AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Flora ; don't get cut on my edges


Invité
avatar


MessageSujet: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 9:33




Flora Melrose Carrow

The hallways, they echoed and groaned

◊ Prénoms : Flora Melrose
◊ Nom : Carrow
◊ Date de naissance : 12 Juin
◊ Âge : 17 ans
◊ Année scolaire / métier : Septième année
◊ Statut du sang : pur
◊ Statut social : Célibataire
◊ Orientation sexuelle : Bisexuelle
◊ Groupe : écrire ici (pour les élèves, n'écrivez pas le nom de votre maison. Choixpeau qui décide)
◊ Avatar : Kaya Scodelario

▬ un face à face avec le psy

Méfiante et imprévisible pourraient facilement décrire la jeune femme de façon grossière, si l’on n’y va qu’avec la surface d’une si belle fleur. Ses parents avaient probablement désiré un avenir beaucoup plus joyeux pour leurs petites Carrow, choisissant avec soins des prénoms beaucoup plus joviaux que ceux des premiers jumeaux Carrow. Et pourtant, fanée jusqu’à la moelle, la jeune Flora semble perdre chaque pétale pour ne laisser que les épines. C’est avec violence que la jeune femme parcourt les couloirs de Poudlard, jamais trop loin de sa sœur jumelle, dont la présence semble toujours avoir une certaine influence sur Flora. Complexe, il est probablement difficile de savoir comment aborder la brune qui répond souvent au quart de tour, toujours sur la défensive. Juste assez pour faire vibrer sa corde d’une note colérique. Trop de sensation pour un seul corps, trop de sentiment pour un seul cœur. C’est avec férocité que la sang pur conquiert sa dernière année, débordant d’une fierté dont elle est pourtant dépourvue, cherchant dans les mensonges un semblant d’appartenance à cette société dont elle se rejette sans cesse. Son petit nez retroussé toujours beaucoup trop haut pour ne pas donner l’impression d’être là à juger tous ceux qui croisent son chemin. Et pourtant, c’est dans la haine d’elle-même qu’elle se laisse couler dans un tourbillon amertume. Toutefois, la jeune femme au caractère de feu brille de par son intelligence et son élégance incohérente. Il est parfois difficile de comprendre comment une jeune femme aussi gracieuse peu émaner une ambiance aussi chaotique.

Je ne suis pas brisée.

Chaotique est un mot juste, se moulant beaucoup trop justement à son être. Tantôt riant aux éclats, tantôt frappant ses poings contre les murs de pierre jusqu’à observer le sang affluer sur sa peau de perle. Quelque chose de malsain s’écoule dans ses neurones pour laisser place à une instabilité presque précaire. Flora n’aime pas, Flora ne s’aime pas, Flora ne comprend pas l’amour d’autrui. Et pourtant c’est dans un dernier espoir presque délusoire que la jeune femme semble chercher l’attention des gens qui l’entour. Une attente égoïste et hypocrite qui ne semble apporter autrement qu’une dévastatrice sensation de ne jamais être assez. Elle ne comprend pas, ne sait pas, comment gérer les relations interpersonnelles outre celle qu’elle entretient avec sa sœur jumelle. Flora n’est pas très imaginative, préférant observer le monde plutôt que de le créer, subissant les situations comme des fatalités dont elle se sent impuissante. Son point faible étant son émotivité, ne canalisant pas suffisamment ses émotions pour les contrôler normalement. Rongée par la crainte de représenter sa tante Alecto, la jeune femme est en proie de terreur nocturne plutôt spécifique, ce qui entraine de longues périodes d’insomnie, troublant davantage sa personnalité déjà explosive pour l’attirer vers une grande période de dépression où elle refuse même d’observer son reflet dans un miroir.
Et pourtant, elle n’est pas aussi mauvaise qu’elle semble le croire. Possédant une loyauté hors du commun et une forte tendance à l’attachement. Un peu contradictoire direz-vous ? Effectivement, il faut comprendre que la Carrow est tellement obsédée par sa base-estime qu’elle se bloque elle-même d’une vie qui pourrait lui appartenir. Douée dans l’écriture, elle détale ses émotions sur du parchemin pour en écrire de magnifique mélodie qu’elle fredonne en permanence lorsqu’elle se sent déraper vers des contrées loin de la réalité.



