AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Dorian J. Raskazov ~


Invité
avatar


MessageSujet: Dorian J. Raskazov ~    Ven 29 Mai - 19:25


Dorian J. Raskazov
Do you love the way I murder your heart ?
ϟ I.D. Card - ton personnage
• Prénom(s) : Dorian James
• Nom : Raskazov
• Date de naissance : 13 Mars 1979
• Âge : 18 ans
• Année scolaire / métier : 7ème année
• Statut du sang : Sang pur
• Statut social : Célibataire
• Orientation sexuelle : Hétéro
• Groupe : écrire ici (pour les élèves, n'écrivez pas le nom de votre maison. Choixpeau qui décide)
• Avatar : Richard Madden

ϟ Caractere de votre personnage.

Dorian et reconnu comme celui fascine et déstabilise en même temps, à la seconde où son regard se pose sur vous. Quelques secondes en trop et vous êtes déjà une victime parmi bien d’autres. Dorian est un jeune homme en apparence tout à fait agréable, tout à fait charmant qui ne manque pas d’éloquences. Il n’est pas trop moche et sait exploiter ce fait à bon escient. Mais ces traits là ne sont réservés qu’à une poignée d’entre vous, c’est l’image qu’il renvoie et qu’il souhaite qu’on ait de lui. Il a l’art et la manière de s’exprimer, de se tenir et de vous sourire. Il est poli et bien éduqué dans une certaine mesure. Il a un certain succès dans la société et n’a pas de mal à s’intégrer, il suscite la curiosité et attire à priori la sympathie. Jusqu’à ce que l’on entre dans son champ de vision où les rêves se retrouvent bien souvent brisés. Il renvoie quelque chose d’assez intéressant mais rien n’indiquera que vous l’êtes pour lui. Dorian est charismatique, il possède une sombre aura dont on n’aurait pas le moindre de doute. C’est ainsi, il y a des bons et des moins bons, mais certains le sont bien plus qu’il n’y parait. Il faut dire que les temps sont durs et certains avis concernant la communauté sorcière se sont retrouvés quelque peu effacés par les événements.

Il évite alors de dévoiler au grand jour ses opinions là-dessus, mais concernant les moldus il aura du mal à ne pas émettre son avis par quelques mots ironiques. En tant que sang pur d’une noble famille très attaché aux valeurs que sa famille enseigne depuis de nombreuses générations, Dorian ne tolère pas ce mélange entre moldus et sorciers. La seule différence avec ceux qui prétendent avoir les mêmes idéaux c’est que lui, il ne fait pas semblant. Ce serait à priori ce qui l’empêche d’avancer, ce qui lui ferme des portes mais il a un certain quota d’hypocrisie qu’il ne saurait dépasser lorsqu’il s’y retrouve confronté. Quoi qu’il en soit il sait que cela peut entacher sa réputation et le freiner dans ses agissements et ses projets alors il évite tout simplement d’avoir affaire avec eux et le loup peut continuer à montrer patte blanche. Là-dessus il n’est certainement pas le seul à avoir du mal. Quoi qu’il en soit, ignorer ces gens semble être la seule manière qu’il ait trouvée pour continuer tranquillement sa vie. Il n’est pas dans sa nature de se comparer aux autres, d’ailleurs il est assez solitaire autant qu’il sait bien s’entourer. Cela dépend du moment, de ses intérêts et de bien d’autres choses, mais il s’avère être de très bonne compagnie quand il y met du sien et à partir du moment où vous vous contentez d’être son faire valoir ou que vous êtes d’accord avec lui. Rassurez vous, en général ça vient assez naturellement ; car il s’impose et prend autant de place qu’il le souhaite. Si ça ne plait pas allez donc voir ailleurs et ne lui faites pas perdre plus de temps. Il a un humour assez décalé, dérangeant et un cynisme mal placé. Il a le don de faire rougir les filles et les pousser à froncer les sourcils en quelques mots seulement. C’est ici que le mirage prend fin, de son apparence élégante, de bonne famille, des espoirs se meurent lorsqu’arrive le moment où l’on se rend compte que sa peau est très épaisse et qu’il cache bien son jeu.

