AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 That's not what people normally say [...] "Piss off !" -Terminée-


Invité
avatar


MessageSujet: That's not what people normally say [...] "Piss off !" -Terminée-   Sam 17 Jan - 22:07






Lisandre Gabriel Tremblay


- Je ne me mets pas à genoux, moi aussi ? -


Identité


Prénom(s) : Lisandre Gabriel
Nom : Tremblay
Date de naissance : 20 avril
Âge : 35 ans
Année scolaire : Professeur de Sortilèges
Statut du sang : Né-Moldu
Statut social : Célibataire
Orientation sexuelle : Bisexuel
Groupe : Adulte
Avatar : Benedict Cumberbitch


Caractère


Il est donc venu le temps où je dois me présenter ? Présenter mon caractère, ce qui fait que je suis moi et pas un autre. Bien, bien, essayons de faire cela de la façon la plus pointilleuse possible, voulez-vous ?

Si je devais me décrire en un seul mot, je pense que je dirais "timide". C'est une facette de moi qui ressort assez régulièrement dans mes activités de tous les jours, mes rencontres. Encore que, j'ai appris à passer outre ma timidité étant donné que je suis Professeur. Mes collègues et le Professeur Dumbledore m'ont bien aidé dans ma tâche, ceci dit. Si vous m'aviez vu au début de ma carrière, ce n'était pas la même paire de manches. J'avais toujours peur de me tromper, de ne pas réussir mes démonstrations, que les élèves se moquent de moi parce que je suis Né-Moldu et que j'enseigne les Sortilèges.

Mais tout cela est derrière moi à présent. Je suis tenace, j'ai toujours voulu être Professeur de Sortilèges et aujourd'hui, je le suis. Je ne dis pas que je suis le plus courageux, ni le plus téméraire, mais je n'envie sa ténacité à personne tant la mienne me convient à merveilles.

Je n'ai jamais eu beaucoup d'amis. En fait, cela a toujours été difficile pour moi de m'intégrer. Je ne suis pas du genre très sociable, et cela n'a rien à voir avec ma timidité, mais je ne trouve pas les gens intéressants. Enfin, je trouve que la plupart des gens sont inintéressants et je n'ai pas envie de m'occuper d'eux. Sans doute peut-on trouver cela présomptueux, et sans doute le suis-je, mais une chose est sûre, je n'ai pas besoin de quiconque sur lequel m'appuyer, j'ai toujours appris à me débrouiller. Ceci dit, dès lors qu'une personne me fait confiance et que je lui fais confiance en retour, il n'y a pas de retour possible.

Je suis très loyal, mais également très rancunier et n'oublie jamais. Une dette jamais remboursée, une méchanceté, un coup dans le dos et vous pourriez perdre mon amitié et vous retrouver au total opposé, élevé au rang d'ennemi. Pour le reste, je suis doux comme un agneau. Je sais sur qui compter et je sais surtout apprécier ce que j'ai.

Je suis quand même un type assez sympa, je pense, et j'essaie au maximum d'être détendu et drôle, lorsque j'en ai l'occasion. Je suis l'un des plus anciens Professeurs et grâce à ce titre, je peux me permettre d'être l'un des pitres de la Salle des Profs. Cela m'aide à cacher cette timidité presque maladive.


Histoire



Assis dans mes appartements, la veille de la rentrée scolaire, je feuillette tranquillement un album-photo. Je l'avais oublié, d'ailleurs. Tous mes collègues ne sont pas arrivés et Dumbledore a demandé de les attendre pour se réunir et faire les présentations des nouveaux, vérifier les emplois du temps et tout ce que nous faisons avant la rentrée. Mes photos ne sont pas animées comme celles que l'on trouve généralement dans le Monde Sorcier. Mes parents sont des Moldus et toutes les photos de mon enfance sont donc fixes.

Ah tiens, Maman qui vient d'accoucher. Papa est à ses côtés et cette crevette qui hurle sous le froid soleil d'avril, c'est moi. Déjà le jour de ma naissance, j'avais ces cheveux uniques que je possède encore aujourd'hui. C'est une de mes plus grandes fiertés, pour ne pas dire la seule. Ceci dit, j'ai bien perdu au niveau grande bouche. Papa et Maman sont tellement heureux, malgré mes cris.

Sur celle-là, je fais du vélo dans le jardin. Je dois avoir quatre ou cinq ans. On vivait au Québec à l'époque. C'est là-bas que je suis né. Je porte une parka grise et des bottes de pluie. Ce doit être le mois de mars. Au loin, je reconnais Brad Fitch, un de mes copains de l'époque. Il était venu jouer à la maison et comme il ne faisait pas trop mauvais, nous sommes allés jouer dehors. Maman est en train de fermer son blouson. Papa doit prendre la photo. Je souris. Brad était mon ami le plus proche. C'est étrange de dire cela, mais oui, à cinq ans, j'avais un ami le plus proche.

Je tourne la page et tombe sur un petit moi en train de pleurer, courant dans les bras de Maman et derrière nous, un avion. Je me souviens de ce jour-là. Je devais avoir huit ans, et Papa avait été muté au Royaume-Uni. J'avais quelques amis au Québec à l'époque, et j'étais tellement triste de quitter ce beau pays, tous mes copains, mon école et ma chambre. Maman m'avait montré des photos de l'Angleterre, cela me semblait sombre, moche, pas du tout comme mon pays natal en somme. Oh oui, ce départ m'avait déchiré. Et je n'ai jamais pu y remettre les pieds.

