AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Argus Rusard ♦ I don't like you either.


Invité
avatar


MessageSujet: Argus Rusard ♦ I don't like you either.   Sam 30 Mai - 18:42


Argus Rusard
A pity they let the old punishments die.
God, I miss the screaming
ϟ I.D. Card - ton personnage
• Prénom :  Argus
• Nom : Rusard
• Date de naissance : 21 janvier 1939
• Age : 58 ans
• Métier : Concierge
• Statut du sang : Pur… Mais c’est un cracmol.
• Statut social : Célibataire
• Orientation sexuelle : Aigri
• Groupe : Personnel
• Avatar : David Bradley

ϟ Caractere de votre personnage.

Argus Rusard est une figure incontournable de Poudlard, dont il est le concierge. Son… application pour son travail est connue de tous, mais peut-être pas de la façon la plus positive qu’il soit. En effet, la notion de « bien vivre ensemble » qu’il doit promulguer lui est toute relative… Quoi qu’il en soit, cela passe pour lui d’abord par le respect du règlement qu’il s’efforce de faire appliquer coûte que coûte, mais il pense tout de même que si chacun agissait de façon responsable son travail serait plus aisé. Cependant, cela ne le dérange pas plus que cela de punir les élèves désobéissants… au contraire. C’est là sa petite revanche sur la vie. Même s’il faut avouer qu’elle était plus efficace lorsqu’il pouvait encore les torturer physiquement… Un peu sadique sur les bords ? Oh, si peu !
Notons par ailleurs que sa chatte, miss Teigne, est tout autant à l'affût que lui des infractions et qu’il est immédiatement alerté lorsqu’elle est témoin d’un écart au règlement. Alors gare à vous si vous vous faites prendre à traîner là où vous ne devriez pas, ou à faire de la magie en dehors des cours. Bref, il ne vous laissera RIEN passer et pour cela, les élèves le détestent…. et ça tombe bien, puisqu’il les déteste tout autant, voyant en eux autant de possibles problèmes et fauteurs de troubles.

Rusard connaît les passages secrets et les portes cachées de Poudlard mieux que quiconque, à quelques exceptions près, et utilise ces connaissances pour vous tomber dessus lorsque vous vous y attendez le moins, pour observer ce qu’il se passe ici et là en bon fouinard, ou encore pour patrouiller l’école sans passer dans les couloirs bondés… Côtoyer les hordes d’élèves, très peu pour lui. Ainsi, il surveille les bâtiments et les équipements, le tout pour des questions de sécurité… mais filer des punitions est plus intéressant que la sécurité de jeunes idiots sans cervelle, à ses yeux. Il doit aussi informer les visiteurs et les nouveaux élèves sur le règlement et notamment sur la liste des objets interdits dans l'enceinte de l’école, mais il estime dans le même temps que ces idiots n’ont qu’à le lire d’eux-mêmes et qu’ils verront bien assez tôt ce qui leur coûte de ne pas le faire. Après tout, il a déjà bien d‘autres choses à faire…  D’ailleurs, outre la surveillance et l’entretien, Il est aussi supposé enregistrer les réclamations pour les communiquer ensuite à qui de droit, mais à moins que cela ne lui permette de coller des punitions à des élèves, cela ne l’enchante pas plus que cela et il y a somme toute assez peu de personnes qui viennent le voir pour ça. Il récupère aussi les objets perdus, dont il estime qu’il peut se servir dès lors qu’ils n’ont pas été réclamé depuis deux jours.

Désabusé et ayant été rejeté bien assez de fois à son goût, le vieil homme ne recherche pas particulièrement la présence de ses congénères et est somme toute devenu une personne plutôt solitaire et réservée, qui se plaît à rester simplement en tête à tête avec son chat. En terme d’agréable compagnie, il apprécie également Irma, dont il a eu l’occasion de protéger les précieux livres plus d’une fois. Il ne fait aucun effort pour paraître sympathique et apparaît comme un homme austère et acariâtre qui déteste tout et tout. Pourtant, il prend plaisir à des choses simples, comme fumer une pipe le soir dans ses quartiers, lire un livre, se gaver de friandises (d’autant plus si elles ont été confisquées !), observer le soleil se coucher depuis une fenêtre haute de Poudlard, apprécier le calme des couloirs le soir, entendre un élève hurler de terreur ou se repentir de ses fautes en pleurant, etc.

Sa haine des élèves vient de son histoire personnelle, la façon dont les sorciers l’ont traité en apprenant qu’il n’avait aucune aptitude en matière de magie. Un handicap qui le caractérisait tout entier dans sa famille et qu’il s’est empressé de cacher en arrivant à Poudlard, espérant un nouveau départ. Cependant, sa situation ne s’est guère améliorée, malgré un essai de cours par correspondance et finalement, vivre dans une école et voir des petits idiots apprendre à maîtriser leurs dons tout en mettant le bazar n’a fait que le rendre de plus en plus aigri. Racheter son infirmité par la discipline, par la dévotion pour son métier, était un doux rêve de gamin… Il s’en rend compte aujourd’hui même si à présent, cela est bien trop ancré en lui pour qu’il puisse encore changer. Alors, il continue à parcourir ces couloirs qu’il connaît sur le bout des doigts, en espérant tout de même encore, à défaut de pouvoir faire une différence pour lui-même, réussir à contribuer à la vie de Poudlard. S’il est extrêmement pointilleux sur le règlement, il ne l’est que peu vis à vis de sa propre apparence, renvoyant à présent à tout un chacun l’image de l’homme qu’on s’est plu à le persuader qu’il était pendant des décennies... la boucle est bouclée.


