AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 HEAVEN BESIDE YOU ▬ alek


Invité



MessageSujet: HEAVEN BESIDE YOU ▬ alek   Dim 15 Fév - 3:23

Tu adores les après-midi à Pré-au-Lard. Tu as toujours trouvé toute cette agitation fabuleuse et tu apprécies de plus en plus de voir tous ces gens heureux qui s'agitent dans la rue, se ruant vers les magasins pour acheter bonbons et autres fantaisies en tous genres. Et en ce début de février, tu ne peux qu'admirer avec une pointe de tristesse toutes les décorations des vitrines pour la Saint-Valentin. Encore une fois, tu n'as personne dans ta vie. Enfin, personne est un bien grand mot. C'est ce que te diront les gens méchants, ceux qui ont envie de te blesser en te rappelant ton éternel statut de célibataire mais la réalité est toute différente. Parce que tu t'en fiches Victoria. Tu fais partie de ces personnes qui préfère l'amitié à toute relation sentimentale non durable. Alors oui, tu es seule mais il faut avouer que tu ne cherches pas. À la place, tu passes ton temps entourée de gens à qui tu tiens – et à qui tu tiendras tout le restant de ta vie – car au moins tu as l'impression que ça t'apporte quelque chose.

Tu t'engouffres aux Trois Balais, cherchant un peu de chaleur. De toute façon, tu n'avais pas prévu d'aller plus loin. C'est là que tu as rendez-vous pour voir Alek et il est hors de question que tu sois en retard, et ça même de quelques minutes. Alors tu passes au bar, prendre deux biéraubeurres histoire que ton ami ne meure pas de soif une fois qu'il t'aura rejoint. Tu cherches une table, saluant à l'aide d'un grand sourire les têtes connues qui te font un signe. Tu aimes cette convivialité qui existe dans les bars, cette bonne entente entre chaque individu facilité par l'alcool. Parfois, tu te dis que tu es un peu utopiste Victoria. Tu aimerais que tout le monde s'adore, qu'il n'y ait plus le moindre conflit et ce n'est pas possible. Il faut toujours que les gens aillent mal et que tu ressentes le besoin viscéral de leur venir en aide. Et c'est dans ce genre de moment que tu as la certitude d'être quelqu'un de bien.

Alek ne tarde pas à arriver et tu lui fais un signe de la table où tu t'es installée. Tu as toujours aimé passer ton temps entourée de gens à qui tu tiens, mais si tu ne devais en choisir qu'un, il ne fait aucun doute que ce serait lui. Bien sûr, tu pries intérieurement pour ne jamais avoir à faire un choix aussi dur, mais tu réalises tout de même que les vacances que vous passez ensemble, habitant le même quartier, vous ont particulièrement rapproché. Et au final, aller voir un concert d'Oasis accompagné de ton meilleur ami est ce qui s'apparente le plus à tes yeux du paradis.

— Je suis trop contente de te voir. Je t'ai rien pris de fort parce que tu dois surveiller ta consommation d'alcool. Je suis sûre que tu passes tes soirées à boire comme un trou. Tu vas finir vieux avant l'âge. Ta voix est posée et ton sourire sincère. Tu lui tires la joue en rigolant, uniquement pour l'embêter. C'est ta grande passion après tout. Ça fait super longtemps qu'on n'a pas eu l'occasion de se boire un verre juste tous les deux.

Tu as parfois du mal à comprendre pourquoi l'absence même minime de tes amis dans ta vie te pèse autant. Tu n'as pourtant pas l'impression d'être seule, pour la simple raison que tu t'arranges toujours pour occuper tes journées. Ce n'est pas les choses qui manquent. Poudlard est remplie d'activités qui n'attendent que toi Victoria. Et dans tes tentatives consistant à montrer le bon exemple aux plus jeunes, tu ne peux pas rester tes journées dans la salle commune à ne rien faire. Bien sûr, il arrive des moments où tu te poses en te sociabilisant, mais tu n'en as plus réellement besoin aujourd'hui.

— En fait. Un sourire presque moqueur apparaît sur ton visage, mais peu importe ce que tu comptes dire, tu te doutes que ton ami te connaît suffisamment pour ne pas le prendre mal. J'ai entendu dire que t'as personne pour la Saint-Valentin.

