me semblait bien trop évident pour être mentionné.
Lisandre G. Tremblay  : Il me semble que les rumeurs que vous pouvez entendre dans les couloirs suffisent à comprendre pourquoi nous n'avons pas pris la peine d'en parler.
Russel B. Harrison : Soyons honnête, cela fait bien douze ans que l'on se connait, et on ressemble parfois à un vieux couple.  Mais je ne suis pas gay.
Tandis que la journaliste écrit tout en chuchotant "n'est pas gay …", le professeur Harrison jette un coup d’œil à son bloc note, pour s'assurer qu'elle note correctement qu'il n'est pas gay.
Paige M. Everett: Et vous professeur Tremblay ?
Lisandre G. Tremblay : Moi quoi ?
Russel B. Harrison : Je crois qu'elle demande si tu es gay ou non.
Lisandre G. Tremblay  : Oh ça. Non.  Enfin si.
Russel B. Harrison : Il est gai, du genre très joyeux. C'est ça qu'il veut dire.
Lisandre G. Tremblay acquiesce alors, puis se reprend : Pardonnez-moi, j'ai eu un petit moment d'égarement.

►  Quelque chose à ajouter Professeurs ?  
Russel B. Harrison: Lisandre? T'as pas de la pub à faire pour un certain évenement?
Lisandre G. Tremblay  : Non. Enfin oui. Enfin je peux pas dire grand chose, en vérité.
Russel B. Harrison: "Tenez vous prêts pour le plus grand évenemment de la décennie. Bientôt dans votre salle de sortilège". Ou quelque chose comme ça.
Lisandre G. Tremblay  : Voilà, à peu près. Je vous invite à vous rendre devant la salle de Sortilèges pour de plus amples informations.

Cette interview attisera t-elle les rumeurs à propos de #Russandre, ou les calmera? Le doute persiste. Merci à notre reporter Paige M. Everett pour son travail d'investigation.



_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1815


MessageSujet: Re: C.E N°1 ► Printemps 1998   Ven 25 Déc - 22:11


BIERRAUBEURRE, LE TUTO



Ce mois ci, nous allons vous présentez la recette de la Bièrraubeurre ! Pour cela, vous allez avoir besoin de quelques ingrédients, bien caloriques :


  • •500 mL de glace à la vanille
    •50 g de beurre
    •75 g de sucre
    •Entre 1L et 1.5L de bière brune, Leffe par exemple (ou cidre doux, au choix)
    •3 cuillères a café de cannelle
    •1 cuillère à café de noix de muscade


  • Faire fondre à feu très doux dans une casserole la glace à la vanille et le beurre. Mélanger bien pour obtenir une pâte homogène. Ajouter ensuite le sucre, la cannelle et la noix de muscade. Mélanger puis sortir du feu. Vous obtenez un mélange Beurre-Epices-Glace-Sucre (ou BEGS).

    Dans une autre casserole, faire chauffer 500 mL de cidre puis mettre à feu doux et ajouter le BEGS. Laisser chauffer pendant 5 minutes en remuant de temps en temps.

    Oter le mélange du feu et le passer dans une petite passotte au maillage très fin (attention : une passoire ne fera pas l’affaire et un torchon est trop imperméable...). Laisser ensuite refroidir au réfrigérateur pendant une petite heure. Repasser le mélange une nouvelle fois dans la passotte. Vous obtenez alors le mélange BEGS 2 !

    Ensuite faire chauffer le reste du cidre (entre 500 mL et 1L selon vos goûts) puis l’incorporer au BEGS 2. Laissez refroidir et servir bien frais !

    Variante : vous n’êtes pas obligés de chauffer le reste du cidre. Vous pouvez remplir un verre à moitié de BEGS 2 et y ajouter du cidre frais. Votre bièraubeurre sera plus pétillante ! Cependant, vous ne pourrez pas la conserver longtemps au réfrigérateur comme cela : les bulles, en réaction avec le BEGS, produisent une mousse épaisse et désagréable en bouche. Mais si vous servez directement dans les verres, comme décrit ci-dessus, le problème ne se pose pas !

    Un dernier conseil : ne mettez pas trop de cidre ou il risque de surpasser le goût du BEGS. De même, le Brut de pomme peut être utilisé mais il a tendance à trop surpasser le goût du BEGS.