ϟ Histoire de votre personnage.

Argus est arrivé à Poudlard en 1973 pour prendre le poste de concierge, suite au départ de Apollyon Pringle. Cependant, son histoire ne commence pas là.
Trente ans plus tôt, il naissait en Angleterre dans une famille de sorciers moyenne, dont il était le troisième fils, arrivé déjà dix ans après ses aînés. Deux ans plus tard, sa petite soeur arrivait elle aussi pour compléter ce beau petit monde. Ils furent élevés comme tout bon sorcier, avec en tête l’image tenace inculquée par leurs parents que les moldus étaient des êtres inintéressants, auxquels il était inutile de tenter de se mêler. Souvent asticoté par ses frères, ils ne s’aimaient pas moins et la vie fut douce pendant la majeure partie de son enfance. Ses plus beaux souvenirs étant ceux qu’il chérit encore aujourd’hui, d’après-midi passés à jouer avec sa petite soeur Isabel ou à lui conter des histoires de créatures extraordinaires et d’aventures magiques. Ils iraient ensemble à Poudlard à quelques années d’écart ; ils entreraient à gryffondor l’un après l’autre et il lui donnerait un coup de pouce ; lui, irait au ministère de la Magie et elle, serait professeur de soin aux créatures magiques. Leur vie était toute tracée dans leur imaginaire, dans leurs rêves d’enfants.
Cependant, tout ne se passa pas comme prévu. Argus ne reçut jamais sa lettre d’entrée à Poudlard. Elle devait avoir du retard. L’hibou avait eu un souci. Il y avait eu une erreur. Mais attendre et attendre encore n’avait pas fait venir le message et la famille avait finalement eu l’explication tant redoutée. L’impensable. Argus était né cracmol. Dès lors, les regards de ses proches changèrent à son égard. On lui proposa gentiment d’intégrer une école moldue, de partir en internat là où il ne ferait plus tache, mais Argus s’y refusa. Alors, on l’instruisit à la maison, et par correspondance, en prenant soin de le garder derrière des portes closes pour ne pas faire honte à la famille. Il vit Isabel recevoir al lettre qu’il avait tant espéré, lui fit ses adieux du bout des lèvres avant qu’elle ne parte pour la gare. Isolé, caché comme un secret honteux, Argus termina son enfance sans enfant avec qui jouer, avec pour seul ami un vieux chat. Cependant, il n’était pas si mal loti et il le savait. On lui faisait une faveur en le gardant ici, en ne le désavouant pas, en ne l’envoyant pas chez les moldus sans possibilité de jamais revenir. Alors, il se tut et grandit. Il étudia autant qu’il le pouvait, afin de prouver son appartenance à sa race, afin de pouvoir vivre avec ses pairs sans dénoter même s’il était incapable de pratiquer ce qu’il lisait. Malgré tout, il ne put s’empêcher de ressentir de la rancoeur et de la jalousie lorsque ses frères et soeurs furent diplômés.

Il quitta la maison familiale à la majorité, et roula sa bosse, enchaînant des petits boulots qui ne nécessitaient pas de magie propre, même s’il ne s’agissait pas de quelque chose de très passionnant. Magasinier, Livraison et déménagement aux quatre coin du monde, barman, manutentionnaire, gardien d’immeuble… Dix ans se passèrent ainsi. Il eut l’occasion de se faire briser le coeur. Celle de se faire briser les membres. Quand il le fallait, il bougeait et se trouvait un autre travail, se refusant autant que possible à demander de l’aide à sa cellule familiale, voulant prouver qu’il pouvait s’en sortir, tout seul, sans aller chez les moldus. Cela l’amena à faire plus d’une erreur… et à demander de l’aide là où il n’aurait jamais dû.
Cependant, cela n’eut aucune répercussion. Mais cela ne l’empêcha pas de tomber au fond du trou de la façon la plus bête qu’il soit…. En se faisant arrêter après avoir tabasser un occupant de son immeuble, qui avait osé jeter sa chatte dans l’escalier, lui brisant deux pattes. Il n’avait fait que lui rendre froidement oeil pour oeil et dent pour dent…. Mais le juge refusa de lui donner des circonstances atténuantes et il fut séparé de son animal pour être envoyé en prison. Le chat, lui, fut pris en charge par sa petite soeur. Isabel, sur qui il savait qu’il pouvait compter pour cela.
Etrangement, son séjour en taule ne fut pas si désagréable que ça. Certes, au départ, on lui cracha dessus en apprenant qu’il était un cracmol, mais cela n’était pas différent de d’habitude. Mais les horaires réguliers, le règlement, les corvées répétitives avaient quelque chose d’étrangement apaisant sur son âme. Et, lui qu’on sous estimait, se trouva bientôt à surprendre tout un chacun en se positionnant bientôt parmi ses congénères, grâce à une entente cordiale avec les gardiens. Le respect lui fut donné, alors qu’il se trouvait bientôt à faire appliquer la règle, entre deux coups de serpillière dans un couloir.  A sa sortie, deux ans plus tard, il franchissait à peine les portes du pénitencier qu’il vit un homme à la longue barbe blanche s’approcher de lui. On lui proposa un emploi, à l’essai. Il hocha la tête, bien que circonspect. L’homme était Albus Dumbledore et Argus ne su jamais ce qui l’avait mis sur son chemin. Trop fier, trop entêté, sûrement aurait-il refusé en apprenant qu’Isabel avait demandé une faveur pour lui. Une faveur qui lui ferait réaliser son rêve d’enfant, qu’il avait été forcé d’oublier : Argus avait trente quatre ans et rentrait finalement à Poudlard.