▬ le récit de vos aventures

« S’il-te plaît, arrête tu me fais peur ! »

Combien de fois avait-elle entendu ces paroles sortir de la gorge nouée de sa propre sœur ? Elle ne les comptait plus, tétanisée sur son propre lit alors qu’elle tremblait elle-même sous la crainte de ce qui se cachait sous son lit. La peur de ses propres songes, la forte sensation d’être trop grande pour son propre corps, ses propres os. Une langue trop acerbe pour parler, des larmes trop fuyantes pour s’exprimer, des émotions trop fortes pour comprendre. Si jeune et si vieille à la fois. Impuissante devant sa propre force intérieure qui la dévore sans remords. Le souffle court, la jeune femme observait  ses propres bras paralyser le long de son corps, amorphe et exténué d’avoir hurlé à n’en perdre la voix. On expliquait ces crises par des terreurs nocturnes  ; conscientes, chose qui arrivait beaucoup trop rarement, mais qu’on reliait facilement à son trouble de bipolarité. « C’est étrange ! Elles sont jumelles et pourtant … Flora est le portrait craché d’Alecto ! Beaucoup plus jolie certes … je ne sais pas, on dirait la même essence, la même âme ! Non ? » - Je ne suis pas brisée. Il est difficile d’expliquer à un enfant qu’elle représente aux yeux du monde une copie conforme d’une personne si effrayante. Comment comprendre que nous représentons une version plus jeune d’une personne aux mains tachées de sang. Obsédée par la distinction d’être une personne entière, d’être quelqu’un soi-même, la jeune femme développa très tôt un complexe  d’identité. Une haine presque intolérable s’entremêlant à sa personnalité colérique et instable. Sa sœur jumelle s’approcha lentement de sa sœur, glissant ses doigts dans sa chevelure avec délicatesse. Flora hoqueta, ses muscles se raidissant davantage alors qu’elle cambrait le dos, ses yeux ouverts au maximum pour laisser ses pupilles furtives à découvert, laissant entrevoir les atrocités qui découlaient dans l’intérieur de son crâne. Son souffle à soubresaut, la petite Carrow se retrouvait dans une position bien étrange à concevoir. L’horrible sensation de savoir être en proie de cauchemars et d’être dans l’impossibilité de contrôler à la fois la réalité de l’irréel. Tomber sans jamais toucher le fond, se noyer sans jamais remonter à la surface. Puis soudainement, la jeune femme poussa un long soupire d’apaisement, laissant son corps retomber mollement contre celui de son double, remontant brusquement ses genoux contre son torse avant de sombrer dans un sommeil presque instantané.

C’était toujours ainsi. Sa sœur passait des heures à la bercer dans la crainte d’un nouvel épisode chaotique qui troublait presque toutes leurs nuits. C’était devenu beaucoup plus difficile avec le temps, c’était devenu plus douloureux. Les premières années à Poudlard avaient été presque intolérables. Supporter le regard – plus souvent haineux – des gens était une chose, supporter sa sœur se regarder de la même façon était une autre chose. –  se rejeter du reste du monde pour mieux se protéger avait été une solution. Quelque chose de difficile à réaliser, mais beaucoup moins douloureux que de laisser sa propre sœur se détruire intérieurement.  Avec le temps, elles avaient trouvé un mode de vie beaucoup plus facile à opérer. Des lèvres aussi charmantes débordantes de doux mensonge et de convenance hypocrite. Garder la tête haute et le dos droit, avançant main dans la main dans les corridors. Sourire avec grâce alors que rien n’est joli à regarder. C’était beaucoup plus facile, c’était beaucoup plus compliqué. Une sorte d’océan d’obscénité aux allures d’or et de diamant, juste assez pour apporter un peu de dignité à un nom de famille si peu réputé, mais pourtant si important. Si pour la jeune Flora, elle représentait la mauvaise version de sa sœur – dans un cliché presque absurde -, elles avaient pourtant une complicité presque déroutante, brillant dans leurs travaux scolaires au point d’avoir été conviées au très select club de Slug.  


