AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 oh, bordel. ► ft. Rodolphus


avatar
Messages : 33


MessageSujet: oh, bordel. ► ft. Rodolphus   Mer 2 Aoû - 21:11

oh, bordel.

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


Je le savais. J'aurais dû me lancer dans une carrière de détective privé, plutôt que de devenir journaliste. J'avais indubitablement de l'avenir là dedans et puis, c'était devenue ma principale activité depuis quelques temps. Je pouvais dire "Merci juge Mishunter", pour me faire risquer ma vie parce que monsieur aurait des soupçons. Heureusement, il me laisserait le droit à l'exclusivité pour la Gazette du Sorcier, si je trouvais quoi que ce soit. Je voyais déjà les gros titres "Le ministère de la magie, infesté par les mages noirs?", ou quelque chose d'un peu plus racoleur qui donnerait une raison de plus à Mr. Le Ministre de me haïr. Je devais encore bosser un peu dessus plus tard. Pour l'instant, j'avais une mission. Après avoir été rendre certains bouquins à Fleury & Bott, je me devais d'espionner les allés et venues des sorciers dans l'allée des embrumes, de sorte à noter si un membre du ministère de la magie ne passerait pas par là. Depuis que Aydan m'avait fait part de ses doutes quant au fait que j'ai été victime d'un sortilège d'amnésie, je prenais trois fois plus de précautions. Ainsi, je ne me risquais plus à enquêter sous mon apparence d'origine, préférant usé de mes dons de métamorphomage. Cette fois ci, j'étais brune, peau matte, et bien que très belle, je pourrais plus facilement passer inaperçue grâce à mes cheveux sombre et ma cape. Je m'engouffre alors dans l'ouverture de l'allée des embrumes et...

...Pouf, par terre. Pour la deuxième fois consécutive en une journée, je m'étais faite percutée de plein fouet. Les sorciers de Londres avaient décidément de gros problèmes d'attention. Moi comprise. Heureusement, mon postérieur avait amortie la chute, mais je me sentais tout de même froissée dans ma fierté. Heureusement, personne ici ne savait qui j'étais réellement, pas même cet homme qui venait de me mettre à terre. Mais oh. Qu'elle surprise c'était de voir que moi, je le connaissais. A peine je levais mon regard vers lui que son visage me revenait aussitôt. En même temps, comment ne pas reconnaître un des hommes les plus recherchés de Grande-Bretagne. Rodolphus Lestrange. Bordel, je venais de bousculer un psychopathe. Bordel bordel bordel. Claque mentale. Reste calme, Kath. Bien que dangereuse, c'était une belle opportunité pour la gazette Aydan. Si seulement je trouvais un moyen de le prévenir.

— Excusez moi. marmonnais-je en me relevant bêtement.

J'époussetais ma cape, me laissant ainsi le temps de réfléchir. C'est ça. Le temps. Je devais gagner du temps. C'est donc instinctivement que je lui adressais un sourire faussement timide. Peut-être serait-il sensible au charme de mon physique du jour.

made by LUMOS MAXIMA

_________________
until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 138


MessageSujet: Re: oh, bordel. ► ft. Rodolphus   Dim 6 Aoû - 0:58

Je prenais des risques. Et j'en avais conscience. Mais mon ego surdimensionné me refusait de me cacher comme un vulgaire criminel. J'étais un Lestrange et bien que hors-la-loi, je me devais de garder ce nom en tête d'affiche.
De plus, qui dans l'allée des embrumes aurait le cran de me dénoncer. Je me voyais tellement comme supérieur face à tous ces sang-de-bourbes et autre sang-mêlés. Me tenant droit, toisant les autres de ma hauteur, toujours sous ma cape, caché avec une simple capuche, j'arpentais l'allée à la recherche d'objet divers et de bonnes affaires. Le sang de vampire. Intéressant. Leurs venins étaient aussi particulièrement primés comme les griffes ou le sang de loup-garou. Avec un peu de chance, Greyback voudra bien m'en filer un peu pour que je le revende. A moins que je lui en prenne de force finalement. Ce foutu chien avait tellement peur de ma femme qu'il serait prêt à faire le beau pour que je ne la prévienne pas.