Il s’efforça, là encore, de faire appliquer la règle du mieux qu’il le pouvait. Parfois avec trop de zèle. Souvent trop durement. Mais une simple tape sur les doigts semblait ne pas suffire avec la jeunesse, point sur lequel son employeur n’était pas d’accord avec lui, ce qui entraîna maintes discussions véhémentes.
La dernière fois que l’on a vu Argus s’affoler à sa manière… C’est à dire sauter sur absolument tout ce qui bouge sans que cela ne semble réellement justifié, c’était l’année où Poudlard a accueilli le tournois des trois sorciers. On a ainsi pu le voir commencer le nettoyage ultra approfondi de l’école dès la rentrée, et ce pour plusieurs mois, tout en distribuant les punitions à quiconque oubliait ne serait-ce que de s’essuyer les pieds avant d’entrer… Il en allait, après tout, de l’image de l’école.

Aujourd’hui et malgré toute sa dévotion pour son métier, il arrive que quand des petits farceurs se permettent de mettre le souk dans l’école et que c’est à lui de réparer la casse, on puisse l’entendre parfois râler dans sa barbe en mentionnant Aygron Carpet, arguant qu’il allait finir par prendre sa retraite anticipée lui aussi. Il pense en effet que ce dernier a évoqué des “raisons de santé” simplement pour fuir la malice et les frasques de Peeves, qui s’acharnait contre lui… de la même manière qu’il continue aujourd’hui de s’en prendre au nouveau concierge. Cependant, malgré toutes ses râleries, il n’est pas près de partir…. Poudlard est après tout sa maison depuis plusieurs décennies maintenant.

ϟ Toi - parce qu'on est curieux

• Surnom : Cookievore
• Age : largement majeure !
• Comment avez vous connu le forum ? : Des amies m’y ont traînée x)
• Comment trouves tu le forum ? : Via internet
• Un petit mot? : Je suis pas méchante
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Argus Rusard ♦ I don't like you either.   Sam 30 Mai - 18:48

Bienvenuuuuuuuuuuuuuue <3
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Argus Rusard ♦ I don't like you either.   Sam 30 Mai - 18:49

Oh bon sang ! Bienvenue ! J'me serais jamais attendu à voir un Rusard parmi nous un jour ... Waw, j'suis trop impressionné. Je te kiffe.

Bon courage pour ta fiche, et si tu as la moindre question n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Argus Rusard ♦ I don't like you either.   Sam 30 Mai - 19:07

bienvenuuuue bon courage pour ta fifiche What a Face *donne un cookie*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Argus Rusard ♦ I don't like you either.   Sam 30 Mai - 20:22

*prend le cookie*

Merci vous trois ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Argus Rusard ♦ I don't like you either.   Sam 30 Mai - 20:41

Bienvenue Monsieur Rusard I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 361


MessageSujet: Re: Argus Rusard ♦ I don't like you either.   Sam 30 Mai - 20:49


Bienvenue.

Bienvenue dans le monde des Adultes ! Je suis certain que tu t'y sentiras à ta place et que tu t'y feras plein d'amis ! Puis, si tu ne trouves pas ce qu'il te faut, tu peux toujours créer la personne idéale d'un coup de baguette. Alors, entre le travail, les amourettes, et les rencontres, ton agenda va être des plus chargés. Mais de temps en temps, n'oublie pas de faire une pause. Sur ce, si tu as d'autre question, n'hésite pas à envoyer un hibou à l'administration.

Amicalement,
Le Choixpeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allwaswell.forumgratuit.lu

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1847


MessageSujet: Re: Argus Rusard ♦ I don't like you either.   Dim 31 Mai - 7:54

Oh bordel oh bordel. Tellement cool. Ca doit être tellement intéressant à jouer.
Bienvenue en retard. Fait un bisou à Miss Teigne de ma part. I love you

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Argus Rusard ♦ I don't like you either.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Argus Rusard ♦ I don't like you either.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Argus Rusard ♦ I don't like you either.
» La retenue
» Argus Filch's Office • Livraison pour Argus Rusard PV.
» Rusard a perdu son chat [LIBRE]
» In the mood for Rusard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Fiches de présentation-