J'ai onze ans. Je viens de recevoir ma lettre pour Poudlard. Je n'y crois pas bien entendu. Les Sorciers n'existent pas, ce sont des histoires que nous lisons avant d'aller dormir, comme les Contes de Fées. Je ris, jette la lettre, malgré son souci du détail et vais m'asseoir devant la cheminée. Bien sûr, à plusieurs reprises, j'ai eu l'impression que quelque chose d'étrange se produisait, que j'avais peut-être des sortes de pouvoirs. Mais ce n'est pas possible. Je prends un livre lorsque le feu dans la cheminée devient vert. Je n'en crois pas mes yeux, une femme à l'air sévère sort de la cheminée. Elle sort de ma cheminée ! Papa et Maman accourent à mon hurlement, et la femme se présente. Un certain Professeur de Métamorphose. Elle m'explique tout un tas de choses sur les Sorciers et leur Monde et comment on ne doit jamais dévoiler aux Moldus notre existence.

Me revoilà, quelques mois plus tard. Voie 9 3/4, avec ma grosse valise, prêt à embarquer pour un nouveau Monde avec de nouvelles règles. Je n'avais pas réussi à me faire d'amis à l'école, alors je n'ai aucun scrupule à partir comme cela. Je me souviens avoir souri à mes parents, et avoir investi un compartiment. J'écoutais les autres parler entre eux de tant de choses qui m'étaient inconnues. Je répondais à leurs questions sans oser prendre la parole moi-même.

Après, il n'y a plus de photos jusqu'à la remise des ASPICs. Mes années à Poudlard n'ont pas été inoubliables. Enfin, en quelque sorte oui bien sûr, mais rien de particulier ne s'est passé. J'ai été réparti chez les Poufsouffle, et j'ai toujours trouvé que cette Maison me convenait. J'ai réussi à me faire quelques amis, j'ai eu comme tous les adolescents quelques aventures avec des demoiselles, des jeunes hommes, mais ma plus belle historie d'amour a été avec les Sortilèges. C'était tout nouveau pour moi, et j'avoue que je me suis pris au jeu. Sur la photo, je brandis mon Diplôme. Beaucoup de O, quelques E et deux A. Je m'en suis bien sorti. Ensuite, j'ai étudié l'enseignement, et je suis devenu seulement quelques années après ma sortie de Poudlard un Professeur.

Me voilà pour ma première journée. Maman avait insisté pour m'accompagner à la Gare. Je lui souris, ma valise à la main. C'est à cette occasion que j'avais acheté ce trench-coat, et ce chapeau qui m'ont rendu célèbre auprès des élèves. J'ai toujours voulu ressembler à Sherlock Holmes, c'était l'occasion. Je n'ai jamais été très à l'aise dans les vêtements sorciers. Ils me grattent, me donnent mauvaise allure et me grattent. Aujourd'hui, j'ai appris à jouer avec les élèves, même si mes débuts ont été assez catastrophiques. Le Professeur Dumbledore m'a dit que la timidité se travaillait, et il avait raison. Cet homme a toujours raison.

Là, c'est le jour où j'ai reçu le titre de Directeur des Poufsouffle. Quelle fierté ! Le Directeur me fait sacrément confiance pour me donner ce rôle. Cela devait faire à peu près 6 ans que j'étais Professeur ici. J'étais jeune. Regardez-moi ce sourire, ces larmes aux yeux. Mes collègues m'applaudissent, me félicitent.

Un Patronus. Ah, mes collègues sont tous arrivés. Il est temps pour moi s'enfiler mon manteau et mon chapeau et de me mêler à ceux qui s'occuperont de l'éducation des jeunes à mes côtés.


Surnom : Appelez-moi toujours Ron
Âge : 22 ans
Comment avez vous connu le forum ? : That's my baby !
Comment trouves tu le forum ? : Tss
Un petit mot? : CUMBERBIIIIIIIITCH !

MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: That's not what people normally say [...] "Piss off !" -Terminée-   Sam 17 Jan - 22:13

J'ETAIS SÛRE QUE C'ETAIT TOI. ♥
En tout cas, ta fiche est juste géniale. Ah, et re-bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: That's not what people normally say [...] "Piss off !" -Terminée-   Sam 17 Jan - 22:18

Haha ! Je me suis éclaté à la faire x') Alexis aura la surprise en se réveillant. Je lui ai dit que j'attendrais que les nouveaux soient validés mais j'ai voulu préparer la fiche et je me suis tellement amusé que je l'ai postée direct xD
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1872


MessageSujet: Re: That's not what people normally say [...] "Piss off !" -Terminée-   Sam 17 Jan - 23:59

KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH AAAAAAAAAAAAAAAH AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

Putain, tête dans l'cul, j'me réveille et j'vois ça. Je t'aime.

Btw, re-bienvenue.

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 380


MessageSujet: Re: That's not what people normally say [...] "Piss off !" -Terminée-   Dim 18 Jan - 3:58





Bienvenue à Poudlard !


Et voilà la suite !




Bienvenue dans le monde des Adultes cher prof que j'aime d'un amour très fort ! Je suis certain que tu t'y sentiras à ta place et que tu t'y feras plein d'amis ! Puis, si tu ne trouves pas ce qu'il te faut, tu peux toujours créer la personne idéale d'un coup de baguette. Alors, entre le travail, les amourettes, et les rencontres, ton agenda va être des plus chargés. Mais de temps en temps, n'oublie pas de faire une pause. Sur ce, si tu as d'autre question, n'hésite pas à envoyer un hibou à l'administration. Bonne année à Poudlard !

Amicalement,
Le Choixpeau




MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allwaswell.forumgratuit.lu

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: That's not what people normally say [...] "Piss off !" -Terminée-   

Revenir en haut Aller en bas
 

That's not what people normally say [...] "Piss off !" -Terminée-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» People's Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Fiches de présentation-