    A savoir:
     


_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1815


MessageSujet: Re: C.E N°1 ► Printemps 1998   Ven 25 Déc - 22:14


ALEXIS P. ROSIER, INTERVIEW DICTATEUR

"Un cookie avec 10 pépites de chocolat vaut plus qu'un cookie avec 5 pépites de chocolat."  Riche, belle, célèbre, l'héritière de l'empire Rosier a tout pour plaire.


Quel serait votre nom terrible de dictateur ?
Un truc qui mange tout sur son passage. Godzilex.

Quel serait votre terrible mascotte de dictateur ?
Une pizza avec des dents acérées et des yeux en forme de chorizo.

Quel serait votre premier massacre terrible de dictateur ?
Un génocide de vaches, pour en faire des steaks.

Quelle serait votre première mesure terrible de dictateur ?
En plus du petit-dej', repas du midi et du soir, je ferais en sorte qu'il y est un second petit déjeuner, un diner, puis un souper. Et un gouté. Puis un encas du soir. Manger.

Qui serait votre terrible ministre de la propagande ?
Bae H Bay. (merci) Je lui ferais porter un costume en forme de cookie, et il distribuerait des tracts dans la rue. Tout le monde serait convaincue parce que Cookie + Bae.
Quel serait votre terrible chant patriotique de dictateur ?
La macarena.

Quel serait votre terrible loi fondamentale de dictateur ?
"A présent, le week-end c'est Lundi mardi mercredi jeudi et vendredi. Et on bosse le samedi-dimanche."

Quel serait votre terrible système économique de dictateur ?
Un cookie avec 10 pépites de chocolat vaut plus qu'un cookie avec 5 pépites de chocolat.
Excellent.

Quel serait votre concubin de terrible dictateur ?
En tant que dicateur, je pense sérieusement à faire des gosses à un steack-frite.
Quelle monstruosité.

Quelle serait votre lubie terrible de dictateur ?  
A mon humble avis, faire des gosses à un steack-frite c'est déjà pas mal.

Quelle serait votre terrible chute de dictateur ?  
Après avoir mangé au point d'être obèse, je décède en tombant dans les escaliers en roulant comme une boule, tout en écrasant des centaines de personnes sur mon passage. C'est une chute dans les deux sens du terme...

Merci Mll Rosier d'avoir accepté de répondre à nos questions. Interview signée par Bae H. Bay.



_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1815


MessageSujet: Re: C.E N°1 ► Printemps 1998   Ven 25 Déc - 22:17

L'HOROSCOPE




Griffon
21 mars - 20 avril

Un très grand malheur vous attends ! Je le vois arriver, comme une sombre lueur. Préparez vous à devoir le combattre avec toutes vos forces, et n'oubliez pas les amis présents à vos côtés. Ils seront vous soutenir. Côté coeur, il semblerait que ce soit le néant, mais attendez vous à ce que cela change très bientôt. Saisissez cette occasion et profitez de votre vie tant qu'elle est encore là ! Ne ménagez pas pour autant votre santé, au risque de passer d'atroces nuits.
Licorne
21 Avril - 21 mai

Êtes-vous malade? Si ce n'est pas le cas, cela ne tardera probablement pas à arriver. Je vous conseillerais simplement de ne pas rester trop éloigné de l'infirmerie, au cas où de grave symptômes parcourraient votre corps. Cela va bien évidemment influer sur votre vie de tout les jours, particulièrement en amour. En effet, faite bien attention car il pourrait que tout ceci soit contagieux. Ne blessez pas la personne que vous aimez !

Chouette
22 mai - 21 juin

L'apocalypse ! Oui, je la vois. Votre esprit semble entremêlé d'une multitude de question, et tout cela se présente de manière chaotique. La solution? Arrêtez de penser, respirez un bon coup et cessez de suivre ce que vous dit votre tête. Agissez avec votre coeur, ou du moins, comme vous le désirez vraiment. Cela vous aidera grandement dans les chemins ténébreux de l'amitié, et peut-être même...de l'amour~
Scroutt à Pétard
21 juin - 22 juillet

Je peux voir le doute persister en vous ces derniers temps. Un choix difficile va très vite vous être imposé, et un mauvais choix pourrait vous être fatal. Faites attention à vous et à votre entourage, et apprenez à vous méfier des personnes qui vous entoure. Votre naïveté vous jouera des tours si vous continuez dans cette voie, alors n'oubliez pas : n'écoutez que les personnes dignes de confiance.

