AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Alex & Jess' en vacances ► One shots


avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1871


MessageSujet: Alex & Jess' en vacances ► One shots   Mar 25 Aoû - 17:27

Jour 1 : arrivée

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

Maman Rosier et son amie de beaubâton avaient bon dos. Assez bon dos pour me permettre de passer des vacances d'été sur la côte française en compagnie de l'ami de mon choix. Ami de mon choix  qui s'était révélé être Jessie. Pour des vacances, cela allait en être. Je ne connaissais pas de personne plus compétente que lui pour se mettre les doigts de pieds en eventails, et ne rien glander sous le soleil. A l'exeption de moi-même, bien évidemment. De plus, ma mère allait loger bien loin de notre petite baraque de location, dans la splendide villa de son amie la bourgeoise française. Autant dire que nous allions être bien tranquils et aussi libre que l'air. Un peu comme d'habitude en fait, mais à la mer.

— Tu veux une bière?

Avant même d'avoir eu le temps de dire oui, je réalisais que quelque chose clochait. Je venais à peine de poser mon sac, les clées étaient encore sur la porte, et Jessie avait déjà une bière dans la main. D'OU EST CE QU'ELLE POUVAIT BIEN SORTIR? Ce mec avait simplement le don de faire apparaître des bouteilles partout. Peut-être connaissait-il un sortilège destiné à faire jaillir des bières à sa guise? Le mystère restait entier. Pour l'instant, je me contentais de défaire les quelques fringues de mon sac pour les poser en vrac sur mon lit, avant de le rejoindre dans le salon.  Ce gros asticot était déjà posé sur le canapé, une bière à la main, sans même avoir pris la peine de ranger ses affaires ou quoi que ce soit.  Je levais les yeux au ciel un instant, puis je me resignais finalement à le faire moi-même. Après tout, si je ne le faisais pas, il n'allait probablement jamais bouger d'ici. J'attrapais donc son sac d'un air résigné pour tenter de le porter jusque dans la chambre de Jessie. Echec. Il était beaucoup trop lourd pour moi.

— Qu'est ce que t'as foutu dans ton sac? Il pèse trois tonnes.

Il hausse les épaules.  Je plissais les yeux d'un air suspicieux et ouvrait la fermeture éclair de son sac pour y découvrir trois t-shirt tout au plus, quelques sachets de poudres, et une dizaine de bouteilles d'alcool.

— Je vois que t'as pris le minimum vital.

made by LUMOS MAXIMA

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alex & Jess' en vacances ► One shots   Mer 26 Aoû - 16:32

▬ Jour 2 : La plage


Jessie regarde les vagues, un joint à la main. Il trouve cette situation particulièrement agréable, allongé sur le sol, une fausse couronne de marguerites dans les cheveux – offerte par Alexis qui s'est sûrement dit que ça ferait vacances. Il n'aurait jamais pensé dans sa tête venir se baigner sur les plages françaises. Pour lui, les vacances étaient synonymes d'endroits lugubres. Il cache ses yeux derrière une paire de lunettes piqués à Charlie pour l'occasion – son amie n'a jamais le courage de lui refuser quoi que ce soit. Son regard se pose sur Alexis, le livre ouvert et l'attention qui vagabonde. Il sait très bien que les garçons mignons en face doivent paraître plus intéressants qu'une lecture assidue pour la blonde. Il les a remarqué aussi – il n'est pas encore complètement mort au point de rater ce genre de choses – mais il trouve la communion entre le sable et l'eau, voire même entre le ciel et la terre, beaucoup plus intrigante. Bravo Jessie, tu es grave défoncé, réalise-t-il soudainement. Il reporte donc son attention à l'anglaise qui commente la température.

— Il fait trop froid pour se baigner. Les paroles de son amie laissent parfaitement sous-entendre qu'elle compte rester là, à bronzer sur sa serviette.
— Ouais grave, répond-il avec son flegme habituel. C'est vrai qu'elle semble terriblement froide mais aussi terriblement attirante.

Il ne lui faut pourtant pas plus de trois minutes pour abandonner la blonde à ses occupations et se diriger vers la grande étendue bleue. Il regrette soudainement qu'ils ne soient pas venus à marrée haute – il déteste avoir à marcher ce qui lui semble être des kilomètres pour  pouvoir enfin se jeter dans les vagues. Et Jessie joue, seul, à sauter dans les vagues un peu plus grosses que la moyenne. Comme toujours, il ne s'inquiète pas du jugement des gens, de ces français dont la langue lui paraît extrêmement bizarre. Les plus ouverts d'esprit trouveraient ça attachant – il a gardé son âme d'enfant, diraient-ils pour défendre sa cause. Ils ignorent tout du mélange qui court dans ses veines, le sang et la drogue qui rend le quotidien moins monotone. Et Jessie finit par se lasser d'être seul dans les vagues, il sort de l'eau en risquant de tomber.