Le sujet est lancé et tu ne comptes pas le laisser tranquille avec ça. Parce que toi, tu as le droit de rester célibataire durant toute ta scolarité, mais quand il s'agit de tes amis, c'est tout de suite moins drôle. Mis-à-part le bonheur de les voir heureux, tu refuses de laisser passer la possibilité de jouer les entremetteuses pour qu'il se trouve quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: HEAVEN BESIDE YOU ▬ alek   Mar 17 Fév - 11:13

Ses pieds crissent dans la neige, et avec un regard sombre, il apostrophe les couples roucoulants dans les rues et les vitrines décorées de Carmin. Gerbant, simplement dégoûtant. Une des raisons pour laquelle Alek a accepté avec grand plaisir d'aller se boire un verre à Pré-au-lard en compagnie de Vic, c'est parce que - en plus de voir sa meilleure pote - ça lui permettrait de s'échapper de l'ambiance rosâtre qui régnait au château.

Alek a toujours haï la Saint -Valentin pour la simple et bonne raison, que lui et l' amour, c'est impossible. Prenons l'exemple Bae : un véritable désastre émotionnel. Ouais, Alek est de ces gens persuadés qu'ils ne peuvent pas aimer. Son truc à lui, c'est les coups d'un soir et tout ce qui ne demande aucune attache sentimentale : parce que le couple... Si c'est pour finir comme ses parents, il préfère éviter. Ce n'est pas la philosophie de vie la plus poussée qu'il ait eu. Mais c'est sans doute celle qu'il estime préférable pour vivre tranquillement.

Passant au milieu d'une bataille de boules de neiges en râlant, Alek pousse négligemment la porte du bar, et s'enfonce dans l'atmosphère grasse et conviviale : il se sent bien dans les bars, au milieu des raclements des chopes, des discussions bruyantes et des éclats de rires. Son humeur s'allège considérablement quand il voit sa meilleure amie lui faire un signe de la main. C'est un de ses dons : elle tire toujours ce qu'il y a de meilleurs chez les gens.
Victoria, c'est sa bouée, sans elle, ça ferait longtemps qu'Alek se serait jeté de la fenêtre de son manoir à Londres. C'est avec elle qu'il passe les meilleurs étés de sa vie, et pour ça, il lui en serait éternellement redevable.

Avec un sourire, Alek se jette sur la banquette en face de Vic' et entreprends d'enlever toute la putain de neige que les gamins lui ont foutue dessus. Le serdaigle accueille la plaisanterie de son amie, et la laisse même lui tirer la joue avec une grimace. C'est comme ça que sa marche entre eux. Vic' pourra toujours tout se permettre avec Alek. " C'est tes supers pouvoirs de préfète qui te disent ça ? Ou bien Audric ?" Dit-il d'un ton faussement scandalisé. " Moi aussi, ça me fait super plaisir de te revoir. Tu m'étonnes ! J'ai l'impression de plus avoir le temps de rien. Non, il faut juste bosser, bosser, bosser.. Tu devrais voir comme tous les Serdaigles sont en paniques à cause des exams ! " Faut dire que ça fait vraiment longtemps qu'il ne sont pas vu, et que même si Alek ne l'avouera pas, sa meilleure amie lui a vraiment manqué. Ils ont beau se croiser dans les couloirs, ce n'est pas la même chose que de se retrouver en tête à tête.

Ses doigts partent à la recherche d'une cigarette qu'il cale tranquillement entre ses lèvres tandis que le sourire moqueur de Victoria ne lui annonce rien de bon. Qu'est-ce qu'elle va bien pouvoir inventer, hein ? Alek hausse les sourcils et sourit sombrement. C'est bien du Victoria tout craché, mais loin de le vexer, ça l'amuse. " Et si j'avais quelqu'un, hein ?" Mensonge. " Il me semble que je peut te retourner le compliment d'ailleurs : au dernières nouvelles, tu étais toujours aussi célibataire que moi." Puis, en posant ses deux coudes sur la table Alek se lance dans son petit discours annuel, celui qu'il se sermonne toujours pendant la St-Valentin. " De toute manière, l'amour, ça sert à rien. J'veux dire, j'me porte bien sans personne. Dans ce monde y a les gens qui croient aux contes de fées et les autres. J'préfère encore vivre dans la réalité, c'est ce qui fait le moins mal. L'amour, c'est pour les cons."
Ses paroles lui semblent vide de sens. Encore une fois, l'expérience Bae lui a prouvé que l'amour, c'était un putain de poison.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: HEAVEN BESIDE YOU ▬ alek   Jeu 5 Mar - 14:42