Centaure
23 juillet - 22 août

Votre vie monotone ne va pas tarder à devenir des plus palpitantes par le biais d'une simple rencontre. Soyez attentif à ce qui se passe autour de vous, et aux personnes que vous fréquentez car elles pourraient bien faire changer beaucoup de chose. Qui sait? Il se pourrait même que vous découvriez des sentiments jusqu'alors inconnus. Ne prenez pas peur pour autant, il ne faut pas fuir ce genre de choses.
Sombral
23 août - 22 septembre

Soyez prudent car il se pourrait que certaines personnes ne votre entourage ne soient pas celles que vous croyez. Méfiez vous des apparences et cherchez à creuser plus profondément. Peut-être comprendriez vous que tous les être humains ne sont pas bons. Côté santé, tout va pour le mieux mais évitez les excès en période de fête pour que cela continue.



_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 1815


MessageSujet: Re: C.E N°1 ► Printemps 1998   Ven 25 Déc - 22:17




Acromentula
23 septembre - 22 octobre

Pourquoi faire compliqué alors que l'on peut faire simple? Arrêtez de vous prendre la tête pour tout ce que vous entreprenez, cela ne sert absolument à rien. Au contraire, vous raterez encore plus que possible si vous continuez dans cette voie là. Pour une fois, agissez avec votre instinct, sans vous posez de question. Cela pourrait se révélez très utile côté coeur, car avec cette méthode, vous oserez faire ce que vous n'avez jamais réussit auparavant !
Basilic
23 octobre - 23 novembre



Je sens comme quelques petites perturbation dans votre train de vie habituel. La cause? Je pense qu'il serait mieux que vous le découvriez par vous même, histoire d'en tirer une petite leçon. Oui, vous allez probablement faire quelques erreurs en essayant de tout faire trop proprement. Cela vous sera pourtant bénéfique au final car vous ne referez jamais cette erreur une nouvelle fois. Côté santé, essayé de vous ménager, l'hiver sera rude.

Goule
23 novembre - 21 décembre


Il est certain que votre petite vie parfaite jusque là va être chamboulée du tout au tout. Un grand drame dans votre existence va causer une remise en question total. Et si tout ceci n'était pas ce que vous vouliez? Et si le bonheur se trouvait autre part? Vous qui ne vous posiez jamais de questions sur quoi que ce soit, ce temps là sera bien vite révolue. Notamment du côté de vos amourettes, où rien n'est plus sûr.
Strangulot
22 décembre - 19 janvier


Tomber pour mieux se relever. Ce serait l'expression qui vous correspondrait le mieux ces derniers temps. Vos échecs présents sont la réussite de vos exploits futurs, n'oubliez pas ça. Il en va de même côté coeur : persévérez sans relâche et vous obtiendrez probablement ce que vous vouliez. Bien entendu, on a jamais rien sans rien, alors faite toujours de votre mieux, et n'abandonnez jamais.

Boursouf
20 janvier - 19 février
 

Il semblerait que votre aura ne soit pas des meilleurs ces jours ci. Cela semble irréversible. Pauvre petit... Malheureusement pour vous, la foudre risque de bientôt s'abattre sur votre tête, et cela pourrait se révéler très douloureux. Mais rassurez vous : la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit.
Hydre
20 février - 20 mars
 

Je crois voir que votre moral est perturbé depuis quelques temps. N'ayez crainte, tout ira mieux très bientôt. Pour ça, il suffit de relativiser et trouver les points positifs à votre malheur. S'il n'y en a pas...et bien, restez éloigné de tout objets dangereux susceptible de vous faire du mal, comme les aiguilles, les enveloppes, les scroutt à pétards ou même les cordes.



_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C.E N°1 ► Printemps 1998   

Revenir en haut Aller en bas
 

C.E N°1 ► Printemps 1998

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kirk Mueller quitterait le CH au printemps .. !
» Le printemps du cinéma
» Matin de printemps...
» Ménage de printemps 2011
» Tournoi du Printemps du jeu à Bourgoin Jallieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Poudlard :: Le Deuxième Etage :: Journal de l'école :: Publications du Canard Ensorcelé-