▬ le sorcier derrière l'écran
◊ Pseudo : Mie ◊ Âge : 24 ans ◊ Comment avez vous connu le forum ? Par Facebook ◊ Comment trouves tu le forum ? : J'aime sa simplicité ! Mais peut-être un peu trop simple ? Enfin il est tout jeune, donc je me dis qu'il n'est pas encore temps de m'en faire une vrai idée! ◊ Un petit mot? Bahhh j'espère que vous êtes prêt à rp parce que moi je le suiiiis ♥

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 9:42

Bienvenu et bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Préfet Serpentard
Messages : 1512
Pseudo : Sideris aka Estelle


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 11:30

Bonjour,

Je te souhaite la bienvenue et bon courage pour l'écriture de ta fiche. Mais je vois que tu l'as bientôt terminée, tu as été rapide.

Hâte de la lire une fois complètement terminée et de te voir nous rejoindre d'ici peu,

A bientôt.

_________________

THERE'S DAGGERS IN MEN'S SMILES
There the grown serpent lies. The worm that’s fled hath nature that in time will venom breed ; no teeth for th' present.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 11:52

Bonjour et Bienvenue.
 Ta fiche fiche est, pour l'instant très agréable à lire. Je te souhait bon courage pour la fin même si il ne te reste plus grand chose à ajouter 
N'hésite pas si tu as des questions.  queen
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 12:06

merci merciii ♥ Bah en fait j'ai pas mal terminé je crois :D dites moi si quelque chose cloche, je suis un peu à la masse, il est 6 heures du mat chez moi hahaha
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Préfet Serpentard
Messages : 1512
Pseudo : Sideris aka Estelle


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 12:13

Ta fiche est parfaite ! J'aime beaucoup. Je vais te valider.

_________________

THERE'S DAGGERS IN MEN'S SMILES
There the grown serpent lies. The worm that’s fled hath nature that in time will venom breed ; no teeth for th' present.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 361


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 12:16


Bienvenue !
Après mûre réflexion, j'ai décidé de t'envoyer à Serpentard ! Je suis certain que tu t'y sentiras à ta place et que tu t'y feras plein d'amis ! Puis, si tu ne trouves pas ce qu'il te faut, tu peux toujours créer la personne idéale d'un coup de baguette. Alors, entre les devoirs, les amourettes, et les rencontres, ton agenda va être des plus chargés. Et ce, sans compter les activités extra-scolaires tels que le club de duel, le journal de l'école, et bien sûr, le quidditch ! Mais de temps en temps, n'oublie pas de faire une pause. Sur ce, si tu as d'autre question, n'hésite pas à envoyer un hibou à l'administration. Bonne année à Poudlard !

Amicalement,
Le Choixpeau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allwaswell.forumgratuit.lu

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 12:26

Merciiii !!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 12:33

Bienvenue dans notre antre. :popo:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 13:58

Aannnhhh Kaya *.*
Bienvenue parmi nous <3
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1847


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 15:09

LOVE LOVE LOVE.
Bienvenue. Nous faudra un lien, pour sûr. J'aime tellement les Carrow.

Amuses toi bien parmi nous, et n'hésite pas pour les questions tout ça. :<3:

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   Ven 28 Aoû - 20:16

Bienvenue ici ! J'espère que tu t'amuseras bien. queen
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Flora ; don't get cut on my edges   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flora ; don't get cut on my edges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Flora Hallscreek
» Et tous les verres du monde... [ft. Flora C.]
» Professeur Flora
» Choisissez l'avatar des PNJ ! Partie 38 : Professeur Flora !
» Arcimboldo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Fiches de présentation-