AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Ian N. Finnerty ~ Quelqu'un sait où j'ai foutu mes chapeaux ?


Invité
avatar


MessageSujet: Ian N. Finnerty ~ Quelqu'un sait où j'ai foutu mes chapeaux ?    Jeu 30 Avr - 1:01


Ian Niallán Finnerty
« L’imagination est plus importante que le savoir. »
ϟ I.D. Card - ton personnage
• Prénom(s) : Ian, Niallán
• Nom : Finnerty
• Date de naissance : 5 Septembre 1980
• Âge : 18 ans
• Année scolaire : Septième année
• Statut du sang : Né-moldu
• Statut social : Célibataire
• Orientation sexuelle : Gay
• Groupe : Pour les élèves, n'écrivez pas le nom de votre maison. Choixpeau qui décide.
• Avatar : Christofer Drew Ingle, "Never Shout Never"

ϟ Caractere de votre personnage.

Au final, je sais pas si je considère vraiment important le regard des autres... Je crois que je m'en fous totalement. Enfin, pas de tous : j'écoute ce que me dis mes vrais amis, c'est à dire, je pense, ceux qui sont là lorsque j'en ai vraiment besoin. Mais tout ça c'est un peu compliqué... En fait, tout est compliqué avec moi, rien que lors de ma répartition, tout a été un peu difficile. Faut dire que j'aide pas, même à 11 ans j'étais déjà un gamin assez... attardé ? Nan, c'est pas le mot, c'est juste pour meublé ça.... bizarre, complexe. Pas pour les mêmes raisons, bien entendu, ou alors pour des raisons qui ont maintenant évolués... Si je devais me décrire maintenant... ? Pourquoi pas... mais si vous souhaitez dire que j'suis pas fréquentable, et que j'ai pas de qualités, allez y hein, vous gênez pas.

Les Poufsouffles sont honnêtes, patients et travailleurs. Les gryffondors, eux, sont courageux, forts. Premier point : j'associe bien ces deux particularités (et pas seulement ces deux maisons d'ailleurs). Être honnête est pas vraiment une qualité très rare, de nos jours je trouve qu'on le dit pour tout et n'importe quoi... Moi, personnellement, j'dis que j'suis honnête envers moi-même : je sais quels sont mes défauts, je sais que je suis complexe, que j'ai un comportement un peu dangereux. Oui, je sais que la drogue que je prends, je devrais pas le faire... je sais que je suis sûrement alcoolique... que je suis aussi un dépravé, que j'aime le sexe, que j'aime les hommes. On peut le dire, je fais face à ce que je suis... et j'ai le courage de le faire, on va dire. Pourtant, si mon honnêteté me fait dire, à moi seul, que oui, j'ai des problèmes, qu'il me manque quelque chose... Je ne vis pas bien le fait que mes parents me détestent et me foutent dehors. Je ne supporte pas la solitude, j'aimerais avoir une famille, j'aimerais aimer et être aimer... Tout ça, je le sais... Mais je n'ai pas le courage de le dire, de le faire. Pourquoi ? Pas parce que je suis lâche, je ne fuis pas mes problèmes... mais je pense que je peux me contenter de ce que j'ai : des amis, de la drogue, du sexe, et du fun. Et en fait, maintenant que j'y pense... peut-être que j'ai eu en partie ce que je voulais... Une famille, un peu spéciale, avec laquelle je m'amuse de différente façon... Ouais, c'est comme ça qu'on peut voir les choses. J'ai parlé de lâcheté... je peux prouver que je suis pas lâche : j'ai suffisamment de courage pour prendre des décisions insensées. Si certains voient en ça des conneries, qu'ils le disent, je m'en fous totalement... mais si j'ai foutu en l'air ma 7ème année, c'était pour une bonne raison. Je suis fidèle en amitié, et je le reste. Par contre, j'entends déjà que je parle pas de tout. Ouais, travail, patience, force... Lorsque je veux quelque chose, je suis prêt à travailler, longuement. Que ce soit pour les potions, ou pour un projet d'être animagus, j'ai étudié, seul, longuement, je n'ai pas abandonné car je le voulais... Je suis pas un travailleur dans le sens que je suis tout le temps en train de faire des efforts en cours : je vois ce qui m'intéresse et je le fais. Ma force ? Celle de me plonger seul dans mes projets et de réussir.