De retour aux côtés de son amie, il remarque directement un changement important dans le comportement de la bande de garçons remarquée précédemment.Il fait croire que le bikini blanc et vert d'Alexis fait des merveilles. Alors qu'elle fait mine d'être intéressé par sa lecture – celle-ci semble particulièrement chiante – il sourit aux dits garçons, avant de leur faire comprendre, via une multitude de gestes obscènes qu'ils n'ont aucune chance. Et oui, moi je me la tape et pas vous, peut-on comprendre. Tout se passe bien jusqu'au moment où Alexis se retourne, le surprenant dans son occupation. Il lui sourit. Jessie Carter, casseur de plan depuis 1979, pour vous servir.

— C'était trop bien, j'ai sauté dans les vagues comme un gamin, dit-il en s'affalant sur sa serviette.
— Ah, c'était toi ? Je t'ai confondu avec un labrador. Jessie rigole avant de se rouler un nouveau joint. Tant qu'à faire, autant profiter au maximum de ces vacances.

Une dizaine de minutes plus tard, une fois les mecs partis, Jessie porte à nouveau son regard sur Alexis. La blonde fait un pâté avec le sable à côté d'elle. Quelle ingéniosité, se dit-il. Il s'imagine déjà faire un château majestueux, comme celui de Poudlard. Il se jette alors dans le sable, rassemblant l'élément principal avec ses bras maintenant bronzés. Il ne voit pas Alexis qui lui jette un coup d'œil étonné – se disant sûrement qu'elle se devait de faire mieux. Une quinzaine de minutes plus tard, ils font tous les deux face à leur chef-d'œuvre. Alexis a encore fait quelque chose de parfait – comme d'habitude. Lui contemple son truc informe, un pâté à la forme plutôt ronde, aplatie, écrasé et pas du tout reluisant. Alexis le regarde d'un air compatissant. Non, il n'a pas pu faire mieux. Il allume le tabac roulé qu'il sort de son sac, soupirant. C'était une belle journée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1871


MessageSujet: Re: Alex & Jess' en vacances ► One shots   Lun 31 Aoû - 0:00

Jour 3 : relooking

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


— Ok, c'est bon. Vas-y.

C'était donc victorieux que Jessie ressortait de ce débat, à savoir "Est ce que je le laisserais me relooker, oui ou non?". J'avais fini par craqué au bout du quinzième "sil te plait s'il te plait", et je commençais déjà à le regretter. Il s'était empressé de rejoindre sa chambre, fouiller ses affaires, et se ramener les bras plein de vernis à ongles et autre tubes colorés. Je n'avais aucune idée d'où est-ce qu'il sortait tout ce bordel, mais le fait est qu'il avait tout prévu. A croire que ce relooking avait été prémédité, chose assez étonnante de la part de Jessie. - lui, préméditer quoi que ce soit? Une blague - Et pourtant. Voilà qu'il avait assez de maquillage pour repeindre un camion volé de haut en bas.

— Mec, y a plus de vernis sur mes doigts que sur mes ongles.

Il s'appliquait, je pouvais le voir, mais rien n'y faisait. Sur mes mains étaient étalées toute une palette de bleu, rose, jaune, vert, violet, orange et j'en passe car, oui, Mr. Carter avait décidé d'user de dix couleurs différentes. Peut-être que son but était de me transformer en arc-en-ciel vivant. En plus de ça, il avait déjà appliqué à la moitié inférieur de mes cheveux une coloration rose vive. Et encore, j'étais chanceuse. Jessie s'était, par pure flemme, arrêté avant de colorer la partie supérieur en vert. Tandis que mes ongles séchaient, le poufsouffle avait entamé la reconstitution d'une peinture digne de Picasso. Sur mon visage. Je ne pouvais pas me voir, mais je sentais bien qu'il avait la main lourde sur le fard à paupière noir.

— Merde. Attends bouge pas.

J'ouvrais les yeux pour constater que Jessie en avait foutu sur ma joue et qu'il cherchait maintenant à nettoyer son erreur. C'était plutôt délicat, et presque mission impossible lorsque l'on connaissait le risque que la poudre s'étale davantage. C'est pourtant avec une grande désinvolture qu'il approchait son visage du miens, pour souffler doucement dessus. Par reflex, j'avais une fois de plus fermé les yeux dans un léger mouvement de recule. - ou la meuf pas à l'aise avec les contacts physiques - Lorsque je les rouvrais, la face de Jessie était à nouveau à une distance convenable, mais très vite, c'est sa main qui se rapprochait. Cette fois ci, je ne bronchais pas tandis que son pouce venait éffleurer ma joue pour éffacer les dernières traces sombres. Une fois terminé, le poufsouffle prenait un peu de recule pour m'observer, silencieux. Puis soudainement, comme si un éclair de génie venait de le frapper :

— J'vais fumer une clope.

Profitant de son absence, je me dirigeais dans la salle de bain afin de constater les dégats. Ce n'est qu'une fois devant le miroir que je réalisais : Jessie avait fait de moi un Panda arc-en-ciel.

made by LUMOS MAXIMA


_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Alex & Jess' en vacances ► One shots   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alex & Jess' en vacances ► One shots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Les droits pour Alex Kovalev disponible
» Signature de contrat - Alex Kovalev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Londres & ailleurs :: Contrées lointaines :: Pays étrangers-