Celui qui se cache sous le masque de glace est bien plus compliqué qu’il n’y parait à comprendre. Il possède mille et une facettes fondées aussi bien sur de bons comme sur de mauvais principes. Il n’est pas né l’homme qui arrivera à toutes les collectionner, puisque Dorian s’adapte selon son interlocuteur et ne sera jamais la même personne. S’il sème la méfiance de part son charisme, il trouble d’autant plus lorsque l‘on commence à gratter le vernis en surface. Il suffit de le côtoyer quelques jours pour ça, et ainsi, s’il continue de vous parler c’est qu’il estime que vous lui apporterez quelque chose. Sinon à quoi bon stocker quand on ne s’en sert pas ? Dorian ne s’embarrasse pas de connaissances de vue comme de près, il s’entoure minutieusement et son côté ambitieux le pousse à vous jeter une fois qu’il le pense nécessaire, autant que le chemin soit propre. Tout comme s’il ne vous trouve aucun intérêt dès les premiers abords il vous fera bien vite comprendre que vous n’avez pas d’excuse pour lui adresser seulement la parole, mieux vaux alors ne pas essayer et conserver ce rôle de meuble qui vous sied si bien. Car il faut toujours faire de la place au neuf.

Dorian manipule, tel un marionnettiste à bras tendus. Il portera son attention sur vous autant de temps que nécessaire, n’hésitera pas à se montrer démonstratif et attentionné jusqu’à être sûr que les fils qu’il vous colle à la peau soient suffisamment solides pour vous utiliser. Vous serez alors l’acteur d’un étrange spectacle, les mots qui passeront la barrière de vos lèvres ne seront pas les votre mais les siens. Si vous êtes bien assez lucides, si vous êtes sensible aux regards qu’il porte, il n’est alors pas si difficile que ça de comprendre que ses intentions sont toujours malsaines, mais lorsqu’on le découvre il est souvent trop tard. Dorian s’immisce dans votre vie, il y sera bien  trop ancré pour en être extirpé et même si vous le vouliez réellement il a l’art et la manière d’employer et de tourner certaines phrases qui pourraient vous faire douter de tout et vous bercer d’illusions. C’est une personne très maline, il a été élevé et éduqué de telle sorte qu’il puisse devenir quelqu’un de bien assez rusé et dont on connaîtra forcément le nom. Il est un énorme contraste et remet en question bien des jugements oubliés, c’est l’élève assidu et nonchalant posté au fond de la salle qui n’hésite pas à faire part de ses commentaires déstabilisants. Ce qui est drôle, c’est que souvent il fait rire ses camarades bien qu’ils ne comprennent pas le fond de sa pensée car les sous entendus qu’il emploie sont bien construits et réfléchis. Il n’y a  pas de place pour l’improvisation, il ne fonctionne pas sur pulsions et prend toujours un temps pour observer, analyser avant de se lancer. L’intelligence qu’il possède, il la cultive beaucoup, c’est ce  qui l’aide à couvrir ses ambitions, autrement il y a longtemps qu’il n’aurait plus le droit d’exercer la magie ou qu’il serait soumis à on ne sait quel sottise. Il connait les limites pour les avoir de nombreuses fois testées mais parvient souvent à passer la barrière en dupant les gardes. Oh ils sont nombreux à l’avoir choppé, mais il a plus d’un atout dans sa manche et arrive souvent à s’en sortir sans plus de casse.


ϟ Histoire de votre personnage.