Mais... sincèrement, c'est pas les seules maisons qui peuvent ou auraient pu m'accueillir... Les serpents, être malin et prêt à tout pour atteindre un objectif... Je m'approche un peu de cette façon de pensée aussi. Certes, je suis pas un puits de science, et je cherche pas à l'être, mais une chose est certaine : je connais mes qualités et mes défauts et je sais que si j'veux quelque chose, je dois faire en sorte de l'avoir. La patience du Blaireau me permet d'étudier ce qui peut m'être utile, et puis d'utiliser ce que j'apprends. C'est aussi ça être malin : savoir juste les choses dont on a besoin et bien les utiliser. Par exemple... j'ai vite appris que, dans ce grand château, il y a des dizaines de passages, de lieux mystérieux, alors, j'ai tout découvert. Pourquoi ? Car ça sert toujours de savoir qu'à cet étage il y a un passage secret... où qu'à cet étage, il y a la Salle sur Demande. Ça prouve aussi que je suis prêt à beaucoup pour mes petits moments de plaisirs, car je n'ai pas hésité à payer ces informations pour les avoir aussi. Un autre exemple est mon entraînement pour devenir animagus en solitaire... j'ai passé des fois plusieurs nuits blanches de suite, j'ai souvent eu des absences à cause de ça, des migraines, etc... Car j'étais prêt à tout pour avoir ce petit secret, même à être malade. Ma détermination fais que je ne prends pas trop soin de moi, jamais... C'est plus un défaut qu'une qualité...

Enfin... j'oublie pas les Serdaigles. Je l'ai dis, je ne suis pas un puits de science, mais ce qui m'approche de cette maison est la créativité... J'aime l'imagination, je met ce concept sur un piédestal ! Malheureusement pour les autres, ma créativité n'est pas celle d'un art normal. J'aime la musique, par exemple, je sais en jouer, mais je ne me sens pas l'âme d'un artiste musical. Je veux dire par là que j'adore jouer de la guitare ou du piano, j'me débrouille plutôt bien, tout comme j'adore chanter, mais je n'ai pas le feeling pour ce qui est de la composition, de l'écriture... Je n'ai jamais essayé, et je me dis souvent que je ne devrais pas : l'exercice est tellement difficile en soi, qu'il faut un certain talent que je pense pas avoir. Non, moi j'suis créatif, j'suis un artiste dans la fabrication de potion. On peut dire merci à ma détermination du serpent et à ma persévérance du blaireau pour ça. J'ai même commencé à créer mes propres formules, dont certaines ne laissent pas indifférents certains de mes potes. Par le passé, vous aviez les jumeaux Weasley et leurs artifices, bah maintenant vous avez Finnerty et ses potions, c'est clair ! N'ayant pas beaucoup de mémoire pour certains trucs, j'ai commencé à noté tout mon boulot sur un journal, comme ça... je peux vite retrouver.

Enfin, il y a tellement de choses à dire sur moi donc... Je vais ouvrir mon livre et vous laisser dans l'ignorance. Bye bye !

ϟ Histoire de votre personnage.