Tu es face à ce qui se rapproche le plus de ta conception du bonheur. La présence de ton meilleur ami a toujours été nécessaire à ta bonne humeur et même si tu le caches spécialement bien, tu sais que tu es incapable de passer plusieurs semaines sans lui. Les vacances n'ont jamais été un problème, vous vous voyez tellement que tu ne peux t'empêcher de les attendre avec impatience. Cette situation te bouffe parfois la vie, car Poudlard est ta maison, un endroit que tu aimes particulièrement. Parfois, tu aimerais que les journées soient plus longues pour avoir le temps de faire tout ce qui te semble primordial. Aider tes Poufsouffles adorés, voir tes amis, travailler, revoir tes amis sans qui tu n'as pas l'impression d'exister, et dormir un peu. Mais même dans le monde magique, ta prière n'est pas exaucée. Les jours continuent à faire uniquement vingt-quatre heures et en cette période de stress intense pour certains élèves, tu as décidé de raccourcir encore un peu tes nuits afin d'apparaître à leurs yeux comme un soutien. C'est définitivement ton rôle de préfète et tu refuses de l'abandonner.

— Un peu des deux. Mais j'avoue que mes super-pouvoirs sont plus efficaces qu'Audric. Il refuse de te dénoncer. Depuis quand les Serdaigles sont si loyaux entre eux ? Tu aimes charrier les autres maisons sur ce genre de chose parce que tu le sais, c'est la tienne qui est réputée pour la meilleure attente entre ses élèves. Mais tout n'est pas rose même chez les Poufsouffles et ça malgré ta volonté d'arranger les choses. Si tu as des doutes sur la consommation excessive d'alcool de ton ami, ce n'est pas pour rien. Tu observes avec attention ses connaissances et le fait qu'il soit ami avec Jessie, ce gamin pommé ayant une mauvaise influence sur tout le monde, ne te rassure pas. Oh, j'imagine. Certains Poufsouffles aussi sont stressés. Bon, pas Jessie et tout, mais les autres. Je leur prépare souvent des potions contre le stress pour leur permettre de travailler plus relaxés. Tu voudras que je t'en donne ?

Tu es un cas Victoria. Tes aptitudes en potion – ou même dans les autres matières – te servent toujours à aider les autres. On te dit souvent que tu devrais penser à toi, ta mère la première. Tu entends souvent des choses comme « un peu d'égoïsme ne fait pas de mal » mais tu refuses d'y croire. Tu aimes ce système d'entraide, cette idée qu'une communauté soudée peut s'autogérer en ne comptant que les qualités et la bonne foi de chacun. Et tu aimes sans l'avouer les regards envieux que peuvent avoir certaines personnes en voyant la bonne entente qui règne dans votre salle commune, en apprenant que vous n'avez pas besoin des autres pour faire des soirées de temps en temps et que l'ambiance de votre maison est la meilleure de Poudlard.

— C'est vrai, tu- Tu t'arrêtes en plein milieu de ta phrase, te rendant compte que tu t'es fait avoir et qu'il n'a en aucun cas quelqu'un. Du moins, actuellement. Et tu boudes en entendant la remarque à laquelle tu t'attendais. Bien sûr que tu es célibataire. Mise à part quelques crush passagers, personne ne t'a jamais réellement intéressé. Tu n'es pas sûr d'être fait pour les situations de couple qui ont tendance à t'ennuyer. Blablabla. Tu lèves les yeux au ciel. Toujours le même discours, à croire qu'il l'apprend par cœur pour te le ressortir année après année. Arrête d'être si pessimiste. Et puis, je comprends pas pourquoi tu parles d'amour. Je te demande pas de tomber amoureux et de te marier la semaine prochaine Lek. Juste que tu serais peut-être bien avec quelqu'un, non ? D'accord, non. Dis comme ça, c'est extrêmement bizarre.

Tu attrapes ta choppe de biéraubeurre pour en avaler une grande gorgée. Tu le regardes fumer sans rien dire. Ça fait longtemps que tu as abdiqué à le préserver de ce qui serait mauvais pour sa santé. Peut-être parce que tu as grandi et que désormais, tu comprends ce besoin qu'ont les gens de fumer, de boire. Tu as la certitude que ce n'est pas intégralement mauvais à courte durée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: HEAVEN BESIDE YOU ▬ alek   Sam 21 Mar - 19:31

Si Alek aime vraiment Victoria, il pourrait néanmoins lui reprocher d'être trop dévouée - oui, en soi, ce n'est pas un défaut - d'être une trop gentille petite Poufsouffle, dont, contrairement à Alek, sa maison est comme une seconde peau. La plupart des gens peuvent voir au premier coup d’œil que Victoria fait partie de ses gens utopistes, au grand cœur, généreux dans l'âme. Si bien que Le Serdaigle se demande souvent avec perplexité comment son amie fait pour être toujours dévouée aux autres. Alek n'a pas de mal à comprendre l'envie d'aider ses amis, ses proches, il a simplement du mal à comprendre comment ont peut-être sans arrêt comme ça. Toujours avec l'autre sans jamais s'arrêter pour contempler son propre petit nombril pendant quelques instants.