L’hiver emportait la ville sous un épais manteau de neige mais la vie ne cessait pas de suivre son cours pour autant. Le regard au travers de la fenêtre j’observais le monde évoluer, décadent et dépérissant. Des bruits sourds vinrent déranger le silence dans lequel je m’étais plongé. Ma famille avait été contrainte de quitter le manoir familial pour s’installer en bordure de la ville, plus proche des moldus que ce que nous l’avions été depuis de nombreuses générations. Notre nouvelle demeure n’en restait pas moins luxueuse mais la proximité avec ces gens qui n’avaient aucune connaissance du monde magique nous dérangeait grandement. Mon père fit irruption dans le nouveau salon, grand, imposant et au regard glacial ainsi que se voulait tout slave. Son manteau en bordures de fourrure glissa sur le parquet qui résonnait sous son pas lourd et déterminé. Balayant la salle du regard il me trouva alors assis sur un fauteuil, non loin du feu crépitant. Noir de colère, il fit les cent pas dans la pièce, poussant des jurons de sa voix grave, accusant le coup alors que l’on venait tout juste de tout réaménager. Je le devinais, ce serait temporaire, mes parents l’un comme l’autre ne supporteraient pas longtemps cette proximité. Contrairement à mon père je demeurais impassible, à vrai dire ça me contrariait autant mais puisque le reste de l’année je me trouvais en Angleterre, ici ou ailleurs ça ne changeait pas grand-chose. Je revenais en Russie pour les congés, il n’était alors question que de quelques semaines avant qu’une nouvelle année débute.

Les choses étaient ainsi depuis peu, car au départ il n’avait pas vraiment été question que j’aille aussi loin à l’école de sorcellerie. Mon père est l’héritier d’une noble famille au sang pur installée en Russie. Les Raskazov sont très respectés et de part leur ambition, ils se sont fait une place très importante au sein de la communauté sorcière de Russie. Très influents, leur bonne réputation leur a permis de gagner la confiance des gens voir même d’imposer leurs idéaux. Car les Raskazov sont et ont toujours été hostile au monde moldu, tenant férocement à la pureté de leur sang autant qu’à la préservation du monde magique. Certain d’entre eux on été Mangemorts, d’autres se sont contenté de tirer les ficelles plus discrètement. Menaçant, il fut bien vite rejoint par ma mère qui d’un ton sec le pria de cesser d’être aussi bruyant. Ma mère est Anglaise, elle appartient aux Yaxley, une famille de sang pur également mais qui a probablement moins de notoriété que les Raskazov en Russie. Bien que leur mariage fut arrangé et qu’il n’y eu jamais le moindre sentiment d’amour entre eux, ils se complètent et auraient pu s’aimer si les choses étaient venues autrement. Ce ne fut pas le cas, ils s’étaient pliés aux contraintes, acceptant le mariage pour conserver la pureté de leur sang sans jamais s’en plaindre. Ma mère avait rempli son devoir, offrant un fils à son époux il y a de cela 18 ans.

Je n’en étais pas pour autant plus proche, les principes familiaux n’ont jamais été notre leitmotiv. Notre famille depuis des générations œuvre pour le monde des sorciers, pour son équilibre uniquement. Alors je restais là à les observer, ainsi que je l’avais toujours fait. Ils m’avaient enseigné la magie, bien avant que je fasse mon entrée à l’école. Sans grand étonnement j’avais une très grande affinité magique et de bonnes facilités à apprendre. Je m’étais toujours montré assidu, on m’avait bien vite fait comprendre où se trouvait ma place et où elle serait lorsque le temps serait venu pour moi. Je n’étais pas le genre distrait et bien assez intelligent pour comprendre qu’ils avaient toujours raison et que si je m’y opposais je m’empêchais d’évoluer. Hors, évoluer, c’est ce qui m’avait toujours poussé à me surpasser. Dans ma tête c’était déjà tout tracé, j’allais être meilleur sorcier que mon père, et bien d’autres. Je l’admirais énormément même avant qu’il ne m’apprenne les premiers sortilèges. J’avais conscience de sa force magique et il s’était rapidement imposé dans mon esprit comme un pallier à franchir. Ma mère également était une grande sorcière mais beaucoup plus discrète que lui. Ma mère m’enseignait également d’autres aspects de la sorcellerie, à savoir la lecture des runes et les potions.