C'est quand même envoûtant toutes ces volutes de fumées. J'aurais presque l'impression de voir des bateaux et des animaux se former mais... Non, j'ai juste trop lu Tolkien en fait. Basculant un peu la tête en arrière, je regard le plafond de la pièce du squat où je traîne, avant de tourner les yeux vers ma droite, suivant juste du regard les deux personnes qui commencent à se désaper pour faire tout ce qui est imaginable. Ah, sont un peu pudique vu le regard de la demoiselle. Et me voilà à récupérer ma bouteille, ma petite réserve d'herbe et mon sac pour dégager de cette chambre tout en remettant ma casquette de capitaine de bateau sur ma tête – ouais, j'aime bien les chapeaux moi –. En fait... je vis pas ici normalement, j'ai le droit à un peu mieux : un petit appartement pas vraiment confort, et un peu trop froid pour que je m'y sente à l'aise. Je passe une bonne partie de mon temps dans ce genre d'endroit, à fréquenter d'autres types comme moi, ou à participer à des moments plus ou moins torrides ou amusants. C'est vrai que je serais mieux là où je devrais être : chez mes parents... Mais bon, ils m'ont virés à mon retour de la deuxième année de Poudlard. J'ai dû un, peu me débrouiller tout seul pendant les vacances d'été, me faire un peu d'argent à convertir en monnaie sorcière... Bref me démerder comme je peux. Je pense que j'comprends un peu le comportement de mes parents, ils savent pas comment ce machin à pu naître de leur union et comme c'est différent, dangereux et tout et tout... eh bien ils s'en débarrassent. Enfin, les comprendre va pas dire que j'ai pas la rage contre eux. Des parents minables, voilà ce qu'ils sont, qui ont abandonnés leur seul fils et qui n'ont même pas regardé derrière eux. Au départ, ils me haïssaient seulement, j'ai pu supporter ça entre la première et la deuxième année, puis à mon retour de cette dernière, ils ont commencés à être bien plus mauvais... puis la décision est tombée : je dégage, personne veut d'un monstre dans sa maison. Être dans la rue à 11 ans, presque 12... c'est pas vraiment la belle vie... Habitant à Dublin, j'ai été trouvé devant un squat par un groupe de personne sans domicile et c'est là que j'ai passé ces vacances, jusqu'à ce que je reçois une lettre de Poudlard... avec un peu d'argent pour les achats. Ouais, ils savaient, c'est normal... ils savent tout. Si ils l'avaient su avant, ça m'aurait un peu aidé.

Et me voilà de retour dans cet appartement miteux qui me sert de logement. En fait, c'est un peu comme un squat... je paye pas de loyer, rien du tout... Je dois juste bosser un peu pour le gars qui me le laisse durant les vacances. Ouais, c'est un peu comme si on alternait : pendant les grandes vacances c'est moi, pendant que j'suis pas là, c'est à qui veut. Me laissant tomber sur une chaise dans la cuisine, je suis des yeux ce chat qui me sert d'animal de compagnie. Enfin... c'est qu'un chat hein, pas besoin d'en parler trop. Je l'ai depuis la quatrième année... j'crois... Ouvrant ensuite mon sac, je sort quelques petits paquets, en ouvrant un et prenant quelques feuilles. En fait, j'suis embauché ici pour préparer quelques petits paquets de différentes drogues moldus... je me débrouille bien dans ce domaine en fait... Mais là, je vais préparer un petit truc bien à moi. J'ai inventé ça l'année dernière, enfin... lors de ma première septième année. Ouais... j'ai redoublé, et je l'ai un peu voulu. Un ami était pas bien, pas en forme... un bon ami. J'ai préféré m'occuper de lui que m'occuper de mon avenir. Je connais mon avenir de toute façon, il ne sera pas rose. Je ferais payer certaines de mes compétences et ensuite ça suffira. Ouais, je me vois bien finir un peu comme une sorte de « mercenaire » qu'on paye pour retrouver quelqu'un, ou un objet. Je vois pas vraiment ce que je peux faire d'autre, en plus vu que je suis un animagus non déclaré, je pourrais me faufiler un peu partout et avoir toujours une porte de sortie. Quoique... je pourrais aussi ouvrir une boutique d’apothicaire, si j'avais l'argent pour... ça veut tout dire sur la solidité de ce projet.