Je marche alors tranquille lorsque je percute quelqu'un. Je la regarde tomber comme une bouse sans même dire pardon ou m'excuser, bien entendu. Je penche alors un peu la tête à son regard. Elle n'était pas laide, loin de là. À voir le rang qu'elle avait.
Elle finit par se relever en s'excusant, retirant par la même occasion la poussière qui s'était accumulée sur elle lors de sa chute.

- Disons que... Ce n'est rien.

Je la regarde un moment avec un sourire en coin.

- C'est rare de voir des personnes comme vous dans ces bas lieux... Bien. Vous permettez...

Je fais alors un pas de côté, histoire de la contourner pour repartir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33


MessageSujet: Re: oh, bordel. ► ft. Rodolphus   Lun 7 Aoû - 13:43

oh, bordel.

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


—C'est rare de voir des personnes comme vous dans ces bas lieux.

Curiosité piquée au vif. J'aurais aimé savoir ce qu'il entendait par là. Il n'était pas rare de voir des sorcières encapuchonnées dans le coin. Peut-être s'attendait-il à croiser uniquement de vieilles dames disgracieuses à l'air revêche. Oui. Après tout, c'était un mangemort. Ses idéaux anti-moldus révélait déjà une forte étroitesse d'esprit. Il y avait de grandes chances qu'il soit misogyne en plus de ça. "Les jolies jeunes filles ne font pas de magie noire, voyons." Blablabla. Sa pensée était claire comme de l'eau de roche. Pourtant, je me risquais tout de même à le lui demander, le coupant alors dans son élan pour reprendre sa route.

— Que signifiez vous par "Des personnes comme vous"?

Sourcil arqué, sourire en coin. Intriguée, offusquée et joueuse. Du moins, en apparence. En réalité, j'étais simplement curieuse de connaître sa réponse. Simple étude de cas sur le fonctionnement des mages noirs. En tout les cas, je sentais que je ne pourrais pas le retenir bien longtemps. Il allait donc falloir que je le laisse filer, pour ensuite transplanner jusqu'aux Hiboux postaux afin de prévenir Aydan en vitesse. Me rendre directement au ministère de la magie aurait été la meilleures des options, mais je craignais que la sécurité ne me fasse perdre trop de temps. Bof. J'aviserais le moment venu, selon la situation.  

made by LUMOS MAXIMA

_________________
until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 138


MessageSujet: Re: oh, bordel. ► ft. Rodolphus   Lun 7 Aoû - 14:02

Alors que je m'apprête à continuer ma route, la personne encore fraîchement bousculée me coupe la route par une question. Qu'est-ce que j'avais voulu dire par là ? Tellement de choses en réalité.

- Je parlais bien évidemment des personnes curieuses. Peu le sont ici ainsi que des filles aussi jeunes que vous. À moins que... Vous ne pensiez à d'autres raisons ?

Je penche un peu la tête sur mes dernières paroles, l'observant un peu plus au passage. Il était vrai qu'elle ne ressemblait pas aux personnes qu'il pouvait croiser ici. En général, seuls les plus âgés, aux odeurs douteuses et aux regards perdus et malveillants pouvaient réellement passer du temps dans les bas-fonds du Chemin de Traverse.

À vrai dire, elle commençait à m'intriguer. J'étais de nature curieux et très vite, les nombreuses possibilités de voir quelqu'un comme elle ici se bousculaient dans ma tête. Des envies de magies noires, d'adrénaline ou même d'expériences. À moins que derrière ce visage angélique, se cache déjà quelqu'un de plus perfide ? Une rupture douloureuse qui pourrait lui donner des envies de vengeance ? Ou tout simplement un rendez-vous des plus secret...

- Je serais, curieux de savoir ce qui pourrait attirer quelqu'un, qui n'a décidément pas le dresscode habituel, à venir fouiner ici...

Un sourire naît alors sur mes lèvres. Ha, la curiosité est un vilain défaut évidemment...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33


MessageSujet: Re: oh, bordel. ► ft. Rodolphus   Lun 7 Aoû - 15:42

oh, bordel.

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.


— Je parlais bien évidemment des personnes curieuses. Peu le sont ici, ainsi que des filles aussi jeunes que vous.

— Curieuse ? Détrompez vous, je ne suis pas ici en ballade. Je riais, d'un rire léger et spontané. En apparence, tout du moins.