J’étais finalement entré à Durmstrang ainsi que ma famille l’avait toujours été. Placé sans grande surprise dans la maison animale, Dyr, je m’étais vite imposé. Mon nom n’avait pas été une excuse, il était juste dans ma nature d’être celui que l’on craignait parce que j’en savais bien plus que les autres et que j’avais l’étoffe d’un bon leader de groupe. Je n’avais pas besoin d’une bande d’imbéciles pour me faire comprendre, ceux qui souhaitaient se mesurer à moi pouvaient être 10, moi je venais seul, même pour me faire laminer. Quoi qu’il en soit, la rancune que j’ai me poussait souvent à me venger, des jours ou des années plus tard, dès que l’occasion se présentait je revenais leur rafraichir la mémoire. A Durmstrang on me craignait, certains me fuyaient et d’autres m’admiraient. Parce que j’avais intégré une équipe de Quidditch en tant que poursuiveur et que je me débrouillais vraiment bien. J’étais assez agile en vol et bien assez malin pour duper l’adversaire. On m’envoya alors en Bulgarie après que certains de mes camarades eurent parlé de moi à leur entraineur pour rejoindre l’équipe nationale. J’endossais leurs couleurs durant les compétitions importantes et je prenais cela vraiment au sérieux. C’est là que j’eus l’occasion de me faire quelques « amis » proches, sans que ce soit très fusionnel. Car je souhaitais demeurer tout de même indépendant. Je progressais bien plus vite ainsi, j’avais toujours été un très bon élève malgré les quelques accrochages avec certains professeurs. L’un d’entre eux se souviendra probablement longtemps de moi. M’ayant provoqué, j’avais utilisé un des sorts impardonnables à son encontre dont je tairais la formule. Comment je les connaissais ? Voyons la question ne se pose même pas. Je n’avais pas regretté mon geste, il l’avait bien mérité et j’étais même prêt à recommencer. Je l’avais assumé devant le directeur,en sachant qu'il ne m'aimait pas, il se fit un plaisir de me renvoyer.

Mes parents avaient crié au scandale, prenant forcément ma défense pour conserver l’honneur de la famille, inébranlable, solide comme du fer. Le professeur victime avait été lui aussi renvoyé, sous de nombreux témoignages en sa défaveur, histoire que justice soit faite. Etrangement on n’entendit plus parler de lui après ces événements. La neige réduit au silence même les plus bruyants. Ceci dit je n’avais toujours pas retrouvé ma place au sein de l’école, alors il avait été convenu que je parte en Angleterre pour intégrer Poudlard, là où ma mère avait été elle-même élève. C’était au milieu de ma 4 ème année, j’intégrais une école que je ne connaissais pas dans une école que je ne connaissais pas dans un pays dont j’ignorais tout sauf la langue. Ma mère avait veillé dès mon plus jeune âge à m’apprendre l’anglais. J’avais ainsi été réparti, intégrant ma maison sans réelle conviction même si c’était celle qui me convenait le plus. J’avais dans l’esprit qu’à Durmstrang ou ici, c’était exactement la même chose et que malgré ce qu’il s’était passé je restais le même. J’avais juste fait passer ma mutation pour un déménagement, je n’avais pas nié m’être fait renvoyé, je ne l’avais juste pas mentionné. Quoi qu’il en soit le reste de l’année fut intéressant, peut être parce que les gens se trouvaient être moins rustres. J’étais toujours bon élève, apprécié de certains professeurs, haï par d’autres lorsqu’ils ne peinaient pas à cerner ma personnalité. Mes parents ne prenaient pas vraiment de mes nouvelles, il faut dire que je n’avais rien de très intéressant à leur dire ou à leur communiquer. Pour eux le plus important était que je sois plus vigilant jusqu’à la fi de ma scolarité quitte à serrer les dents. Après je rentrais en Russie,  et ma vie d’avant revenait. Loin de l’Angleterre, le froid de mon pays natal ne semblait pas m’avoir manqué. Sur ces pensées, je reportais mon attention sur mes parents, discutant de quelle manière remédier à ce problème d’emplacement inadéquat. Je me levais de mon fauteuil, soupirant. J’entrepris de quitter la pièce pour aller m’occuper de mes affaires. Les vacances ne seraient pas de tout repos pour moi, j’avais qu’une hâte : retourner à Pourdlard.
ϟ Toi - parce qu'on est curieux