Ils ne sont pas beaucoup à pouvoir se vanter d'être comme Victoria, et c'est aussi pour cela qu'Alek est conscient de la valeur de leur amitié : parce qu'une personne comme la Pouffsoufle, il n'en retrouvera sûrement pas à la pelle. Mais bon, c'est vrai que les relations amoureuses ne font pas partie de ses sujets de conversation préféré.. Les mains triturant son briquet de mille manière, il ne put s'empêcher de siffler un rire à la mine boudeuse de Victoria. Enfin, il ne se fait pas foncièrement de soucis pour son amie, si lui arrive un jour à trouver quelqu'un, aucun doute que Victoria sera la première d'eux deux à se caser.

Alec aspire lentement la fumée qui s'échappe de sa tendre et aimée cigarette, tandis que ses oreilles frémissent aux discours blasant de sa meilleure amie." Arrête d'être si pessimiste. Et puis, je comprends pas pourquoi tu parles d'amour. Je te demande pas de tomber amoureux et de te marier la semaine prochaine Lek. Juste que tu serais peut-être bien avec quelqu'un, non ? " C'est vrai qu'il s'emporte un peu pour rien, Alek est parfaitement capable de se taper quelqu'un sans pour autant tomber amoureux ! C'est même une de ses grandes spécialités à ce qu'il paraît. De toute manière, rien qu'imaginer devoir un jour se tenir devant un autel lui donne tout bonnement envie de se jeter en haut de la tour d'astronomie.

Après avoir vaguement levé les yeux au ciel, Alek enchaîne rapidement d'une voix posée. " Non, Vic. Ça ne marcherait pas, je ne serais pas bien avec quelqu'un.. Parce que.. " Pourquoi après tout ? Pourquoi l'engagement même lui donnait envie de vomir ? " Déjà, parce qu'on ne se met pas avec quelqu'un si on ne l'aime pas un minimum non ? Enfin, j'aime être libre, n'avoir personne. S'amuser de temps en temps, ok.. Mais être avec quelqu'un.. Non. Ce n'est pas pour moi". Il se doute que Vic n'apprécie pas cette réponse, mais pour l'instant, c'est la seule qu'il puisse fournir, peut être les choses changeront un jour, qui sait ? En attendant, la Saint-Valentin, ça craint.

"Arrêtons de disséquer sur ma vie sentimentale, ok ? J'suis une cause perdue ce n'est pas nouveau.. Mais toi, Chère Amie, pourquoi es-tu encore célibataire, hein ? J'veux dire, y a personne ? Vraiment personne ? Parce que ça m'étonnerait beaucoup. " A la guerre comme à la guerre, Victoria s'intéresse toujours trop aux histoires des autres, et Alek est curieux en ce qui concernait sa vie à elle. Parce qu'après tout, il ne souhaite que le bonheur de ses potes, et encore plus celui de sa meilleure amie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité



MessageSujet: Re: HEAVEN BESIDE YOU ▬ alek   Dim 5 Avr - 11:22

S'il y a une personne que tu tiens à protéger plus que toutes les autres, c'est bien Alek. Tu ne doutes pas une seule seconde que tu donnerais tout ce que tu as de plus cher au monde – allant de ta peluche fétiche à un futur joyeux – pour qu'il connaisse le bonheur. Ce n'est pas trop demandé. Tu as juste envie que ces moments d'extase dans lesquels vous vous trouvez aux concerts d'Oasis soient son quotidien, qu'il n'ait plus à s'inquiéter d'un avenir lugubre ou d'une vie monotone. Tu es prête, au contraire de ses parents, à accepter tous ses choix à condition qu'il les vive à fond. Et s'il t'affirme qu'il ne veut rien, qu'il préfère fuir cette contrainte sociale que sont les relations amoureuses, tu abdiques. Pourtant, ça te ferait plaisir de le voir heureux, de le voir avec quelqu'un qui serait capable de l'aimer réellement. De l'aimer autant que toi, mais d'une manière différente.  Ce serait tout simplement magnifique. Mais tu t'interdis de le brusquer, de pouvoir émettre des idées qui vont à l'encontre de ses envies. Tu tiens trop à ton meilleur ami pour risquer de le perdre pour une bêtise pareille.