J'avais assez joué de tours grâce à mes dons de métamorphomage durant ma vie pour exceller dans le jeu d'acteur. Cependant, cette situation présente me donnait quelque peu le trac. C'était trop important, trop risqué. Un pas de travers et je me retrouvais à la Mercie d'un assassin. Il pouvait être plutôt beau gosse que ça n'en réduisait pas moins le danger. Alors je me concentrais sur la manipulation, tout en créant mon personnage au fil de la conversation. Mes neurones fonctionnaient à 100 à l'heure, dans ces moments là. Improvisation.

— Disons que je suis ici pour... l'affaire familiale. Je ne saurais vous en dire plus, il faut savoir se faire discret dans ce genre de lieu. D'autant plus que nous ne nous connaissons pas, je serais bien malpolie de vous faire perdre plus de votre temps. Je vais donc devoir laisser à votre imagination la raison de ma présence. Après un dernier sourire charmeur, je m’écartais de son chemin.

Parfait. J'avais laissé assez de mystère dans ma réponse pour accroché son attention. Cela aurait été suspect de lui raconter ma vie de long en large tandis que je venais de le rencontrer. Et de toute façon, je n'avais pas encore trouvé la supposée raison exacte de ma venue. Ainsi, j'avais le temps d'y pensé dans le cas où Lestrange chercherait à en apprendre plus sur Jade. Oui, j'avais décidé. Elle s’appellerait Jade. Et il était temps que Jade s'en aille, maintenant. Je filais sans même lui laisser le temps de me répondre, pour me diriger vers l'entrée d'un bar mal famé de l'allée des embrumes. J'avais pris soin de le laisser entrevoir la direction empruntée pour qu'il puisse me rejoindre si l'envie lui prenait. Une fois à l'intérieur, je me dépêchais d'entrer dans les toilettes pour femmes, de transplanner jusque la poste, d'écrire la lettre à Aydan lui signalant la présence du mangemort, de l'envoyer, et de re-transplanner dans les toilettes du bar. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'attérissais brusquement sur une vielle sorcière en train de se soulager. Cette dernière m'avait alors chassé de sa cabine WC à coup de pieds dans le postérieur, malgré mes plus plates excuses. Quelle aventure. Et malgré toutes ses péripéties, j'étais parvenue à régler cette affaire en six minutes chrono. A bout de souffle, je me calmais rapidement avant de sortir me commander un whisky pur feu au bar. Je l'avais bien mériter.

made by LUMOS MAXIMA

_________________
until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 138


MessageSujet: Re: oh, bordel. ► ft. Rodolphus   Lun 7 Aoû - 15:55

Je penche de nouveau la tête en souriant à sa réponse. Elle semblait si à l'aise alors qu'elle ne devrait pas. Existait-il alors encore une personne qui ne me connaissait pas dans ce monde ? Je me sentais déçu et en même temps enjoué de pouvoir caché mon identité à quelqu'un. Cependant, si effectivement elle ne savait pas qui j'étais, c'était qu'elle n'était pas dans le côté sombre depuis très longtemps...

Ces dernières paroles me conforter dans cette idée. Je lui souris tout en la regardant partir, un rictus charmeur et prédateur au coin des lèvres. Voyez-vous cela...
Je jette un regard derrière moi, me disant que mes occupations pouvaient bien attendre quelques heures avant de prendre la direction opposé et suivre cette mystérieuse jeune femme jusqu'au bar miteux ou elle finit par entrer.

Je passe alors la porte et balaye la salle sans l'apercevoir. Je fronce les sourcils avant de commander au bar en attendant.

- Un jack...
- Tout de suite, Mr Lestrange...
- Sombre crétin, évite de dire mon nom en public...

Le serveur se noie en excuse avant de m'apporter mon verre tandis que je vais m'installer non sans lui jeter un dernier regard assassin. Idiot.
Je m'installe dans un coin un peu reculé, attendant, tout en sirotant ma boisson. Cependant, plus le temps passait, plus je trouvais ça étrange qu'elle ne me connaisse pas. Est-ce mon ego qui en prenait un coup ou juste ma tendance à parfois être un minimum vigilant ?