• Surnom :  Shinshü
• Âge : 24 ans
• Comment avez vous connu le forum ? : partenariat
• Comment trouves tu le forum ? : super coul !!
• Un petit mot? : écrire ici
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Ven 29 Mai - 20:17

keur
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Ven 29 Mai - 21:14

Salut à toi ! D'abord, merci de l'intérêt que tu portes au forum, ça fait toujours plaisir de voir que les partenariats fonctionnent !

Ceci dit, je suis au regret de t'annoncer que pour l'instant, Bellatrix et son mari sont à Azkaban. Voldemort tombé, les Mangemorts ont été enfermés et s'il en existe bien deux qui ne s'en sont jamais cachés, ce sont bien les Lestrange. Alors sur le principe, vous pourriez tous deux terminer votre fiche et tout, mais on ne sait pas encore quand vous pourrez jouer et ce serait dommage.

Je peux te proposer de voir les prédéfinis ou les autres personnages jouables, voire même si vous souhaitez jouer un couple de carrément l'inventer, ce serait avec plaisir ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas à envoyer un MP au Staff, on sera ravis de te répondre bannananana
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Ven 29 Mai - 22:37

changement de persoooo ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1847


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Sam 30 Mai - 7:47

Officiellement bienvenue petit poussin qui j'aime fort. I love you
(Puis, Richard quoi. Ohoh.)

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Sam 30 Mai - 11:25

Merciiii keur
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Sam 30 Mai - 11:28

Bon eh bien, second bienvenue ! J'suis ravi que vous ayez décidé de rester parmi nous tous les deux. Ca fait plaisir de voir des membres vraiment intéressés par le contexte et le forum keur
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Sam 30 Mai - 11:29

Merci beaucoup !! Oui ça aurait été dommage sinon !!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 361


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Sam 30 Mai - 12:02


Bienvenue.
Après mûre réflexion, j'ai décidé de t'envoyer à Serpentard ! Je suis certain que tu t'y sentiras à ta place et que tu t'y feras plein d'amis ! Puis, si tu ne trouves pas ce qu'il te faut, tu peux toujours créer la personne idéale d'un coup de baguette. Alors, entre les devoirs, les amourettes, et les rencontres, ton agenda va être des plus chargés. Et ce, sans compter les activités extra-scolaires tels que le club de duel, le journal de l'école, et bien sûr, le quidditch ! Mais de temps en temps, n'oublie pas de faire une pause. Sur ce, si tu as d'autre question, n'hésite pas à envoyer un hibou à l'administration. Bonne année à Poudlard !

Amicalement,
Le Choixpeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allwaswell.forumgratuit.lu

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Sam 30 Mai - 12:09

Merci Choixpeau !!! Smile
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Messages : 272


MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    Sam 30 Mai - 12:22

Bienvenuuuuue !! :D keur

_________________
PAIGE M. EVERETT ✽

Spoiler:
 

✽ Inside Out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Dorian J. Raskazov ~    

Revenir en haut Aller en bas
 

Dorian J. Raskazov ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» le portrait de Dorian Gray
» I'm Back [Dorian & Enora]
» Dorian Syrdahar
» Présentation de Dorian Nogueira [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Fiches de présentation-