— Je vois. Ta voix tente de garder ce ton enjoué qui la caractérise tant. Pourtant, tu doutes de pouvoir faire marcher Alek. Il te connaît depuis bien trop longtemps pour imaginer que ses paroles vont te plaire. Toi l'éternelle optimiste tu aimerais faire quelque chose pour lui. Tu aimerais le réconcilier avec la joie de se forger des relations complexes, cette joie qui semble l'avoir quitté. J'arrête de t'embêter avec ça alors.

Tu abandonnes Victoria. Tu sais que certaines personnes ont simplement besoin de temps, quoi qu'il se passe. Et puis même si embêter l'autre sur sa vie sentimentale fait partie de vos passions, tu ne fais partie de ces filles qui pensent que c'est nécessaire. Tu apprécies toi-même le célibat pour la liberté qu'il donne. Tu  as trop d'obligations pour trouver du temps libre à donner à quelqu'un. Bien sûr, tu arriverais à gérer. Tu y arrives toujours après tout. Mais ces rares moments que tu ne gardes que pour toi et pas pour un club ou pour tes obligations de préfète, tu préfères les utiliser pour voir des amis. Tu  apprécies plus de rester avec un groupe qu'une seule personne car tu peux profiter de plus de personne d'un coup. Bien sûr, pour Alek c'est différent. Tu t'interdis de penser à l'année prochaine, quand il ne sera plus avec toi avec Poudlard. Tu sais qu'il te manquera un peu trop. Les gens te manquent toujours trop.

— Et encore. Si au moins, tu n'étais une cause perdue que pour ça. Le sourire que tu affiches montre très bien que tu n'en penses pas un mot. Mais il est celui avec qui tu peux te permettre presque toutes les blagues. C'est Alek après tout. Tu sais très bien que s'il y avait quelqu'un, tu le saurais. Tu n'es pas du genre timide en temps normal. Mais tu restes un minimum réservée en ce qui concerne ta vie privée. Tu n'as pas envie que les gens sachent. C'est pour ça que tu vas tout naturellement tout raconter à Alek. Avec lui, tu n'as pas peur du jugement. Tu peux enfin te permettre de quitter ce rôle de la petite fille parfaite qui te colle à la peau depuis que tu es à Poudlard, ce rôle que tu affectionnes pourtant tellement. Il y a bien un ou deux mecs que je trouve mignon mais j'ai pas le temps. Sérieusement, c'est pire qu'un petit chien, faut s'en occuper régulièrement d'un copain. Ça demande de l'attention, faut leur faire des câlins, des bisous, ça m'emmerde. C'est même capable de faire des crises de jalousie, t'imagines ? « Oui Victoria, je trouve que tu passes trop de temps à t'occuper des autres et pas assez de moi. » Ou pire. « Oui Victoria, pourquoi tu m'as pas invité à venir au concert avec toi et que tu t'acharnes à y aller avec Alek ? »

La fin du monde. Tu hais les gens qui sont potentiellement jaloux. Tu sais pourtant que c'est quelque chose de courant dans la nature humaine, mais tu ne peux pas t'empêcher de les regarder avec une certaine tristesse. Ils sont victimes de ce côté trop prenants de leur personne et ne pourront sûrement jamais changer

— En parlant de concerts. Je sais que tu vas sûrement moins avoir le temps maintenant, et tu auras peut-être trop de choses à faire pendant les vacances, mais tu viendras avec moi en juillet à Londres ? Ton regard est peut-être trop plein d'espoir. Tu as peur  de ne plus pouvoir le voir mais tu ne lui avoueras jamais. Tu aurais l'impression de passer pour une gamine capricieuse alors que ce n'est pas le cas. Tu as juste peur de ne plus pouvoir voir la seule personne avec qui tu peux te permettre d'être moins parfaite, plus naturelle. Parce que sinon, je-, ben je trouverais autre chose.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: HEAVEN BESIDE YOU ▬ alek   

Revenir en haut Aller en bas
 

HEAVEN BESIDE YOU ▬ alek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Stairway to Heaven
» We are lost somewhere between Heaven and Hell
» Heaven's Night
» Rose Heaven [SERPY]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: RP :: RPs abandonnés-