Pris dans mes pensées, je m’aperçus de son apparition uniquement en entendant sa voix au comptoir pour commander à boire. Je l'observe, sans me cacher, attendant que ce soit elle qui me voit en premier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 33


MessageSujet: Re: oh, bordel. ► ft. Rodolphus   Jeu 17 Aoû - 13:35

oh, bordel.

tomorrow is another day and you won’t have to hide away. you’ll be a man, boy. but for now it’s time to run.

Après quelques instants à me reluquer de la tête aux pieds, le barman me servait enfin. Il savait que je n'étais pas une habituée des lieux, c'était certain. Ou peut-être était-il en train de baver sur mon joli minois? Qu'importe. Tout en attrapant ma boisson, je toisais la salle du regard. Bingo. Mangemort beau-gosse en vue, cible verouillée. A croire que mon petit manège de la nana mystèrieuse avait fonctionné. A moins que je ne sois trop prétentieuse, et qu'il se soit rendu dans ce bar pour d'autres raisons. Qui sait. En tout les cas, c'était bien ma veine. J'avais indiqué à Aydan de me rejoindre ici, en ajoutant qu'il y avait 50% de chance que Lestrange y soit aussi. Et maintenant, il fallait certainement que j'aille le rejoindre à sa table. Ce serait idiot de laisser passer cette chance. Chance de quoi? Aucune idée. A croire que je prenais plaisir à cette masquarade, aussi dangeureuse soit-elle. Cela n'aurait sans doute pas été le cas s'il s'était s'agit d'un laideron, soyons honnête. Ainsi, je m'élançais vers lui d'un pas feutré.

— Vous ici. J'ai du mal à croire qu'il s'agisse d'un hasard. Petit sourire dont seule Jade à le secret. Cette chaise et libre, j'éspère.

Sans une once de gène, je m'y assayais et posais mon verre face à moi. Il était temps de s'intéresser à sa petite personne. Ou du moins, d'en avoir l'air. Je ne pouvais décemment pas garder son attention en ne parlant que de moi. J'avais une occasion en or de flatter son ego en rappelant subtilement sa "célébrité". Tout en buvant une gorgée de whisky pur feu, je le dévisageais, plissant légèrement les yeux d'un air intrigué. 3 secondes d'hésitation, afin de souligner un léger doute avant de me lancer. Cela risquait de sonner comme la technique de drague la plus vieille du monde.

— Nous sommes nous rencontrés avant aujourd'hui? Votre visage me semble familier.


made by LUMOS MAXIMA

_________________
until the love runs out
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡️) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 138


MessageSujet: Re: oh, bordel. ► ft. Rodolphus   Jeu 17 Aoû - 23:50

Elle finit par me voir. Je lui lève mon verre en guise de salutation avant d'en boire une gorgée et d'attendre. Elle viendrait, je n'en doutais pas, il y avait juste à laisser mon charme naturel faire effet en plus de travailler sa curiosité.

Elle finit par s'avancer d'un pas de chat avant d'arriver jusqu'à moi. Je pose mon verre en m'adossant à ma chaise, passant le bras au-dessus du dossier.

- J'ai sûrement plus l'habitude de venir ici que vous... Dis-je avant de lui sourire également. Et, si vous la prenez, non elle ne le sera plus bien évidemment.

Elle s'assoit alors, posant son verre face à elle, me regardant avec curiosité et questionnement. Je rigole légèrement à sa phrase qui semblait toute faite.

- C'est fort probable en effet, surtout si vous traînez dans ce genre de bar. Cependant... Je ne peux pas en dire autant pour vous, je m'en serais souvenue sans aucun doute.

Nouveau sourire avant de boire une nouvelle gorgée de ma boisson.

- Et vue comment certains vous regardent, je suis persuadé qu'eux non plus ne vous ont pas vu souvent... Mais, j'oublie les bonnes manières pardonnez moi... Sebastian, enchanté.

Chaque jour, son nouveau prénom.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: oh, bordel. ► ft. Rodolphus   

Revenir en haut Aller en bas
 

oh, bordel. ► ft. Rodolphus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grandis bordel, grandis !!
» Fait chier bordel !!
» Rodolphus Lestrange ☠ Nightmares Personified
» Chroniques de l'ombre ☠ Rodolphus Lestrange
» Un beau bordel en peer-to-peerspective!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
All was well ϟ :: Londres & ailleurs :: Le Chemin de Traverse :: L'Allée des Embrumes - Magie Noire-