Sortant une casserole ainsi qu'une bouteille, tire un coffret posé sur la table, l'ouvrant délicatement avant de glisser mes doigts à l'intérieur. Ce sortilège d'extension indétectable est vachement utile en fin de compte... Sortant quelques fioles, ainsi qu'un couteau suisse, je commence à travailler. Diluer, raffiner certains ingrédients, jouer avec les doses, être précis. Tout est noté dans mon carnet, sinon je pourrais oublier certains points intéressant. J'ai jamais été un très bon élève dans la majorité des matières, certains disent même que c'est parce que je ne fais pas d'effort, sinon je serais bon. J'en sais rien... Ce que je sais c'est que les potions et la métamorphose, ainsi que la botanique, m'ont toujours plu... Je me débrouille vraiment bien dans ces matières quand je m'y met... je me débrouille aussi un peu en sortilège, car il faut bien savoir faire quelques petites choses. J'ai commencé à me concentrer sur ce genre de projet de créations personnelles en potion vers la troisième année, en remarquant toutes les possibilités de cette matière. Mon entraînement d'animagus a commencé un peu en même temps et s'est éternisé jusqu'à ma sixième année... Je dois bien l'avouer, j'ai prie le temps, car entre mes études personnelles sur les potions et poisons, mes soirées avec mes amis, soirées où drogues et alcools sont toujours présentes et où l'on fini souvent emboîtés... donc, avec tout ça, j'avais pas vraiment tout le temps l'envie ou la possibilité d'y aller. Mais bon, au final j'ai réussi... Surveillant la mixture, je vérifie un peu sa couleur et son odeur, avant de remplir quelques fioles de verres, que je glisses ensuite dans le coffret. Je dois maintenant laisser reposer jusqu'à demain... et ensuite... ce sera parfait. Faut juste dire un truc... j'ai pas que crée trois drogues spéciales hein... J'ai fais plein de choses, toutes notées dans ce carnet, comme améliorées certaines formules, etc... Mais c'est à moi, pas aux autres !

Eh... le soleil est déjà couché... je dois terminer la commande moldue pour demain matin... et j'ai même pas fais la moitié. Je vais pas cracher après quelques billets que je pourrais convertir après... Allez, c'est l'heure du boulot ouais... Avec un peu de Metallica quand même... C'est juste les voisins qui vont pas être content !
ϟ Toi - parce qu'on est curieux

• Surnom : Vah'ra ! Oui, c'est mon pseudo, à moi... Bon, sinon Nicolas... c'est mon prénom.. à moi !
• Âge : 23 ans... ça vous pose un problème ?!
• Comment avez vous connu le forum ? : Je me promenais avec un beau professeur d'étude des moldus et il m'a dit, allez, fait un double compte !
• Comment trouves tu le forum ? : sur la page mosaique d'opéra ! ... ouais, je le trouve là tout les matins x)
• Un petit mot? : Skooma ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ian N. Finnerty ~ Quelqu'un sait où j'ai foutu mes chapeaux ?    Jeu 30 Avr - 2:04

Je pense que j'ai pas besoin de rajouter quoi que ce soit, tu sais très bien ce que je pense de tout ça. En gros, juste rebienvenue et j'ai hâte que tu finisses ta fiche pour qu'on rp. ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Capitaine Serpentard
Messages : 1872


MessageSujet: Re: Ian N. Finnerty ~ Quelqu'un sait où j'ai foutu mes chapeaux ?    Jeu 30 Avr - 4:19

Love love love.

_________________


(c) P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 380


MessageSujet: Re: Ian N. Finnerty ~ Quelqu'un sait où j'ai foutu mes chapeaux ?    Ven 1 Mai - 5:31


Bienvenue.
Après mûre réflexion, j'ai décidé de t'envoyer à Poufsouffle ! Je suis certain que tu t'y sentiras à ta place et que tu t'y feras plein d'amis ! Puis, si tu ne trouves pas ce qu'il te faut, tu peux toujours créer la personne idéale d'un coup de baguette. Alors, entre les devoirs, les amourettes, et les rencontres, ton agenda va être des plus chargés. Et ce, sans compter les activités extra-scolaires tels que le club de duel, le journal de l'école, et bien sûr, le quidditch ! Mais de temps en temps, n'oublie pas de faire une pause. Sur ce, si tu as d'autre question, n'hésite pas à envoyer un hibou à l'administration. Bonne année à Poudlard !

Amicalement,
Le Choixpeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://allwaswell.forumgratuit.lu

Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ian N. Finnerty ~ Quelqu'un sait où j'ai foutu mes chapeaux ?    Ven 1 Mai - 13:29

Mais Poufsouffle quoi. Je t'aime là, c'est bon. ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ian N. Finnerty ~ Quelqu'un sait où j'ai foutu mes chapeaux ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ian N. Finnerty ~ Quelqu'un sait où j'ai foutu mes chapeaux ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelqu'un sait...
» QUelqu'un sait faire un avatar gif? ♥
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Apparition (LIBRE mais quelqu'un pitié ^^")
» Une renommé qui fait noyer quelqu'un

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Fiches de présentation-